Collectif 12 - Fabrique d'art et de culture

Compagnie Sans la Nommer / Fanny Gayard & Rose Guégan

La Compagnie Sans la nommer est fondée en 2013 par Fanny Gayard, Rose Guégan et Cédric L. Ses recherches interrogent l’articulation entre des mythes sociaux-politiques qui fondent une mémoire collective et les réalités de vécus individuels. Chaque forme artistique s’écrit et s’invente sur la base de collectes (documents, témoignages) dont il s’agit d’élucider la dramaturgie interne.

Avec Des bus, des obus, des syndicalistes, son premier spectacle présenté hors-les-murs dès 2013, le lieu de l’usine devient le fil conducteur des premiers travaux de la compagnie. Entre 2014 et 2018, elle crée une trilogie autour de la transmission des cultures ouvrières entre les générations : Usine vivante, Maothologie et Descendre du cheval pour cueillir des fleurs.
Projet 89, la création 2022 propose une recomposition imaginaire de 1989, année de rupture historique mondiale.

La compagnie propose de nombreuses actions artistiques en Ile-de-France autour de ses spectacles. Elle est associée au Collectif 12, fabrique artistique de Mantes-la-Jolie depuis septembre 2017 et est soutenue par la ville de Gennevilliers et L’Atelier du Plateau à Paris.

© Cie Sans la Nommer

→ SPECTACLES

  • Le spectacle Projet 89 est joué le jeudi 13 janvier à 20h, le vendredi 14 janvier à 14h (scolaire et groupes), et le samedi 15 janvier à 18h.
  • En décembre 2018, la Cie a présenté au Collectif 12 sa nouvelle création sur la transmission des cultures ouvrières entre les générations.
  • En 2019, la compagnie entame un travail de recherche autour de son prochain spectacle Projet 89, dont la création est prévue au cours de la saison 2021-2022.

→ ACTIONS CULTURELLES

  • En résidence du lundi 23 au vendredi 27 août 2021 et du lundi 3 au samedi 15 janvier 2022.
  • Au cours de la saison 2017/2018 au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie, la compagnie a imaginé  le blog autour du travail Mémoires Vives action qui cherche à creuser l’identité ouvrière du territoire à travers plusieurs ateliers artistiques (écriture, danse, portraits sonores).
  • En 2018, la Cie est intervenu par ailleurs en milieu scolaire et à la Maison d’arrêt de Bois d’Arcy.
  • De 2019 à 2020, la compagnie travaille sur la recherche de dispositifs pouvant aider les compagnies dans leur activité. (mutualisation, échanges de pratiques ect).