Collectif 12 - Fabrique d'art et de culture

GAËLLE MANGIN / COMPAGNIE TADA

Gaëlle Mangin développe son travail d’interprète auprès de chorégraphes tels que Lola Keraly, Bruce Taylor, Florence Meregali, Corinne Lanselle, Sophie Daviet, Nathalie Pubellier, Les Gens d’Uterpan. Aujourd’hui, elle continue cet engagement, dans diverses compagnies de danse et de théâtre, notamment dans des créations performatives : Cie Muriel Bourdeau, Cie Terrain Vague, Cie Les mots tissés, La cellule Bequemin&Sagot.

En tant que chorégraphe, elle poursuit une démarche interrogeant nos relations à l’imaginaire qu’il soit collectif ou personnel, et, aux modes de représentations qui en découlent : notamment, sur nos constructions mentales en lien avec notre environnement et nos visions de la réalité.

En 2009, elle fonde la compagnie TADA, et, monte son premier spectacle tout public « La langue du cloporte », soutenu par le Collectif 12. Suivent multiples projets chorégraphiques, tels que « Fish-Fish Poisson-Poisson », « Il y a matière », « Super-Super-héros », dernièrement « Cube à particules » (en cours), ainsi qu’une « étude performative et chorégraphique en milieu rural » (en cours).

Depuis 10 ans, elle collabore également avec un foyer de vie pour personnes porteuses d’un handicap mental, et, y met en scène une troupe de danse-théâtre pour 8 adaptations d’oeuvres contemporaines.

  • Depuis 2010, elle intervient au sein du Collectif 12, dans le cadre des ateliers de danse adultes et y anime également de nombreux stages auprès d’enfants.
  • Pour son prochain spectacle tout public « Cube à particules », la compagnie TADA a été accueilli en résidence en décembre 2019. La continuité de l’élaboration de ce projet se fera sur la saison 2021/22, notamment au Collectif12.
Gaelle Mangin visuel