Collectif 12 - Fabrique d'art et de culture
Allumage de saison

Allumage de saison

14 septembre 2019 à 19:00
Collectif 12

Comme chaque année, la saison commence au Collectif 12 par une belle soirée de fin d’été et un apéro sans façons dans la cour.  

L’équipe est là. Les artistes, comédiens, comédiennes, danseuses et danseurs amateur.es, en résidence, associé.es ou programmé.es sont là, attablé.es avec vous ou de service au bar. 

Bientôt, à eux tous, chacun à sa manière, ils vous racontent par bribes la saison à venir, comme autant de fragments d’un puzzle joyeux dispersé aux quatre coins du Collectif 12. 

Et la soirée se poursuit tard, par une belle nuit de fin d’été, des rires et des conversations qui s’éternisent, et dureront une année entière.

Together !

Together !

3 octobre 2019 au 5 octobre 2019 à 00:00
Le Groupe T

« Parce qu’il y a des ‘et si’, mon Jacquot et je crains qu’il y en aura toute ta vie. Et si j’avais parlé davantage, et si je l’avais écouté davantage, et si je l’avais compris davantage. »

« ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, cette phrase, ces tout derniers mots, ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, une phrase merveilleuse, que je trouve émouvante. »

Nous sommes de ceux qui disent non à l'ombre

Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre

10 octobre 2019 à 20:00
Compagnie Nova - Margaux Eskenazi

« Un manifeste joyeux et poétique (…) un spectacle engagé et engageant. » L’Humanité

« La force du spectacle est dans le flot des paroles aussi poétiques que salvatrices de ces auteurs qu’il fait bon entendre ou réentendre (…) portées par des acteurs aussi jeunes qu’excellents. » Mediapart

Envoûtements, spectacle, proférations #2 Bis

Envoûtements, spectacle, proférations #2 Bis

14 novembre 2019 à 20:00
Compagnie Public Chéri

« Une performance bizarroïde, pleine d’humour, qui nous parle d’aujourd’hui. » Mathieu Perez Le Canard Enchaîné

Le pire n'est pas (toujours) certain

Le pire n’est pas (toujours) certain

28 novembre 2019 au 30 novembre 2019 à 20:00
Compagnie ABC

Nous sommes dans un futur proche. Les migrations vers l’Europe se densifient. Un chien fait la route des camps de réfugiés de Thessalonique à Bobigny, en passant par Calais. Sur son chemin, plusieurs histoires se tissent, la sienne et celles d’autres personnages : la Femme à la torche, l’Homme accroché au mât, l’Europe, la Fée Clochette, le Délégué européen aux affaires migratoires, Jumana, Nègre de feu, Waël, Désiré, Abdoukarim, le Jeune-Homme et quelques autres…

Le spectacle, entre conte contemporain ironique et épopée tragique, met en scène migrants, fonctionnaires européens, clandestins, passants exaspérés et citoyens engagés. Par bribes ils nous racontent les souterrains angoissants et les contradictions comiques de cette Europe criant la libre-circulation des hommes.

Les activistes creusent des tunnels, et la Fée Clochette qui se démène, chuchote à nos oreilles européennes : « Défais ! Tisse ! Redéfais ! Retisse ! Convoque Claudel, Arendt, Gatti, Tabucchi, Chamoiseau… Noue les fils, coupe-les, écris, prends-toi la tête, rencontre, parle, transforme, courre, saisis, souris, invente… » Le pire n’est peut-être pas certain…

 

La Fabrique du Possible : d'où qu'ils viennent...

La Fabrique du Possible : d’où qu’ils viennent…

29 novembre 2019 au 30 novembre 2019 à 18:15
Collectif 12

Depuis qu’elle a été relancée par le mouvement d’exode syrien il y a quelques années, la représentation des « migrants » a envahi notre espace médiatique et politique, bien plus que ceux-ci n’ont envahi nos espaces de vie.

Les discours les plus outranciers se déchaînent pourtant aujourd’hui, amenant bon nombre de représentants politiques à prendre position par pur opportunisme politique, entraînant des cascades de législations et réglementations répressives et kafkaïennes, conduisant la machine administrative, judiciaire et policière à des décisions et des actions scandaleusement contraire aux valeurs affichées
de la République française.

De nombreux citoyens se sont mobilisés dans le même temps pour accueillir ces réfugiés, souvent épuisés et désorientés, essayant de contenir la brutalité généralisée de nos sociétés, sauvant ainsi l’honneur d’une nation bafoué par ses propres institutions.

Aujourd'hui

Aujourd’hui

12 décembre 2019 au 14 décembre 2019 à 20:00
Compagnie Tsara

Aujourd’hui est un spectacle chaque jour différent, où, commentant un document proposé par Aurelia Ivan et son équipe, trois invités livrent leur vision de la situation des gens pauvres, des Roms et des étrangers en France et en Europe.

Mais loin d’être un talk-show où fusent les avis à l’emporte-pièce, Aujourd’hui est un dispositif éminemment théâtral, une pensée en actes, exigeante et émouvante.

Scénographie, lumière, son, mise en scène, rendent justice à l’attention que demandent la complexité de la situation, la diversité des expériences et des points de vue.

Aujourd’hui est une proposition pour le théâtre, une pièce qui prend l’apparence d’un collage montage cinématographique dans lequel se succèdent un discours politique, une installation plastique sophistiquée, des récits au présent des personnes rencontrées lors des enquêtes de terrain, des citations de documents administratifs et des extraits de films d’auteur, les photographies-reportage d’une jeune fille sur ses conditions de vie dans la forêt et une installation plastique sur le vent – en référence à Pascal – car il faut bien continuer à vivre.

URGENCE-S

URGENCE-S

15 janvier 2020 au 16 janvier 2020 à 18:15
Coraline Claude

L’action se situe entre 2021 et 2025 ou entre 2019 et 2020. Dans un squat ? Un bunker ? Un garage ? Un théâtre ?
Entre réalité et fiction, quatre vivants décident de se retirer d’un monde qui ne leur convient plus, afin de chercher et d’expérimenter leur urgence profonde. Certains sont là depuis longtemps, d’autres viennent d’arriver. Ils ont des entraînements, des règles (parfois absurdes), qu’ils s’imposent chaque jour. Leur lieu de vie commun est un espace qui questionne la réalité, à travers la poésie et l’imaginaire.

« Quelle-est ton urgence profonde ? » est la question essentielle que pose Coraline Claude aux quatre acteurs avec qui elle travaille sur la pièce depuis 2016. Après une dizaine de résidences entre la France et la Belgique, elle vient au Collectif 12 réaliser le spectacle issu de leurs recherches communes. Engagé pour questionner un désarroi personnel, au milieu d’un bouleversement généralisé, URGENCE-S, à travers une écriture collective de plateau, expérimente théâtralement le retrait comme possibilité, l’imagination comme restauration du contrôle sur soi, dans un monde délibérément anxiogène.

J'ai remonté le Fleuve pour vous !

J’ai remonté le Fleuve pour vous !

24 janvier 2020 au 25 janvier 2020 à 18:15
Compagnie KonfisKé(e)

J’ai remonté le fleuve pour vous ! est un texte autobiographique de l’auteur et conteur congolais Ulrich N’Toyo. C’est l’histoire d’un jeune adolescent et de ses amis, élevés dans le communisme, qui rêvent de patrie, d’être des pionniers comme dans la grande URSS. Un jour sur leur terrain de basket, lieu de rendez-vous du groupe, un homme qui est à leur yeux un modèle, vient leur proposer des armes.

Leur pays à eux c’est le Congo-Brazzaville, un pays qui passe bientôt d’un régime politique à l’autre, d’une dictature à l’autre, un pays, dont tous ces bouleversements viennent détruire la fragile unité et mettre à vif des conflits nouveaux , un pays qui, dans les années 90, sombrera dans les guerres civiles.

Écrite après un voyage en train à travers le Congo au sortir des guerres, la pièce est un récit émouvant et une méditation sur la violence. Comme les paysages traversés, comme on regarde dans un rétroviseur tout le passé défiler, l’éducation, les premiers amours, l’école et le théâtre, l’histoire et les traditions du pays… Le personnage entre enfant et sort adulte de ce train qui file vers le chaos, et, sans pathos, nous entraîne dans son enquête.

Piletta Remix

Piletta Remix

5 février 2020 au 6 février 2020 à 00:00
Collectif Wow !

Une fiction radiophonique live. Du théâtre pour les oreilles PILETTA ou de la radio pour les yeux. Ou les deux.

Un conte initiatique qui voit son héroïne braver tous les dangers d’un monde qui lui est inconnu, le monde des adultes, pour sauver sa grand-mère malade. Une fable noire et pourtant drôle qui se joue des peurs d’enfants et du monde des grands. Une performance d’acteurs, bruiteurs, électromusiciens, mixeurs qui donnent vie à 13 personnages sous les aléas du direct. Une histoire à écouter et à voir, pour découvrir les coulisses d’une création radiophonique.

Les Densités - Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit)

Les Densités – Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n’existe pas et qui par ailleurs n’est pas droit)

28 février 2020 à 20:00
Sylvain Riéjou Association Cliché

Dans le droit chemin de sa première pièce Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver, Sylvain Riéjou poursuit son exploration vidéo-chorégraphique de l’acte de création en partageant avec humour l’intimité de ses questionnements d’artiste.

Après la censure de sa vidéo-danse Clip pour Ste Geneviève posté sur Dailymotion, l’artiste est amené à s’interroger sur la question du nu : pourquoi un corps donné à voir dans toute sa vérité, donc nu, sur un plateau, dans une visée artistique, choque-t-il bien davantage – les enfants comme les adultes – que toute vidéo aux allusions clairement sexuelles, à but commercial ?

Avec beaucoup d’autodérision, déjouant le parfum de scandale que suscite le nu, Sylvain Riéjou propose son lexique du dénuement et le met en pratique avec son propre corps, il met en évidence, avec une étonnante pudeur, que toute création artistique est intrinsèquement une mise à nu.

Texte de Mélanie Drouère

Les Densités - SonoR

Les Densités – SonoR

6 mars 2020 à 20:00
Aloun Marchal Compagnie Siège

SonoR est un quatuor sonore et chorégraphique. Les quatre performeuses jouent de la musique en dansant et dansent sur la musique qu’elles génèrent. Dans SonoR, c’est le corps qui est l’instrument.

Les gestes musicaux deviennent des mouvements dansés et danser revient à faire de la musique. Parfois, cela se complexifie. Il arrive que les bouches chantent une chanson alors que les corps dansent sur une autre mélodie. Les oreilles des spectateurs sont ainsi invitées à traverser un paysage sonore tandis que leurs yeux visitent un autre paysage, tous deux produits en direct. Pas de trucage, pas de musique pré-enregistrée. Simplement une fascination pour la mécanique fine – et parfois moins fine – du mouvement et du son. SonoR aborde le concert comme genre scénique en travaillant la manière dont un danseur peut investir par le mouvement la figure du musicien sur scène. Le spectateur est invité à naviguer entre ces paysages à imaginer – littoral, steppes, falaises et l’espace concret du plateau où les corps sont au travail du rythme et de l’espace.

Les Densités - Les Assaillants

Les Densités – Les Assaillants

13 mars 2020 à 20:00
Elodie Sicard Collectif Eukaryota

Chez Élodie Sicard, la musique est au cœur des propositions chorégraphiques. Pour sa nouvelle pièce, Les Assaillants, elle sera jouée en direct par l’exceptionnelle percussionniste Camille Émaille, dont la partition, aux sonorités de matières naturelles : peaux, bois, métaux, pierres, résonne en écho aux dramatiques enjeux environnementaux.

Le plein été 2020

Le plein été 2020

29 juin 2020 au 31 août 2020 à 00:00
Le Collectif 12 et les artistes

Le Collectif 12 a décidé de rester ouvert tout l’été, du 29 juin au 29 août 2020.
Une saison estivale pleine de surprises et d’expérimentations, c’est LE PLEIN ÉTÉ !

Après ces longues semaines de confinement, impatient.e.s de revoir le monde et prêt.e.s à le refonder, compagnies de danse et de théâtre, auteur.e.s, artistes, en effervescence, sont présent.e.s tout l’été au Collectif 12 pour des laboratoires, résidences, créations et expérimentations en tout genre.

Après trois mois à réfléchir, à interroger le sens de leurs métiers, ils et elles sont aussi là pour vous revoir, vous recevoir, vous écouter, et partager les questions surgies avec la COVID 19, inventer des moments d’échanges et de pratiques avec vous, enfants, adolescents, adultes.
Les temps sont troublés mais ils sont aussi propices à la réinvention de l’art : découvrir de nouvelles formes artistiques, construire de nouvelles relations entre habitants et artistes, territoires et lieux culturels, définir de nouvelles places à la culture et aux expressions de chacun.

Tout l’été vous serez donc les bienvenu.e.s au Collectif 12 !

Le plein été 2020 - au Collectif 12

Le plein été 2020 – au Collectif 12

29 juin 2020 au 31 août 2020 à 00:00
Collectif 12 et les artistes

AU COLLECTIF 12
174 boulevard du Maréchal Juin
78200 Mantes la jolie

Information et réservation au 01 30 33 22 65 / fax : 01 30 33 33 98
contact@collectif12.org ou action_culturelle@collectif12.org (du 17 août au 28 août)

SEMAINE DU 24 AU 28 AOÛT

LABOS DE RECHERCHE, D’ÉCRITURE ET DE PLATEAU
DU MERCREDI 26 AOÛT AU VENDREDI 28 AOÛT INCLUS

Mercredi 26 août de 13h30 à 17h
Jeudi 27 août de 13h30 à 17h
Vendredi 28 août à 15h avec séance publique de la recherche
Tout public (inter-génération et tout-praticiens : artistes, techniciens, administrateurs, spectateurs)
Crise de foi(e)ne des bases de réflexion de cet atelier où se mêleront pratique théâtrale, travail d’écriture, exercices d’écoute et temps de réflexion.

Le plein été - A l'école Ferdinand Buisson

Le plein été – A l’école Ferdinand Buisson

13 juillet 2020 au 24 juillet 2020 à 00:00

Pour deux semaines, à partir du lundi 13 juillet, les artistes au Collectif 12 transforment l‘école Ferdinand Buisson en lieu d‘art, de culture et de rencontres ! Les enfants suivent stages et ateliers, les parents participent ou boivent un thé en échangeant avec les artistes de passage.

Le poème de la semaine - Kouam Tawa

Le poème de la semaine – Kouam Tawa

1 septembre 2020 au 1 juin 2021 à 00:00

Auteur dramatique, poète et metteur en scène, Kouam Tawa est né le 31 mai 1974 à l’Ouest du Cameroun. Il réside dans sa ville natale et se consacre à la littérature, au théâtre et à l’animation des ateliers d’écriture. Il a obtenu le premier prix ACCT de littérature africaine pour la jeunesse, le prix poésie des lecteurs « Lire et faire lire » , et a été lauréat des bourses d’écriture de l’Association Beaumarchais, du Centre National du Livre, du programme « En quête d’auteurs » AFAA-Beaumarchais, de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles, du programme « Visa pour la création » de CulturesFrance et d’ARTCENA. Il a été en résidence d’écriture au Festival International des Théâtres Francophones de Limoges, au Triangle – cité de la danse de Rennes, à la Résidence d’auteurs dramatiques francophones en Valais, à la Résidence 10 sur 10 de Brunow, au Centquatre – Paris, aux Récollets, à la Cité Internationale des Arts de Paris et à la Villa Bloch de Poitiers. Il a publié une vingtaine de livres dont une quinzaine pour la jeunesse.

Saison Septembre 2020 - Janvier 2021

Saison Septembre 2020 – Janvier 2021

1 septembre 2020 au 26 janvier 2021 à 00:00
La Covid_19 a beaucoup chamboulé les esprits et notre programme : spectacles reportés du printemps à l’automne 2020, voire au printemps 2021, créations annulées ou déplacées, agenda incompatibles… bref nous avons attendu le plus possible pour imaginer cette première partie de saison 2020-2021, et par conséquence nous avons dû inventer une communication de dernier moment. Voilà qui explique en partie ce dépliant aux descriptions lapidaires.
Finalement déterminée au mois de juin, la programmation annoncée ici reste pleine d’inconnues. Elle porte, pour qui la lit en cet automne 2020, la trace de notre état d’esprit du début de l’été, quand, au sortir de cet incroyable événement que fut le confinement, nous avons tenté de renouer le présent avec le futur. Elle enjambe le mois de septembre, qui sera imaginé à partir des expériences de l’été. Elle maintient la présence d’artistes africains, perspective prévue de longue date, en refusant d’acter par avance un cadenassage des frontières.
Ne serait-ce pas plutôt le temps de les ouvrir plus largement à ceux-là qui, pour les affronter depuis longtemps, ont peut-être à nous apprendre sur la résistance aux dérégulations et dérèglements, prédations et épidémies ?
Parce que là, maintenant, nous tous, ce n’est pas à une nouvelle forme de dépliant qu’il faut réfléchir, mais à un changement de programme général, non ?
Bâton avec Allumage de saison

Bâton avec Allumage de saison

12 septembre 2020 à 00:00
Perrine Mornay

« Mélanie fait du Twirling Bâton. Avec sa jeune soeur Ilona. Sa mère était majorette, sa grand-mère était majorette et si on cherche bien son arrière-grandmère aussi. Pour Mélanie c’est une passion qui se transmet de génération en génération. Aujourd’hui c’est elle l’entraîneuse de l’association de Twirling Bâton de Mantes-La-Jolie et peut-être qu’un jour elle en sera la présidente, comme sa mère aujourd hui. »

Arpentage : Habiter en oiseau de Vinciane Despret

Arpentage : Habiter en oiseau de Vinciane Despret

12 septembre 2020 à 14:00
Le Plein été indien

/ LECTURE COLLECTIVE
L’ART DE L’ARPENTAGE
Habiter en oiseau de Vinciane Despret

Samedi 12 septembre
de 14h à 17h

Originellement utilisé dans l’éducation populaire, l’arpentage est une pratique de lecture collective qui vise à ce que chacun.e des participant.e.s lisent des bribes du même livre et en partage leur idées et ressentis.

Par la suite, les questions et les idées forces sont mises en commun pour élaborer une synthèse collective de l’ouvrage. La première séance d’arpentage au Collectif 12 est prévue le samedi 12 septembre dans l’après-midi et pourra se renouveler dans la saison les samedi de chaque mois. Les ouvrages sélectionnés sont en lien avec des questions écologiques, sociétales, politiques, esthétiques et philosophiques.

Allumage de saison 2020

Allumage de saison 2020

12 septembre 2020 à 18:00
Collectif 12

Après un printemps plus que particulier,  le Collectif 12 s’adapte aux contraintes  et propose une soirée d’ouverture de fin d’été empreinte d’espoir et de renouveau.

L’équipe est là. Les artistes, comédiens, comédiennes, danseuses et danseurs amateur.es, en résidence, présent.e.s lors du Plein Eté ou programmé.es sont là,  avec vous ou de service au bar.

Bientôt, à eux tous, chacun à sa manière,  ils et elles vous racontent par bribes la saison à venir  comme autant de fragments d’un puzzle joyeux dispersé aux quatre coins du Collectif 12.

Soirée Plein été

Soirée Plein été

26 septembre 2020 à 18:00
Le Plein été indien

/ PLEIN ETE INDIEN

Le Plein été, ouverture estivale du Collectif 12 inédite, fut l’occasion de rassembler de nombreux curieux.s.e.s et habitué.e.s du Collectif 12.

Ces moments d’échanges autour de ciné-club ou encore de soirées dédiées au théâtre, à la danse et aux conversations en tout genre, ont marqué les esprits et ont regonflé les énergies.

La rentrée est passée mais l’été n’est pas fini ! Le samedi 26 septembre le Collectif 12 ouvrira encore ses portes pour une soirée Le plein été indien du Collectif 12.

Au programme :

Ciné-Club

Ciné-Club

30 septembre 2020 à 20:00
Le Plein été indien

/ CINÉ CLUB
NATION.S

Mercredi 30 septembre
A 20h
Film de Florent Tillon et Hélène Magne

Alors que le 3ème référendum sur l’indépendance de la Nouvelle Calédonie aura lieu le 4 octobre prochain, Florent Tillon nous présente ce documentaire, engagé pour la cause Kanak, tourné à l’occasion du deuxième référendum tenu en 2018.

Arpentage : Le brutalisme d'Achille Mbembe

Arpentage : Le brutalisme d’Achille Mbembe

3 octobre 2020 à 14:00
Le Plein été indien

/ LECTURE COLLECTIVE
L’ART DE L’ARPENTAGE
Le Brutalisme d’ Achille Mbembe
Samedi 3 octobre
de 14h à 17h (à confirmer)

Originellement utilisé dans l’éducation populaire, l’arpentage est une pratique de lecture collective qui vise à ce que chacun.e des participant.e.s lisent des bribes du même livre et en partage leur idées et ressentis.

Par la suite, les questions et les idées forces sont mises en commun pour élaborer une synthèse collective de l’ouvrage. La première séance d’arpentage au Collectif 12 est prévue le samedi 12 septembre dans l’après-midi et pourra se renouveler dans la saison les samedi de chaque mois. Les ouvrages sélectionnés sont en lien avec des questions écologiques, sociétales, politiques, esthétiques et philosophiques.

Battre le silence

Battre le silence

8 octobre 2020 à 20:00
L'Inverso Collectif - Pauline Rousseau et Claire Besuelle

Soirée punch, soirée sida. Proches et moins proches se retrouvent autour de Camille. Où est-il ? Mort, loin d’ici. On discute, on rit, on s’endeuille. Un objet, une anecdote, on s’engueule. Et ce n’est qu’un point de départ. Avec Battre le silence, L’Inverso-Collectif plonge dans les archives de l’épidémie : ses luttes, ses figures, ses enjeux. Par le corps, le drame, le karaoké et l’humour noir, des trentenaires se demandent ce que cette histoire a d’urgent à nous dire d’aujourd’hui.

Verso-Recto

Verso-Recto

8 octobre 2020 au 9 octobre 2020 à 20:00
Gare aux pieds nus - Sylvie Dyclo Pomos

« Les vivants ont griffonné sur ma tombe « ici repose ». Est-ce qu’on se repose sous terre ? »

Dans un cimetière de la ville, se côtoient des fantômes, un prêtre et des vivants. Les fantômes parlent de leur condition de macchabée, des circonstances de leur arrivée dans cet endroit sinistre, ils complotent contre les vivants restés sur terre, s’insurgent contre ce monde des vivants, un monde dominé par des humains macabres, aux cœurs laminés par la haine et la violence, par le social et le contexte politique chaotiques.

Fabrique des figures - Biennale MARs à l'Ouest

Fabrique des figures – Biennale MARs à l’Ouest

15 octobre 2020 à 00:00
Biennale internationale

Des clous, du bois, de la peinture, quelques outils et des gestes quotidiens qui nous semblent sans importance, revisités et transformés dans un atelier de bricolage fantastique. Ici, les efforts physiques sont poussés jusqu’à l’épuisement pour un résultat parfois absurde. Avec sa troisième création, Claudio Stellato approfondie sa recherche entre le corps et la matière.

WORK - Biennale MARs à l'Ouest

WORK – Biennale MARs à l’Ouest

15 octobre 2020 à 20:00
Claudio Stellato

Des clous, du bois, de la peinture, quelques outils et des gestes quotidiens qui nous semblent sans importance, revisités et transformés dans un atelier de bricolage fantastique. Ici, les efforts physiques sont poussés jusqu’à l’épuisement pour un résultat parfois absurde. Avec sa troisième création, Claudio Stellato approfondie sa recherche entre le corps et la matière.

Maulwürfe

Maulwürfe

24 octobre 2020 à 15:00
Philippe Quesne – Biennale MARs à l’Ouest

Le groupe de taupes géantes Maulwürfe a été formé pour la création La nuit des taupes de Philippe Quesne en 2016. Depuis, le groupe ressort régulièrement des sous-sols pour des concerts dans le monde entier. Maulwürfe est un spectacle / concert performatif mêlant théâtre, arts plastiques et son. Cet univers troglodytique et onirique nous embarque dans un voyage alternatif, composé de mélodies électriques survoltées, de thérémine envoûtant, de voix punks rocailleuses, le tout rythmé par l’animalité d’un batteur. Philippe Quesne invente des paysages souterrains nourris de bruits blancs, de musiques brutes et peuplés d’humains égarés, de dragons mélancoliques ou de chiens domptés. Maulwürfe est l’empreinte de cet univers là!

Annulé - HORS LES MURS - FESTIVAL LES SATELITTES

Annulé – HORS LES MURS – FESTIVAL LES SATELITTES

28 octobre 2020 au 28 novembre 2020 à 00:00
Etoile du Nord - Paris 18

28 OCTOBRE – 28 NOVEMBRE 2020

SATELLITES
CARREFOUR DES ÉCRITURES THÉÂTRALES

Pour ce nouveau rendez-vous, le théâtre L’étoile du Nord vous fait découvrir la diversité des esthétiques du théâtre mais aussi l’engagement d’autres théâtres partenaires.

L’équipe du théâtre a construit ce programme avec la complicité de lieux qui s’engagent pour le soutien à la jeune création théâtrale avec le souhait de vous faire découvrir des écritures, des univers artistiques.

C’est l’envie d’être le lieu des rencontres, des croisements, de la pluralité des écritures et de la découverte de nouvelles formes scéniques.

Annulé - Descendre du cheval pour cueillir des fleurs HORS LES MURS

Annulé – Descendre du cheval pour cueillir des fleurs HORS LES MURS

24 novembre 2020 au 25 novembre 2020 à 18:30
Cie Sans la nommer - Fanny Gayard

Cette histoire se passe après la disparition prématurée d’un couple d’ouvriers mais cette histoire ne parle pas de deuil. Cette histoire met en présence trois femmes de vingt, trente et quarante ans mais ne parle pas de maternité. Comme chez Tchekhov, il n’est jamais question d’enfants mais d’adultes qui redeviennent des enfants. Ça parle de mémoire, de transmission et de l’oubli.

Annulé - Together ! HORS LES MURS

Annulé – Together ! HORS LES MURS

27 novembre 2020 au 28 novembre 2020 à 19:30
Le Groupe T

« Parce qu’il y a des ‘et si’, mon Jacquot et je crains qu’il y en aura toute ta vie. Et si j’avais parlé davantage, et si je l’avais écouté davantage, et si je l’avais compris davantage. »

« ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, cette phrase, ces tout derniers mots, ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, une phrase merveilleuse, que je trouve émouvante. »

Annulé - FDP : La fabrication médiatique de la banlieue

Annulé – FDP : La fabrication médiatique de la banlieue

3 décembre 2020 au 5 décembre 2020 à 00:00
Fabrique du Possible

À l’occasion des représentations du spectacle de la compagnie Légendes Urbaines, Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois, et en collaboration avec l’équipe de création, le Collectif 12 organise une nouvelle Fabrique du Possible autour de la fabrication médiatique de la banlieue.

Projections, rencontres publiques, rendu d’ateliers, seront autant d’occasions d’ausculter cette influence des stéréotypes, largement relayés voire construits par les média de grande diffusion, sur la perception des réalités sociales, politiques et culturelles des « banlieues » françaises.

JEUDI 3 DÉCEMBRE

18h30
Spectacle : ET C EST UN SENTIMENT QU IL FAUT QUE NOUS COMBATTIONS JE CROIS
compagnie Légendes Urbaines théâtre

Annulé - Arpentage : Comment saboter un pipeline

Annulé – Arpentage : Comment saboter un pipeline

5 décembre 2020 à 10:00
Le Plein été indien

/ LECTURE COLLECTIVE
L’ART DE L’ARPENTAGE
COMMENT SABOTER UN PIPELINE
D’Andreas Malm

Samedi 5 décembre
de 10h à 13h30

Originellement utilisé dans l’éducation populaire, l’arpentage est une pratique de lecture collective qui vise à ce que chacun.e des participant.e.s lisent des bribes du même livre et en partage leur idées et ressentis.

Par la suite, les questions et les idées forces sont mises en commun pour élaborer une synthèse collective de l’ouvrage. La première séance d’arpentage au Collectif 12 est prévue le samedi 12 septembre dans l’après-midi et pourra se renouveler dans la saison les samedi de chaque mois. Les ouvrages sélectionnés sont en lien avec des questions écologiques, sociétales, politiques, esthétiques et philosophiques.

Annulé - Carte blanche au Collectif 12 - Dieudonné Niangouna

Annulé – Carte blanche au Collectif 12 – Dieudonné Niangouna

17 décembre 2020 au 18 décembre 2020 à 19:00
Dido

CARTE BLANCHE
A DIEUDONNE NIANGOUNA (appelé Dido)

Dieudonné Niangouna, né en 1976 à Brazzaville au Congo, est un auteur dramatique, metteur en scène et acteur. Il est depuis 2004 le directeur artistique du festival Mantsina sur scène qui se tient chaque mois de décembre à Brazzaville.Rien ne décrit mieux l’écriture de Dieudonné Niangouna que le nom de la compagnie : Les Bruits de la Rue. Son oeuvre littéraire se nourrit en effet de la rue, reposant sur un langage explosif et dévastateur, à l’image de la réalité congolaise.

Saison Février 2021 - Avril 2021

Saison Février 2021 – Avril 2021

1 janvier 2021 au 30 avril 2021 à 00:00

Edito

Comme la précédente cette «plaquette» est écrite au sortir d’un confinement et dans une grande incertitude quant à l’activité des mois à venir. Elle a repris une forme plus classique, illustrant l’espoir d’un retour à l’effervescence publique au Collectif 12. Mais elle ne couvre qu’une courte période entre février et mai, nous sommes bien vaccinés contre les projections à trop longue échéance. Même si nous l’avons beaucoup imaginé, nous savions bien qu’aucun «monde d’après » idyllique ne surgirait par miracle, qu’aucune aube ineffable ne succèderait au sommeil agité du confinement. Et de fait, on nous l’annonce déjà, car les mannes célestes aujourd’hui se remboursent à court terme: après la nuit du Covid voici que revient, effaçant tout horizon, s’étendre l’ombre de la dette. Urgence sécuritaire, urgence sanitaire, urgence économique, l’éternel retour à l’ordre… Pourquoi nous avons ouvert le Collectif 12 tout l’été, et le rouvrirons-nous l’été prochain? Pourquoi avons-nous accueilli encore plus d’artistes en résidence cet automne? Pourquoi ouvrons-nous les portes dès que possible, avant même de s’être un peu réorganisés, à toutes et tous? Bien sûr qu’il n’y aura pas de miracle, mais, qu’il s’accomplisse dans l’ordre ou dans le chaos, nous refusons l’effondrement! L’art c’est fouiller le chaos, adopter la mort et inventer la vie. S’y remettre maintenant, voilà une urgence.

Annulé - Danse avec le Yak

Annulé – Danse avec le Yak

20 février 2021 à 17:00
Clément Aubert - Balades de saison des 400 coups

Une chorégraphie en solo, un western contemporain et une épopée quichottesque… Un western par son esthétique plastique et sonore, qui s’inspire des caractéristiques et mésaventures du célèbre personnage de Cervantès. Un spectacle réjouissant où les figures évoquées et les atmosphères convoquées se nourrissent les unes des autres pour créer un monde onirique fait de frottements et de sonorités, d’images équivoques et de danses obscures et limpides, tantôt sacrées, tantôt grotesques et souvent les deux…

Les résidences se poursuivent mais les représentations sont fermées

Les résidences se poursuivent mais les représentations sont fermées

15 mars 2021 au 4 mai 2021 à 00:00

Que dire, que penser, que ressentir, lorsque le milieu du spectacle est fermé, privé de ses spectateurs et spectatrices ?

 

Annulé - Les lettres d'amour de la religieuse portugaise

Annulé – Les lettres d’amour de la religieuse portugaise

18 mars 2021 au 19 mars 2021 à 20:00
Compagnie Ultima Necat (UNTM) - Gaël Leveugle

Une jeune femme adresse à son amant, depuis le couvent où elle est enfermée, cinq lettres qui sont comme cinq actes d’une tragédie intérieure. Le texte est demeuré célèbre dans la littérature pour être un des témoignages les plus authentiques de la passion féminine, dans tous ses états, de l’extase amoureuse à la rupture. Pourtant ce texte est une fiction écrite par un homme.

Gaël Leveugle adapte et joue un roman majeur du XVIIe siècle, dans l’expression d’un théâtre poétique, où les mouvements du corps, de la musique, et d’une scénographie performative forment des images de songerie : un corps d’homme peut-il incarner la féminité ? Quelle est la part du féminin entre nous et en nous ? Quelle part d’expression lui est accordée ?

Annulé - La Fabrique du Possible : Féminisme

Annulé – La Fabrique du Possible : Féminisme

3 avril 2021 à 15:00
Collectif 12 + FFFRAC

Dans le cadre du spectacle Ça raconte Sarah, le Collectif 12 et l’association FFFRAC organisent une rencontre-débat autour du film #Female Pleasure de Barbara Miller.

Annulé - Echos Ruraux

Annulé – Echos Ruraux

9 avril 2021 à 20:00
Compagnie Les Entichés - Partenariat Théâtre de La Nacelle

Hommage à nos campagnes. Un village quelque part en France. Thomas, jeune éleveur, fait face au décès soudain de son père. Sa soeur, partie depuis des années à Paris, revient pour les funérailles. Leur père avait contracté de nombreuses dettes qui menacent la survie de l’exploitation. Au sein de la famille, le dialogue s’avère quasi impossible, pourtant il faut rapidement trouver des solutions pour sauver l’exploitation.

Annulé - Incandescences

Annulé – Incandescences

11 mai 2021 au 12 mai 2021 à 20:00
Compagnie Madani - Ahmed Madani - En partenariat avec le théâtre de la NACELLE

Dernier opus de la trilogie qui donne la parole aux jeunes des quartiers périurbains.

Comment ces jeunes se projettent-ils dans l’avenir et à quoi rêvent-ils pour leur vie d’adulte ? Après les succès de Illumination(s) et de F(l)ammes, Ahmed Madani clôt son triptyque Face à leur destin, qui met en scène des jeunes femmes et jeunes hommes non professionnels, nés de parents ayant vécu l’exil et résidant dans des quartiers populaires.

Karnaval - Représentation professionnelle & représentation publique

Karnaval – Représentation professionnelle & représentation publique

18 mai 2021 au 19 mai 2021 à 14:30
Compagnie La Controverse - Marie-Charlotte Biais

Travailler à révéler ce qu’il y a de beau et de révoltant dans les mécanismes d’organisation sociale, c’est ce à quoi la compagnie La Controverse oeuvre depuis sa création.
Le Carnaval est une période festive qui permet d’inverser et de renverser les rapports et les ordres établis. Il est l’espace d’un règlement de comptes fictionnel entre dominés et dominants.

Annulé - 7e Bob Dylan's Day

Annulé – 7e Bob Dylan’s Day

21 mai 2021 à 20:00
Hommage par plusieurs groupes

Bob Dylan est un artiste intemporel qui marque l’histoire de la musique contemporaine et demeure une influence majeure pour de nombreux musiciens à travers le monde. On le voit par exemple à travers les films que Martin Scorsese lui a consacrés.
Des expositions à travers le monde, des pièces de théâtre, des reprises de ses chansons par d’innombrables artistes depuis 60 ans, le prix Nobel de littérature qui lui a été décerné, tout cela montre une œuvre qui touche à de nombreux domaines (poésie, peinture, cinéma…) et constitue une interrogation renouvelée sur la création.

LES DENSITÉS - daté·e·s

LES DENSITÉS – daté·e·s

25 mai 2021 à 18:00
Compagnie NO DRAMA - Pol Pi

Les pièces chorégraphiques de Pol Pi ont toujours comme point de départ une archive. Avec Daté.e.s, cette fois c’est le corps lui même qui sera interrogé comme archive. Le corps comme constitué de couches de mémoire sensible, faites d’aller-retour entre mémoire intime et mémoire collective.

LES DENSITÉS - Les Statues Meurent aussi

LES DENSITÉS – Les Statues Meurent aussi

29 mai 2021 à 18:00
Compagnie Gramma- Aurélie Berland

La danseuse/chorégraphe Aurélie Berland est une spécialiste de la notation Laban, qui permet de conserver et transmettre les écritures chorégraphiques. A partir d’une étude d’archives Laban, elle se propose avec cette création de redonner vie à l’un des deux courants majeurs de la danse moderne avec la “modern dance” américaine : la danse expressionniste allemande. Loin d’une exposition muséale de statues, ce sont plutôt des corps en mouvement, qui tels des fantômes surgis du passé soudain rendent visibles une partie de notre histoire commune, racontant une époque qui n’est pas sans questionner la nôtre.

Festival des créations amateures

Festival des créations amateures

3 juin 2021 au 19 juin 2021 à 20:00
Les amateurs du Collectif 12

Du jeudi 3 juin au samedi 19 juin 2021

Pour la seconde année, les actions culturelles ont été considérablement perturbées par la crise sanitaire.
Les ateliers de pratiques amateures adultes en danse et en théâtre ainsi que l’atelier de création ado ne pourront proposer au public une restitution, seuls l’atelier enfant hebdomadaire ainsi que l’atelier de création ado pourront le faire.

Vous aurez aussi le plaisir de découvrir le travail des élèves de l’école Claude Monet et des collégiens du collège Paul Cézanne (Mantes-la-Jolie) qui ont mené une résidence territoriale toute l’année, des lycéens du lycée Saint-Exupéry et de Rostand en option théâtre ainsi que celui des élèves du lycée Condorcet de Limay qui se sont impliqués sur leur temps de vacances avec l’Inverso Collectif dans un atelier de création théâtrale avec le soutien d’enseignants pour les encadrer et les accompagner dans cette aventure artistique.

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 1

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 1

11 juin 2021 à 20:00
Kouam Tawa

/ VENDREDI 11 JUIN
ERRANCES
Rituel pour faire le deuil d’une guerre oubliée
Lecture performée de Kouam Tawa

Les textes réunis dans le recueil de poèmes Les errants sont le produit de plus de 10 ans de travail de Kouam Tawa (recueil de témoignages, enquêtes, visites de villages, lecture d’archives…) sur la guerre d’indépendance camerounaise et les conflits qui l’ont suivie. Ces guerres qui ont fait des milliers de victimes, ont été cachées puis niées pendant plus de 50 ans, tant en France qu’au Cameroun.

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 2

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 2

12 juin 2021 à 16:00
Kouam Tawa et d'autres poètes invités

/ SAMEDI 12 JUIN
Une Journée de poésie

Avec les poètes : Nimrod, Maurice Kamto, Abdoul Ali War, et Kouam Tawa

Cette journée autour de la poésie africaine a pour invités des poètes publiés par les éditions Le Manteau & la Lyre qui vise l’édition et la diffusion de la poésie africaine de langue française.

/14h à 16h Le Congrès !
(rencontre professionnelle)

Rencontre sur le thème « poésie et engagement ».
Avec Nimrod, Maurice Kamto, Abdoul Ali War, Kouam Tawa et autres poètes

Allons Enfants de la banlieue

Allons Enfants de la banlieue

26 juin 2021 à 18:00
Tiek'art production

Si aujourd’hui la jeunesse est livrée à elle-même, chaque adulte a eu sa responsabilité, faire ce qui est en son pouvoir est un devoir.
Depuis novembre 2019 les jeunes accompagnés d’une équipe bienveillante ont décidés de mettre des mots au « maux ».

Violences Policières, Conflits, Choix, Emancipation, Mémoires, Résilience..
Voilà ce que nos jeunes vont projeter sur les planches.

Quasar

Quasar

30 juin 2021 à 20:00
Malik Soarès

« Pour votre information, nous sommes tous, à bord QUASAR de ce vaisseau spatial, des êtres humains… » Adrien (10 ans)

Au milieu du cosmos, des enfants explorent leurs sentiments intimes pour aider une intelligence artificielle qui veut renouer avec sa propre humanité perdue : c’est quoi l’amour, la famille, la joie, la peur ? Dans la cosmogonie de l’enfance, ces astronautes sont des Quasars sociaux – du nom de ces mystérieuses galaxies de l’univers profond que l’oeil confond avec des étoiles : ils sont des enfants placés de l’Aide sociale à l’enfance, dont la singularité reste habituellement invisible derrière le miroir des normes sociales. Par la magie de la vidéo mapping, ils dialoguent avec Malik, lui-même ancien enfant placé. Il est accompagné sur scène par des musiciens, des danseurs et comédiens. Qui guide l’autre dans cette quête d’un monde neuf et de son propre à-venir ?

Le plein été 2021

Le plein été 2021

2 juillet 2021 au 26 août 2021 à 00:00
Le Collectif 12 et les artistes

Le Collectif 12 reprend son ouverture estivale du 28 juin au 3 septembre 2021. De plus en plus indispensable à notre quotidien, voire ESSENTIEL, le spectacle vivant ressurgit et donne à voir échanges, réflexions, dialogues, lâcher prise et gaîté, c’est le PLEIN ÉTÉ #2 !!

Après ces longues semaines de fermeture, impatient.e.s de revoir le monde et prêt.e.s à le refonder, compagnies de danse et de théâtre, auteur.e.s, artistes, en effervescence, sont présent.e.s tout l’été au Collectif 12 pour des laboratoires, résidences, créations et expérimentations en tout genre.

Après trois mois à réfléchir, à interroger le sens de leurs métiers, ils et elles sont aussi là pour vous revoir, vous recevoir, vous écouter, et partager les questions surgies avec la COVID 19, inventer des moments d’échanges et de pratiques avec vous, enfants, adolescents, adultes.

Le plein été 2021 - au Collectif 12

Le plein été 2021 – au Collectif 12

2 juillet 2021 au 4 septembre 2021 à 00:00
Collectif 12 et les artistes

AU COLLECTIF 12
174 boulevard du Maréchal Juin
78200 Mantes la jolie

Information et réservation au 01 30 33 39 42 /  06 31 38 06 62
reservation@collectif12.org

ATELIER RÉGULIERS

Les Lundis  Théâtre contemporain adulte 19h-22h

Les Mardis Danse contemporaine adulte Gaëlle Mangin 18h30-20h30 (en juillet uniquement)

RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Les Mercredis Ciné-Club –  20h

Les Vendredis Soirée Plein été – de 19h-22H

« L’Été culturel est une initiative du ministère de la Culture coordonnée et mise en œuvre par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) d’Île-de-France ».

En attendant Friot

En attendant Friot

2 juillet 2021 au 3 juillet 2021 à 18:00
Compagnie En Déliaison - Cyril Hériard Dubreuil & Jean-Paul Rouvrais

Un débat est organisé entre Bernard Friot et un Contradicteur libéral.
Problème : on attend Bernard Friot qui ne vient pas.
Le Modérateur décide d’annuler le débat. Un Gilet Jaune furieux d’être venu pour rien oblige le Modérateur à endosser le personnage de Bernard Friot pour faire face au Contradicteur.
Commence alors un débat houleux et loufoque entre ces 3 personnages qui vont s’affronter sur des notions de valeur économique, de salaire à vie, de création monétaire, de tondeuse et d’État social…

FESTI'VAL - HORS LES MURS

FESTI’VAL – HORS LES MURS

5 juillet 2021 au 21 août 2021 à 00:00
Au Chaplin

Tout au long de l’été, le centre culturel Le Chaplin propose une programmation gratuite dans l’espace public et au Chaplin, à destination des familles, des enfants et des ados.

Spectacles, performances, projections de films en plein air ou encore ateliers de pratique artistique, l’été 2021 sera placé sous le signe de la création, de la découverte et de la rencontre. 

Marionnettes bozo de Kirango. Masques, musique et danse des maîtres du fleuve -  « Les Constellations / Mars à l'ouest  - HORS LES MURS

Marionnettes bozo de Kirango. Masques, musique et danse des maîtres du fleuve – « Les Constellations / Mars à l’ouest – HORS LES MURS

9 juillet 2021 à 19:00

Kirango est un village situé au bord du Niger où vivent les ethnies Bozo (pêcheurs) et Bamana (agriculteurs) qui célèbrent une fête autour de la sortie de masques. Désignés par le même mot sogow (animaux), les masques et les marionnettes associent chants, rythmes de tambours et danse. Le ton, association des jeunes du quartier, organise la fête des masques des pêcheurs Bozo du quartier Jaka.

Ciné-Clubs Plein été #2

Ciné-Clubs Plein été #2

14 juillet 2021 au 1 septembre 2021 à 20:00
Le Collectif 12

/ J’PEUX PAS J’AI PLEIN ÉTÉ

Tous les mercredis à 20h :
projection de films indépendants (documentaires ou fictions) dans la grande salle suivie d’une discussion autour du film.

Soirées Plein été #2

Soirées Plein été #2

16 juillet 2021 au 3 septembre 2021 à 19:00
Le Collectif 12

/ J’PEUX PAS J’AI PLEIN ÉTÉ

Tous les vendredis entre 19h et 22h :
Soirée le plein été dans la cour ou dans la salle : restitutions, petites formes, spectacles, lectures, causeries, rencontres et débats.

Saison Septembre 21 - Janvier 22

Saison Septembre 21 – Janvier 22

11 septembre 2021 au 28 janvier 2022 à 00:00

PLAQUETTE

AGENDA

© Jean-Charles Massera

État Général

État Général

11 septembre 2021 à 14:00
Le Collectif 12 et les artistes

L’Allumage de saison se déroule en 2 parties :
• 1ère partie : État Général
• 2ème partie : soirée

État Général s’invite pour l’Allumage de saison comme un démarrage en commun autour  d’un jeu et de réflexions.

État Général est un protocole artistique pour échanger sur notre propre « état général » et celui du, des mondes abimés dans lesquels nous vivons, un jeu de pistes sur ce que nous pouvons changer dans nos vies, imaginé au sortir du confinement de 2020 par Catherine Boskowitz, Fanny de Chaillé, Adèle Gascuel, Fanny Gayard, Catherine Hargreaves, Perrine Mornay et Lucie Nicolas. Il a déjà eu lieu à la MC93 à Bobigny et à la Comédie de Caen.

Allumage de saison

Allumage de saison

11 septembre 2021 à 19:00
Le Collectif 12 et les artistes

L’Allumage de saison se déroule en 2 parties :
• 1ère partie : État Général
• 2ème partie : soirée

19h.
Après plus d’une année éprouvante aux multiples incertitudes, le Collectif 12 marque le début d’une nouvelle saison : une soirée de fin d’été, festive et ouverte à tous et toutes. L’équipe est là, les artistes, comédiens, comédiennes, danseuses et danseurs, professionnel.les et amateur.es, en résidence, engagé.es lors du Plein Été ou programmé.es dans la saison à venir sont là. Et la soirée se poursuit tard par des rires et des conversations qui s’éternisent dans la nuit et dureront, nous l’espérons, une année entière.

Et c'est un sentiment qu'il faut déjà que nous combattions je crois

Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois

16 septembre 2021 au 18 septembre 2021 à 15:00
Compagnie Légendes Urbaines - David Farjon

Été 1981, Les Minguettes, Vénissieux dans la banlieue lyonnaise : vols de voitures, rodéos, incendies et affrontements avec la police au pied des barres d’immeubles… La couverture médiatique de ces évènements va faire basculer radicalement les représentations des quartiers populaires.

Quelle image avons-nous de la banlieue ? Comment émergent ces récits ? Quelles perceptions intimes avons nous de ces espaces ? La Compagnie Légendes Urbaines met en scène la fabrique de l’information qui a produit un mythe : celui de quartiers populaires dits « dangereux », ou parfois aujourd’hui « séparatistes ».

Fabrique du Possible - Projection De Cendres et de Braises

Fabrique du Possible – Projection De Cendres et de Braises

17 septembre 2021 à 20:00
Manon Ott et Grégory Cohen

Dans le cadre de la fabrique du Possible sur la fabrication médiatique de la banlieue autour du spectacle Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois (Compagnie Légendes Urbaines).

La projection sera suivie d’une rencontre-débat avec les protagonistes du film.

Les Toits Bossus

Les Toits Bossus

23 septembre 2021 au 24 septembre 2021 à 20:00
Le Groupe T

De loin, il est vrai, forment-iels sans doute une bande d’orphelins embrumés par l’alcool et la solitude mais, par moment, oui, également, une troupe de théâtre qui se bat contre l’oubli, et aussi, alors, une fois debout sur leurs conduits d’aération, le front haut face à l’horizon
bleu de la mer, deviennent-iels de véritables camarades, érigeant barricades après barricades.

Hello Kathy - Episode 1, les années lycée

Hello Kathy – Episode 1, les années lycée

8 octobre 2021 à 20:00
Compagnie Les Roches Blanches - Isabelle Catalan & Jean-Luc Vincent

D’APRÈS LES TEXTES DE KATHY ACKER *

Inspiré des écrits de Kathy Acker (1948- 1997), figure de la littérature américaine underground des années 80, le spectacle Hello Kathy se donne comme une forme contemporaine de cabaret pop.

DÉVORATION - Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

DÉVORATION – Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

16 octobre 2021 à 18:00
Compagnie Théâtre Variable n°2 - Keti Irubetagoyena

ÇA RACONTE SARAH – Pauline Delabory-Allard – à partir de 16 ans 

La performance se fait à voix nue.

Elle occupe le cœur d’une installation photographique – cliché parmi ceux qui l’entourent. L’actrice est seule pour tenir l’entièreté du drame. De rares fragments musicaux viennent suspendre, l’espace d’un instant, le rythme effréné imposé par l’autrice.

78-2 + Fabrique du Possible

78-2 + Fabrique du Possible

21 octobre 2021 au 23 octobre 2021 à 20:00
Compagnie Alaska - Bryan Polach & Karine Sahler

Thom était policier. Dans une autre vie. Il s’est passé quelque chose, un accident. Il a arrêté, il ne se souvient de rien. Ce soir il est avec ses amis, ils font la fête, il y a cette fille que personne ne connaît, ils se plaisent. Quand elle dévoile son identité, tout bascule, la soirée prend un autre tour. 78-2 c’est le numéro de l’article du code de procédure pénal qui définit les conditions des contrôles d’identité.

Fabrique du Possible

Fabrique du Possible

23 octobre 2021 à 18:00

FABRIQUE DU POSSIBLE SUR LES RAPPORTS ENTRE POLICE ET POPULATION

Les rapports police-population sont devenus un sujet particulièrement sensible ces dernières années, et celui-ci s’est imposé dans le débat public, que cela soit avec les questions autour du maintien de l’ordre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, ou dans les quartiers populaires dans lesquels des affaires sont devenues des symboles ( Adama Traoré, affaire Théo…).

Projection film Le Cercle des Maures

Projection film Le Cercle des Maures

5 novembre 2021 à 20:00
Zine el abidine AIT BAHIYA 

La fiction se déroule dans une ville moyennant  50 000 habitants. Composée d’un tiers de musulmans pratiquants, ces derniers se considèrent comme citoyens à part entière et veulent avoir un carré dans le cimetière communal pour enterrer leurs défunts.

Des négociations, des tractations et des méthodes répressives sont mises en œuvre entre les demandeurs et les politiques.  Deux personnages clés représentant chaque partie vont exploiter cette situation pour leurs propres intérêts.

La projection sera suivie d’un débat sur le thème du film avec un historien-islamologue et conférencier un élu et un avocat.

Brazza-Ouidah-Saint-Denis + Fabrique du Possible

Brazza-Ouidah-Saint-Denis + Fabrique du Possible

18 novembre 2021 au 20 novembre 2021 à 20:00
Compagnie Eia! - Alice Carré

Brazza – Ouidah – Saint-Denis pénètre au coeur de l’histoire des tirailleurs engagés en 39-45 aux côtés de la France, qu’on a, par raccourci historique, tous appelés sénégalais, qu’ils proviennent d’Oubangui-Chari, de Brazzaville, de Libreville ou de Ouidah… Melika, jeune femme française d’origine béninoise,
découvre un jour que son grand-père était engagé volontaire aux côtés de la France en 39-45 et que
rien de cette histoire ne lui a été transmis. Luz, fait des recherches sur Brazzaville, capitale de la France Libre et découvre progressivement les implications de sa propre famille dans les conflits.

Projection film Mémoire en marche

Projection film Mémoire en marche

19 novembre 2021 à 20:00
Julien Masson

DANS LE CADRE DE LA FABRIQUE DU POSSIBLE – AVEC LE SPECTACLE BRAZZA-OUIDAH-SAINT-DENIS
SUR L’HISTOIRE DES TIRAILLEURS ENGAGÉS PAR LA FRANCE

Ils se nomment Issa Cissé, Alioune Fall,  Dahmane Diouf ou encore Saïdou Sall. Tirailleurs sénégalais, ils ont débarqué en août 1944 sur les plages de Provence pour libérer la France. Qui sont-ils ? Que sont-ils devenus ?

Julien Masson est parti à leur rencontre et sur leurs traces. Un voyage de mémoire et un hommage à ces héros méconnus, partagés avec des collégiens français. Ce film dévoile les visages, les noms et le récit des derniers survivants de ce pan de l’histoire.

La Fabrique du Possible :  sur l'histoire des tirailleurs engagés par la France

La Fabrique du Possible : sur l’histoire des tirailleurs engagés par la France

20 novembre 2021 à 16:00
Collectif 12

FABRIQUE DU POSSIBLE
SUR L’HISTOIRE DES TIRAILLEURS ENGAGÉS PAR LA FRANCE
Les Fabriques du Possible consistent en un temps d’ échange entre des invités et le public autour d’ un sujet choisi en relation avec le geste artistique du spectacle présenté lors de la même journée au Collectif 12.

ONE TWO ONE TWO

ONE TWO ONE TWO

2 décembre 2021 au 3 décembre 2021 à 20:00
Pauline Tremblay - Association R&D

« ONE TWO, ONE TWO aborde la question tout aussi philosophique et essentielle, que mièvre et rebattue de ce que soulève émotionnellement la relation, le lien et l’attachement à l’autre. À travers le prisme du corps sont mis en jeu l’ensemble des paramètres qui animent la dynamique relationnelle (séduction, amour, agression, dépendance, confiance, domination).

Le Dernier voyage (AQUARIUS)

Le Dernier voyage (AQUARIUS)

16 décembre 2021 au 17 décembre 2021 à 20:00
Collectif F71 - Lucie Nicolas

Entre le 8 et le 17 juin 2018, avec 629 migrants à bord, par une mer agitée, l’Aquarius, navire de sauvetage en Méditerranée, erre de côte en côte dans l’attente d’un port où débarquer. Durant 10 jours, à la fois isolée et dans l’oeil du cyclone médiatique, une communauté humaine se forme, dont le destin est aux mains des décideurs politiques. Après le refus de l’Italie et le silence français, les autorités maritimes compétentes lui donnent enfin l’autorisation d’accoster à Valence en Espagne, à plus de 1500 km de sa position. En quoi cette histoire est-elle le symptôme d’une crise européenne ?

Projet 89

Projet 89

13 janvier 2022 au 15 janvier 2022 à 20:00
Compagnie Sans la nommer - Fanny Gayard

Chute du mur, massacre de Tiananmen, bicentenaire de la révolution française… L’année 1989 marque un tournant majeur de l’histoire mondiale et sa mémoire est saturée. Projet 89 veut mettre la scène à l’épreuve de la confusion historique. En piochant dans une collecte de souvenirs, des documents et les biographies de l’équipe artistique, Projet 89 cherche à recomposer, trente ans après, un paysage de 89 pour explorer le sentiment (du) politique et l’expérience intime d’un moment historique.

SQPD - Siguifin

SQPD – Siguifin

25 janvier 2022 à 20:00
Compagnie Amala Dianor- Amala Dianor

« Siguifin » est une création chorégraphique qui se nourrit de la richesse et de la diversité de trois jeunes danseurs(ses) issu(e)s du Mali, Burkina Faso et Sénégal.
« Siguifin » signifie être magique en bambara. Cette nouvelle création est le fruit d’un processus d’écriture chorégraphique à plusieurs mains inspiré du jeu du cadavre exquis à la création chorégraphique pour donner naissance à un monstre magique.

Saison Février 2022 - Juin 2022
Regarde!

Regarde!

10 février 2022 au 11 février 2022 à 20:00
L'Inverso Collectif - Pauline Rousseau Dewambrechies et Claire Besuelle

Comment nos regards sont-ils construits ? captés ? capitalisés ?

L’Inverso Collectif s’est plongé dans des histoires de la vision, et en revient avec une création entre fiction et protocole immersif.

Nous avons donc l’honneur et le plaisir de vous convier au premier séminaire français de la prestigieuse fondation GUB (Get Urself Better) : “Regarde-moi autrement, je veux te voir différemment”.

Cube à Particules

Cube à Particules

26 février 2022 à 16:00
Compagnie Ta-da! - Gaëlle Mangin

Un OPNI, objet posé non identifié ou objet poétique non identifié est au centre de la scène. C’est un cube aux parois transparentes dans lequel d’innombrables particules s’accumulent. Des paysages surgissent de cette matière mouvante, au gré des ambiances oniriques naturelles,le vent, la neige, les nuages qui s’y développent. Deux créatures improbables en émergent e : le cube est un vaisseau spatial, et les créatures viennent d’un autre univers. Elles cherchent à communiquer.

Les Densités - Ubuntu, récit pour trois casseroles

Les Densités – Ubuntu, récit pour trois casseroles

25 mars 2022 à 20:00
Compagnie Myxomycètes - Mathilde Rance

Une femme au torse nu, porte des casseroles, à la façon d’une carapace ou d’une armure ajourée et percée. Les sonorités du métal se confondent avec la voix de cette femme, qui chante, scande et raconte une histoire, celle des peuples oubliés et en voie de disparition. En clôture, Mathilde Rance, aussi musicienne, proposera un concert expérimental à partir des casseroles du spectacle.

Les Densités - L'Épouse / la Ménagère

Les Densités – L’Épouse / la Ménagère

29 mars 2022 à 20:00
Rebecca Journo et Véronique Lemonnier - Collectif La Pieuvre

Pour la première fois, la danseuse-chorégraphe Rebecca Journo présentera sous forme de diptyque ses deux premiers solos, tous deux marqués par son intense présence scénique, et l’éclairage qu’ils projettent sur la condition féminine.

Le diptyque fait le portrait de figures archétypales féminines issues du monde des fantasmes et de la représentation. Condamnées à l’errance, comme enfermées dans une certaine temporalité, L’Epouse et la Ménagère émergent du choc entre le geste et la nécessité à rester en représentation. L’obsolescence de telles représentations inspire le langage chorégraphique qui, à l’instar du « glitch art » se construit à partir du dysfonctionnement, de l’erreur système.

Les Densités - Porte vers moi tes pas

Les Densités – Porte vers moi tes pas

1 avril 2022 à 20:00
Compagnie Appel d'Air - Jeanne Alechinsky & Yohan Vallée

Deux danseurs et un musicien s’exposent à la solitude, la recherchent. Ils la chérissent, elle si précieuse dans une société où l’on se perd parfois dans la pression de paraître. Dans ce spectacle, les interprètes convoquent leur solitude intérieure, espace infini qui requiert une pleine conscience et l’écoute de soi.

Dompter les premières peurs, laisser libre cours à ses particularités pour atteindre l’être intérieur. Les tâtonnements des deux danseurs sont accompagnés d’un paysage sonore live. Ces solitudes assumées au regard des autres interprètes ne sont plus décriées mais bien respectées, chacun devient garant de la solitude des autres, chacun ose faire briller sa vulnérabilité : le bal des solitudes entre en scène.

Incandescences

Incandescences

7 avril 2022 au 8 avril 2022 à 20:00
Madani Compagnie

Troisième volet de la trilogie Face à leur destin, suite des spectacles Illumination(s) en 2012, et de F(l)ammes en 2016, Incandescence(s) met en scène des jeunes femmes et des jeunes hommes non professionnels, nés de parents ayant vécu l’exil et résidant dans des quartiers populaires. Replacer au centre cette jeunesse, si rarement entendue, permet au metteur en scène, Ahmed Madani, de donner un souffle nouveau à la notion d’appartenance à un pays : composé de liberté, de joie et d’espérance.

Festival Tentative Première - Le cadavre encerclé

Festival Tentative Première – Le cadavre encerclé

15 avril 2022 à 20:00
Compagnie Les Saty(i)res - Abd Hakim Medkour

La guerre d’indépendance algérienne est à ses prémices avec pour point culminant les massacres de Sétif en mai 1945 : manifestation contre le colonialisme qui firent suite à une répression sanglante des forces françaises. Les rues d’Alger bouillonnent et l’indépendance gagne l’ensemble du pays.  Lakhdar et Mustapha son frère d’armes s’organisent. Entre devoir patriotique et familial, Lakhdar guide son pays vers l’indépendance. Lakhdar est  perpétuellement tiraillé entre la lutte pour son pays, son amour difficile pour Nedjma, sa relation refroidie avec sa mère et sa relation conflictuelle avec Tahar, son beau-père. La pièce Le Cadavre encerclé met en lumière des problèmes sociétaux de fond, empreints d’actualité. 

Festival Tentative Première - La parenthèse de sang

Festival Tentative Première – La parenthèse de sang

19 avril 2022 à 20:00
Compagnie Bousculade - Thomas Nordlund

Les soldats d’un gouvernement totalitaire recherchent Libertashio le rebelle. Refusant de croire à la mort du héros de la résistance, ils font irruption dans sa famille et martyrisent avec une logique absurde tous ceux qui s’opposent aux ordres de « La capitale ».

Les soldats ne font aucune distinction entre militaires ou civils, et tuent sommairement tous ceux et celles qui admettent la mort du résistant. Plusieurs personnages se voient ainsi arrêter, le jeune Martial, sa famille, le Docteur Portès et sa femme et le curé. Les condamnés à mort se retrouvent dans la même pièce sombre, hésitant s’ils sont encore en vie ou s’ils ont déjà été tués.

Festival VIF

Festival VIF

2 mai 2022 au 28 mai 2022 à 09:45

INITIÉ PAR LE COLLECTIF 12, DEPUIS 2012, le FESTIVAL ViF est un rendezvous public annuel qui permet au public mantais dans toute ses diversités de découvrir la vivacité contemporaine des expressions urbaines et notamment de ses représentants mantais.

Après deux années d’annulation et de suspension dûes aux périodes de confinement, le festival ViF vous donne de nouveau rendez-vous au mois de mai 2022 pour sa neuvième édition.

VIF- Stage Danse Hip Hop

VIF- Stage Danse Hip Hop

2 mai 2022 au 6 mai 2022 à 14:30
Cie Hylel

VIF est un festival pluridisciplinaire du Collectif 12 célébrant la vivacité de la danse urbaine, le graff et la musique d’aujourd’hui. Rendez-vous incontournable des danses hip-hop et de ses constellations, cette édition 2022 rassemble plusieurs lieux partenaires des Yvelines, comme ici Le Chaplin :

La compagnie Hylel vous invite à explorer les bases de la danse hiphop, tout en traversant le processus de création de sa pièce ’Asmanti [Midi / Minuit], spectacle autour de la culture jeune des quartiers populaires.

Du rififi dans la Galaxie

Du rififi dans la Galaxie

8 mai 2022 au 9 mai 2022 à 16:00
Compagnie Tamèrantong

“Que la Tempête n’efface pas nos pas. ” Dicton eupholien

En l’an 20 222, le Cosmotix Écarlate reste introuvable. Troupes Impériales, Corsaires Centauriens, Forces Rebelles Intergalactiques tous sillonnent l’Univers en quête de la pierre prodigieuse qui leur donnera un pouvoir à nul autre pareil et leur permettra de régner sur la Galaxie. Dans cet univers lointain, il est question de pouvoir, de domination, de culture, de dérèglement climatique, de résistances.

Bob Dylan's day

Bob Dylan’s day

10 mai 2022 au 14 mai 2022 à 20:00

Bob Dylan est un artiste intemporel qui marque l’histoire de la musique contemporaine, mais aussi la littérature. A plus de 80 ans il demeure une influence majeure pour de nombreux musiciens à travers le monde. En 2020, en plein confinement, il a sorti son 39e album studio Rough and Rowdy Ways.

En 2011, pour son 70e anniversaire, une poignée de « dylanophiles » convaincus du Mantois et d’ailleurs créait le premier Dylan’s Day.

VIF- Party jam & Start 2 step party

VIF- Party jam & Start 2 step party

12 mai 2022 au 13 mai 2022 à 20:30
hip hop

VIF est un festival pluridisciplinaire du Collectif 12 célébrant la vivacité de la danse urbaine, le graff et la musique d’aujourd’hui. Rendez-vous incontournable des danses hip-hop et de ses constellations, cette édition 2022 rassemble plusieurs lieux partenaires des Yvelines comme l’Espace Brassens :

En coréalisation avec l’Espace Brassens et les Ateliers Chopin.

VIF- Mascarades

VIF- Mascarades

18 mai 2022 à 20:00
Betty Tchomanga

Betty Tchomanga, danseuse chorégraphe, adopte la danse comme un changement d’état et une transformation continuelle. Dans son solo, Mascarades, l’artiste nous emmène vers un univers sacré et mythologique. Elle y incarne “Mami Wata” :  déesse des eaux, figure des bas-fonds de la nuit, du pouvoir et de la sexualité. Sirène échouée, elle fait face aux gens qui sont venus la voir. Elle saute. Danser en latin se dit saltare, de saltus, le saut. Créer une danse de sauts comme la rémanence d’un geste ancien – peut-être universel ? – un mouvement des profondeurs de l’être humain.

VIF- Ballade Parisienne

VIF- Ballade Parisienne

20 mai 2022 à 15:00
Cie French Wingz

VIF est un festival pluridisciplinaire du Collectif 12 célébrant la vivacité de la danse urbaine et la musique d’aujourd’hui. Rendez-vous incontournable des danses hip-hop et de ses constellations, cette édition 2022 rassemble plusieurs lieux partenaires des Yvelines.

En coréalisation avec le Centre Pierre Doussaint GPS&O.

La compagnie French Wingz, adepte du spectacle de rue itinérant, présente ses créations à travers le monde et ne renie pas ses racines de « titi parisien ».
Quatre danseurs sont sur scène et plongent le spectateur dans le décor d’un bistrot de 1950 : lieu emblématique français, synonyme de lien social, de rencontres et de débats colorés.

VIF- Street Dancers (You got served)

VIF- Street Dancers (You got served)

20 mai 2022 à 20:00
Projection de film

VIF est un festival pluridisciplinaire du Collectif 12 célébrant la vivacité de la danse urbaine, le graff et la musique d’aujourd’hui. Rendez-vous incontournable des danses hip-hop et de ses constellations, cette édition 2022 rassemble plusieurs lieux partenaires des Yvelines.

Au Chaplin :

Film suivi d’une performance battle du crew “1ER AVERTISSEMENT”

David et Elgin, les meilleurs amis du monde, sont les deux leaders du génial crew de danse hip-hop qui règne sur la ville. Mais un jour, Wade et son équipe arrivent pour défier les deux amis autour d’un battle à 5000 $ ! Argent facile pour David et Elgin ?

VIF- Les Ombres

VIF- Les Ombres

24 mai 2022 à 20:00
Cie Antoinette Gomis

VIF est un festival pluridisciplinaire du Collectif 12 célébrant la vivacité de la danse urbaine et la musique d’aujourd’hui. Rendez-vous incontournable des danses hip-hop et de ses constellations, cette édition 2022 rassemble plusieurs lieux partenaires des Yvelines.

Croisant les styles de la danse hip-hop, du break dance et de la house avec les danses traditionnelles africaines, l’interprétation et la langue des signes, la compagnie Antoinette Gomis invite les spectateurs à découvrir un nouveau répertoire chorégraphique.

VIF- Annulation Concert de Clôture du festival

VIF- Annulation Concert de Clôture du festival

28 mai 2022 à 15:00
Concert rencontre

ANNULATION

 

VIF est un festival pluridisciplinaire du Collectif 12 célébrant la vivacité de la danse urbaine, le graff et la musique d’aujourd’hui. Rendez-vous incontournable des danses hip-hop et de ses constellations, cette édition 2022 rassemble plusieurs lieux partenaires des Yvelines.

En coréalisation avec les Ateliers Chopin, L’espace Brassens.

La scène locale rap à l’honneur !
Découvrez les artistes des ateliers Chopin devant Le Chaplin, place Mendès France.

© Collectif 12

Samedi 28 mai à 15h
Genre : concert
Durée : 2H00
Gratuit – Tout Public – Sans réservation

Festival des créations amateures

Festival des créations amateures

1 juin 2022 au 25 juin 2022 à 20:00
Les jeunes amateurs de théâtre et de danse du Collectif 12

En ce mois de juin, le Collectif 12 vous invite à découvrir le travail d’une année de pratique artistique en amateur ou à l’école, du plus petit au plus grand âge. Les élèves des écoles, collèges et lycées vont certain.e.s, pour la première fois, brûler les planches, et connaître les sensations du trac les soirs de première.

Les amateurs, vont jouer devant leurs proches, leurs amis et un public de curieux que nous espérons nombreux. Pendant quinze jours, vous aurez l’occasion de découvrir des expositions et des spectacles en théâtre, danse, musique et chant.

Plus qu’un festival des créations amateures, nous souhaitons que ce soit un temps de partage, de croisements et de plaisir. Une invitation à tous et à toutes à découvrir la richesse des productions de ces amateurs engagés.

© DR

Du Mercredi 1er juin au samedi 25 juin 2022.
Tout public
Gratuit sur réservation

Établissements scolaires partenaires du Collectif 12 : écoles élémentaire Claude Monet, Collège Paul Cézanne, Collège Gassicourt, Lycée Saint- Exupéry, Jean Rostand (Mantes-la Jolie), Lavoisier  (Porcheville ), Condorcet (Limay), Camille Claudel (Mantes-la-ville).

 

Projection - N'effacez pas nos traces! & Dédicace BD Jacques Tardi

Projection – N’effacez pas nos traces! & Dédicace BD Jacques Tardi

18 juin 2022 à 16:00
Pedro Fidalgo

En partenariat avec l’Union syndicale Solidaires78 & la librairie la Nouvelle Réserve

N’effacez pas nos traces ! a une particularité bicéphale, à la fois film documentaire et oeuvre militante, le film porte sur le parcours filmé d’une chanteuse engagée: Dominique Grange. Auto-produit pour garantir une liberté de ton et de forme, le réalisateur Pedro Fidalgo filme à sa manière l’Histoire à travers la chanson engagée.

Après son précédent film qui relatait la récente histoire du Portugal à travers la vie et l’œuvre du chanteur contestataire, José Mário Branco, le réalisateur, cette fois-ci, se tourne vers une autre figure : celle de Dominique Grange, militante politique française et artiste indépendante dont les chansons reflètent son engagement dans les luttes sociales de Mai 68 à nos jours.

Biographie :
Chanteuse engagée, elle a marqué l’époque de son empreinte et est devenue une icône de l’effervescence politique de l’après-Mai 68. Elle exprime toujours, aujourd’hui, par sa voix et son engagement, la même volonté de résistance à toutes les formes d’oppression. Lorsqu’elles dialoguent avec les dessins de Tardi et évoquent les récents mouvements sociaux, ses chansons véhiculent les mêmes aspirations révolutionnaires. Sa participation active aux événements de Mai 68 l’amènera à tourner le dos au milieu du showbiz et à s’engager pleinement dans les luttes sociales tout au long des années 70 et jusqu’à aujourd’hui. Les chansons de Dominique Grange portent en elles les traces de Mai 68.

PROGRAMME

PROJECTION DU FILM DOCUMENTAIRE SUR DOMINIQUE GRANGE

  • 16h :film de Pedro Fidalgo sur le parcours de Dominique Grange, chanteuse engagée depuis 1968.
  • Débat : 3/4 d’h avec les artistes et la salle, animé par Fabienne L qui présentera les 3 invités :  la chanteuse, le réalisateur, ainsi que le dessinateur Tardi dont les dessins et la voix accompagnent les différentes séquences du film.

DÉDICACE DE LA BD DE JACQUES TARDI

  • 18h : Séance de dédicaces avec les auteurs de la récente Bande Dessinée, « Elise et les nouveaux partisans », dessinée par Jacques Tardi, sur un scénario de Dominique Grange.

Les livres dédicacés sont ceux achetés sur place, vendus par la librairie La Nouvelle réserve

© Jacques Tardi

Samedi 18 juin à 16h
Genre : projection film documentaire
Durée : 1H40
Tout public

   

Allumage de saison 2022-2023
Les métamorphoses

Les métamorphoses

17 septembre 2022 à 19:00
Compagnie En devenir 2 - Malte Schwind & Mathilde Soulheban

“Rien ne meurt dans l’ensemble de l’univers, croyez-moi,
Tout varie en revanche, et change d’aspect ; ce que l’on appelle naître,
C’est commencer d’être autre chose que ce que l’on fut,
Mourir, c’est terminer ce processus.”

Spectateur et convive, le public est invité à prendre place à table, et, tout en dégustant une moussaka, buvant un verre de vin,  à écouter les conteurs d’histoires de métamorphoses.  La compagnie En Devenir 2 célèbre la vie et s’inspire sans équivoque de l’épopée d’Ovide, Les Métamorphoses, écrite il y a 2000 ans. Qu’elles soient célèbres ou plus ignorées, les histoires mises en scène donnent vie aux changements brutaux d’amours et de morts terribles qui ont fait naître ces bêtes, ces montagnes, ces fleuves et ces étoiles ou ces arbres qui nous entourent encore aujourd’hui.

La compagnie s’attelle à faire entendre  ce monument de la littérature antique,  regard sans jugement sur la vie et la condition humaine. 

De changements en changements, l’incertitude et la multiplicité du devenir humain se manifestent. Le désir est partout et transforme autant les êtres que le monde dans lequel ils vivent. Ce monde en devient instable, les identités, faussement figées, toujours reconfigurées par ce désir insatiable.

 

PHOTO © Malte Schwind

Le bel âge

Le bel âge

13 octobre 2022 au 14 octobre 2022 à 14:00
Structure 46 - Ludovic Pouzerate

“Homme 1 : Arrête. C’est comme si le simple fait. Que je vive les choses autrement. Ça te remettait en question. Et même plus. Ça t’anéantissait. Comme si ça allait t’engloutir. Te dissoudre. Te faire disparaître. Qu’est ce que ça peut bien faire ? Que je vive les choses autrement ?”

Quatre ami.e.s se retrouvent quelques jours en montagne dans un gîte. Au programme, neige et vacances. Après une longue journée de raquettes, la soirée méritée s’organise. Moment de réconfort, les rires et les sourires se mêlent à la dégustation de vin. Une atmosphère particulière se crée entre le groupe, une belle énergie installe un climat de confiance, où les langues se délient. Certains se dévoilent et se risquent à parler d’histoires encore jamais prononcées, des histoires de violences, des souvenirs qui remontent de l’enfance. Une bataille de boules de neige, des chutes, l’ivresse collective et les éclats de rire sous un ciel étoilé.

La pièce sonde la possibilité de la compréhension mutuelle, elle se focalise sur le dialogue lui-même, se construit sur l’égalité de positions entre les personnages. En filigrane, la question sociétale du mouvement #MeToo, la perception des rôles imposés par la société à travers les genres, la manière des individus de s’y construire.

 

Crédits © Nico Boughias

Move on over or we'll move on over you

Move on over or we’ll move on over you

22 octobre 2022 à 17:00
Collectif F71 – Stéphanie Farison

Spectacle accueilli en coréalisation avec la Biennale Mars à l’Ouest – 2022.

Le Collectif F71 propose une sortie de résidence ouverte au public de sa prochaine création.

En 1966, sur le campus d’Oakland, Californie, naît le Black Panther Party for Self Defense. Il s’agit pour les Noirs américains de construire un corps collectif, de réaffirmer une identité, de recouvrer une intégrité, en tant que noir et américain et que cette réappropriation soit si puissante, si visible, qu’elle arrive à renverser les paradigmes du racisme. Comment la révolte s’organise soudain spécifiquement autour de la mise en scène élaborée des corps, des armes, des images et des messages ? L’histoire de ce surgissement nous intéresse : Au croisement du théâtre documentaire et du théâtre d’objet et de machine,  “Move on over or we’ll move on over you”, fait dialoguer une narration visuelle, textuelle et musicale, pour interroger la puissance créatrice et troublante de ces révolutions éphémères.

La présentation sera suivie d’une discussion avec l’équipe artistique.

© Collectif F71

Si la voiture est fétiche, l'accident ne l'est pas

Si la voiture est fétiche, l’accident ne l’est pas

18 novembre 2022 à 20:00
Compagnie Tsara - Aurélia Ivan

« Effectivement, la voiture est un signe, elle est un mode d’expression de tas de choses, elle est une scène, elle est un théâtre. La voiture, on la joue comme telle, on fait de la figuration, de la représentation, il y a la dimension de l’agôn, celle du défi. »

Jean Baudrillard, Jeux

Cette pièce prend la forme d’une exploration de la mythologie de l’automobile en s’appuyant concrètement sur le potentiel d’évocation poétique et dramatique des matériaux industriels – carrosseries, optiques, dispositifs de sécurité, environnements sonores et sensoriels. Les tensions entre esthétique et politique, entre matières en mouvement, sculptures et corps prennent ainsi la forme d’une équation : « si la voiture est fétiche, l’accident ne l’est pas ».

Le spectacle s’écrit comme une pièce mécanique, une pièce à sentir, à entendre respirer, un corps qui puise sa force narrative autant dans la mythologie que dans l’univers industriel de l’automobile, univers complexe et paradoxal car politique, autant dans les racines du théâtre que dans la puissance de la voix lyrique.

© Chloé Bazaud

plateau#Hors les murs

plateau#Hors les murs

22 novembre 2022 à 00:00

RENCONTRE AVEC SIX COMPAGNIES

 

Depuis 2020, dans le cadre de  notre Pôle d’accompagnement, nous organisons en partenariat avec d’autres lieux, une journée découverte de projets de théâtre en cours de production.

Cette saison, nous poursuivons notre engagement auprès des jeunes compagnies et en partenariat  et renouvelons cette expérience chez notre partenaire le Théâtre Berthelot-Jean Guerrin à Montreuil.

Six compagnies, choisies par le L’Etoile du nord ( Paris 18e), le théâtre Berthelot-Jean Gerrin (Montreuil), Le théâtre du Train Bleu(Avignon) et le Collectif 12 présenteront leur parcours et dévoileront leurs projets en cours, suivi d’un échange avec le public.

Une occasion précieuse pour nous de donner de la visibilité au travail de jeunes compagnies.

Les compagnies invitées:

Cie Les vingtièmes rugissants / PAULINE SUSINI – Les consolantes

Le joli collectif / VINCENT COLLET – JUSTICE·S

Cie Les temps blancs / VICTOR THIMONIER – Anachronique paléolithique !- Portrait #03 l’abbé Breuil

COMPAGNIE EMBUSCADE  – Goyav de Frans’

DIPTYQUE COLLECTIF – Logique des passions

Cie L’Harmonie Communale/ FRANÇOIS HIEN – Éducation nationale

 

Crédit photo: David Bormans

Lieu de la rencontre:

THÉÂTRE MUNICIPAL BERTHELOT – JEAN GUERRIN À MONTREUIL

6 RUE MARCELLIN-BERTHELOT – 93100 MONTREUIL

Whales

Whales

25 novembre 2022 à 20:00
Collectif La Pieuvre – Rebecca Journo & Véronique Lemonnier

Après ses deux premiers solos, L’épouse et La ménagère présentés la saison passée au Collectif 12, Rebecca Journo nous propose ses deux dernières créations.

Whales est une expérience d’immersion sonore dans des enregistrements de chant des baleines. Cet appel à l’autre venu des profondeurs résonne dans les corps des danseuses et les anime d’une mouvement ondulatoire perpétuel. Au fascinant langage de ces chants va répondre celui que tissent les trois danseuses, qui sont, pourtant sans jamais se toucher, en contact permanent. C’est alors l’espace entre les corps qui se charge du magnétisme d’un langage mystérieux et sensuel. Nous assistons à un rituel dans lequel les corps semblent, comme les ondes sonores des baleines, mus par la recherche inlassable d’un accord éphémère, et où la présence invisible de ces êtres grandiloquents résonne à travers les corps et le son.

 Crédits © Mehdi Baki

Portrait

Portrait

2 décembre 2022 à 20:00
Collectif La Pieuvre – Rebecca Journo & Véronique Lemonnier

Le portrait symbolise une tentative de capturer, de saisir une identité pourtant fuyante, de la représenter comme pour la garder vivante. Inspirée des œuvres de Cindy Sherman, Francesca Woodman ou encore des portraits d’Amedeo Modigliani entre autres, le Collectif La Pieuvre cherche dans le portrait la sensation d’une disparition, d’une abstraction. 

Comment aller de l’image vers le mouvement, comment remplir et vider la forme ? La question se pose à l’intérieur du corps de la danseuse. On extrait des images un lexique de la pose, dite de portrait, qui devient la matière première du mouvement. Faire le portrait s’envisage ici comme une transformation perpétuelle où le corps et le son travaillent à matérialiser la sensation d’une identité en mouvement. La création questionne le processus d’incarnation et cherche à le rendre visible aux yeux des spectateurs.

Crédits © Maxime Leblanc

 

Workshop autour de Portrait

Rebecca Journo et la compagnie La Pieuvre vous proposent une série d’ateliers pour partager le processus de travail de leur dernière création :Portrait.  Ce workshop  a comme point de départ le portrait photographique, donc de la pose et de l’immobilité, envisage l’apparition de la danse comme capacité à saisir une identité en mouvement.

Sodium

Sodium

15 décembre 2022 au 16 décembre 2022 à 20:00
Compagnie A Point - Alice Gozlan & Zacharie Lorent
  • Au début des années 70, Bill Hayers, auteur de science fiction reconnu, pose ses valises dans une vallée française à l’occasion d’une convention de science fiction. Hanté par la mine qu’il voit depuis la fenêtre de sa chambre, Bill restera 7 mois, au lieu des 4 jours initialement prévus. 
  • Dans les années 90, la rédaction de L’Echo des Vallées, un journal local, est interpellé par un mystérieux lanceur d’alerte sur les rejets toxiques de la mine qui mettraient en danger les habitants de la vallée. 
  • A la fin des années 2030, la mine est fermée depuis 20 ans, mais des millions de tonnes de pollutions toxiques subsistent. Mathilde, chercheuse en botaniques et Noé, photographe originaire de la région, se rencontrent dans une « Résidence en milieu hostile ». 

Trois histoires s’entrelacent et rappellent la trop lente prise de conscience du danger des pollutions industrielles et leur tragique irréversibilité. La compagnie A Point invente des fictions complexes et captivantes, des récits pour se donner le courage d’agir collectivement et retendre  les liens qui nous connectent au monde, avant qu’il ne soit trop tard.

 

 Crédits © Nabila Mekkid

 

La Beauce, le glyphosate et moi

La Beauce, le glyphosate et moi

24 janvier 2023 à 20:00
Isabelle Vayron

En partenariat avec le Festival Alimenterre et les Biocoopains
 

Personne ne veut de résidus de glyphosate dans son assiette. Mais j’habite au cœur de la Beauce et mes voisins agriculteurs ne veulent pas s’en passer : interdire le glyphosate les obligerait à le remplacer par d’autres herbicides, à consommer plus de carburant pour labourer, à voir leurs champs envahis de mauvaises herbes et leurs rendements s’effondrer. Sans compter qu’ils ne sont pas vraiment convaincus que le glyphosate soit dangereux pour la santé. Comme je les ai côtoyés pendant deux ans, ils m’ont presque convaincue. Presque.
 

L'eau coule, les hommes passent et les histoires restent ou La déesse-mère

L’eau coule, les hommes passent et les histoires restent ou La déesse-mère

10 février 2023 à 20:00
Compagnie Acétés - Cédric Brossard

SORTIE DE RÉSIDENCE
 

Nombreux sont les écrivains qui confient écrire en écoutant de la musique. Qu’elle soit un soutien rythmique qui permette de faire sonner la langue, inspiration native, qui suivrait les lignes d’une méthode, il est intéressant de penser que l’inspiration soit ciselée par l’écoute. À partir d’une pièce sonore et musicale composée par Pidj, forte de la contrainte d’écrire un monologue pour une comédienne, Laetitia Ajanohun s’est laissée guidée par les remous de la musique pour écrire L’eau coule, le hommes passent, les histoire restent ou La Déesse-mère.

 

Elle, La femme d’un peuple sans cave parle comme on marche pour tenter de se retrouver.

Quelque chose d’elle en miette, là-bas, sur le bord de la route.

Elle, l’épouse rangée dans une maison quatre façades, parle comme on déborde pour acquérir sa place. Elle, la maîtresse du fils de pute, parle comme on baise pour s’accorder au présent. Elle, la sirène sur l’étale, parle comme on s’épluche pour révéler ce qu’il y a derrière. Lui, celui qui est de l’autre côté de la porte l’écoute.

Qui est-il pour Elle ?

 

© Elisabeth Hettema

 

LiLi NaDia SŒURS

LiLi NaDia SŒURS

25 février 2023 à 17:00
Compagnie Un CONFETTI sur la BRANCHE - Céline Louvet

AVANT-PREMIÈRE

Dans le cadre de la Balade d’hiver des 400 coups

 

Les sœurs NaDia & LiLi Boulanger ont marqué l’histoire de la musique du XXe siècle. NaDia fut l’une des premières femmes cheffes d’orchestre et une grande pédagogue. LiLi est la première femme à avoir remporté le Grand Prix de Rome de composition, malgré une santé précaire depuis l’enfance.

Le spectacle invite à leur rencontre par le prisme de leur lien, cette part d’humanité universelle, où ici leur histoire prend racine pour devenir exceptionnelle.

Cette proposition mêle des techniques variées avec pour axe principal la figure animée en deux et trois dimensions. Cette dimension plastique et marionnettique rentre en écho avec une narration faite de chansons originales.

Une invitation délicate à découvrir les parcours de vie de ces deux femmes pionnières et, au carrefour de leurs failles qui font toute leur humanité, la dimension quasi-mystique de leur sororité.

 

© Céline Louvet

 

Les Densités – Performeureuses / Black Bird

Les Densités – Performeureuses / Black Bird

20 mars 2023 à 20:00
Hortense Belhôte / Compagnie Myxomycètes - Mathilde Rance

LES DENSITES

Placée sous le signe de l’insolence et de l’humour, cette nouvelle édition du rendez-vous annuel de la danse au Collectif 12 vous propose trois créations de femmes chorégraphes d’aujourd’hui en continuant d’interroger l’histoire de la danse, la performance et le modern jazz.

 

UNE SOIRÉE / DEUX SPECTACLES
 

PERFORMEUREUSES

Hortense Belhôte

Hortense Belhôte est à la fois enseignante d’histoire de l’art et comédienne. À la croisée de ces deux disciplines, elle propose des conférences performées qui mêlent transmission de savoirs, danse, vidéo, paroles. Avec Performeureuses, elle revisite l’histoire de la performance en danse contemporaine en l’inscrivant dans une histoire mondiale, en dehors des institutions culturelles, pour mieux souligner les origines diverses des pratiques performatives qui ont marqué le 20ème siècle.

 

© Fernanda Tafner
 

DISTRIBUTION :

Conception : Hortense Belhôte

Collaboration artistique : Marcela Santander Corvalán

Avec les généreuses contributions de : Kamnoush Khosrovani, Maud Pizon, Milka aka Choco Zoulou, Calixto Neto, Ana Rita Teodoro, Betty Tchomanga, Marion Carriau, Naomi Mutoh, Tidiani N’Diaye, Pauline L. Boulba et Marcela Santander Corvalàn

 

MENTIONS OBLIGATOIRES :

Production / diffusion / administration : Fabrik Cassiopée – Manon Crochemore & Manon Joly

Production déléguée : Fabrik Cassiopée

Coproduction : Théâtre de Vanves, Nouveau Théâtre de Montreuil – Centre Dramatique National

Avec le soutien des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis

 

BLACK BIRD

Compagnie Myxomycètes / Mathilde Rance

Mathilde Rance est danseuse, chorégraphe et musicienne. Son travail se développe autour de la musicalité dans le chorégraphique. Son solo, Black Bird est la cérémonie d’une femme orchestre, entre danses et incantations sonores, cabaret fantaisiste et burlesque qui déploie une galerie de personnages féminins composites et déjantés : geisha, oiseau de nuit, ou déesse. Elle incarne et déconstruit avec insolence les figures ancestrales du féminin en s’entourant d’instruments traditionnels et de costumes pour mieux faire surgir l’imaginaire lié à ces corps…

 

© Akiko Gharbi

 

Les Densités - Matt et Moi

Les Densités – Matt et Moi

24 mars 2023 à 20:00
Compagnie EMOI - Carole Bordes

LES DENSITES

Placée sous le signe de l’insolence et de l’humour, cette nouvelle édition du rendez-vous annuel de la danse au Collectif 12 vous propose trois créations de femmes chorégraphes d’aujourd’hui en continuant d’interroger l’histoire de la danse, la performance et le modern jazz.

 

MATT ET MOI

Le dernier spectacle de Carole Bordes est une proposition idéale pour s’initier à la danse jazz. Elle est accompagnée du batteur live Samuel Ber, musique et danse se répondent convoquant l’essence de la culture jazz dans son rapport jubilatoire et premier. Après une riche carrière aux Etats-Unis, le chorégraphe Matt Mattox, père du modern jazz, s’est installé en France où il a transformé le paysage chorégraphique dans les années 1970. Ancienne élève de ce danseur, Carole Bordes l’a fréquenté de ses 79 à ses 92 ans, jusqu’à son décès en 2013.

Aujourd’hui, son témoignage personnel prend la forme d’un spectacle, qui interroge avec humour et tendresse, la méthode de danse « jazz », mais aussi son rapport à la danse contemporaine, ainsi que la notion de virtuosité.

 

© Cie Emoi
 

Ma vie avec John Wayne

Ma vie avec John Wayne

6 avril 2023 au 7 avril 2023 à 20:00
Compagnie Nagananda - Cécile Fraisse-Bareille

Ma vie avec John Wayne, c’est la parole de Marie-Christine, celle d’une Jessy mythique. C’est l’histoire de nous tous·tes avec Jessy. L’histoire d’une vie qui bascule. Fille d’un entrepreneur d’une usine de cravates à Saint-Dié, son mari a disparu avec l’argent des parents. « Qu’aurait fait John Wayne si le Marshall l’avait menacé ? Il serait parti dans le désert chercher de quoi vivre. » Jessy décide de partir et de chercher du travail pour vivre.

 

C’est l’histoire d’une femme qui s’émancipe du cadre social qu’elle a toujours respecté : celui du travail, celui de la famille, celui de la norme. La ruine de Marie-Christine, c’est le road-movie sincère de Jessy. Elle nous confronte à notre propre sincérité avec notre idéal. Chaque personne à qui elle s’adresse, (sa fille Debby, ses employeurs, la conseillère de Pôle Emploi), est absente. C’est là, dans cet espace que le public prend place et que naît le mythe et le théâtre.

 

© Boris Carrete
 

Amnesia

Amnesia

20 avril 2023 au 21 avril 2023 à 20:00
Compagnie Beïna - Sarah M.

Comment le pouvoir peut-il entamer l’humanité de celui qui l’exerce ? C’est une énigme bien shakespearienne qui traverse la nouvelle fiction – troisième du cycle – de Sarah M.

 

Trois amis d’enfance en sont les protagonistes. Devenus rivaux, peuvent-ils échapper à la fatalité vengeresse inhérente au pouvoir ? Loin des images figées et des croyances limitantes, c’est à travers une fable des plus baroques que l’autrice et metteuse en scène raconte comment se tissent les liens de domination dans le cercle du monarque. Dans certains lieux du monde, l’exercice du pouvoir, insidieusement toxique, déclencherait de folles passions. De celles qui créent des monstres aux mains caressantes, au sourire diplomatique, de celles qui ensevelissent toute parole échappée, qui forcent les corps à mains nues.

Par le détour de la fable, Sarah M. donne à ressentir toute la férocité de ces jeux d’emprise, de ces chausse-trappes bien réels qui ont cours derrière les portes du palais. Dans un décor oriental, le voyage promet d’être visuel, sensuel, olfactif. À peine voilés par le moucharabieh, on devine déjà les mensonges, les trahisons, les crimes d’État… Et si comme dans l’enfance, on regardait les fantômes bien dans les yeux, pour les défier et pour se libérer enfin de la peur.

 

© Camille Bordet-Sturla
 

Goyav de Frans' : histoire sortie de sous le tapis

Goyav de Frans’ : histoire sortie de sous le tapis

9 mai 2023 à 20:00
Collectif Embuscade - Hannaë Grouard-Boullé

LABEL TENTATIVE PREMIÈRE (1re mise en scène)
 

La Réunion, 2014

En regardant une chaîne d’information locale, une jeune réunionnaise va entendre parler d’un certain événement. Nous allons suivre son parcours.

Une réunionnaise en quête de mémoire, un événement historique opaque qui met en cause l’État français, Michel Debré, des assistantes sociales débordées, des enfants transplantés, une femme mystérieusement croisée. Nous suivons ce récit flouté par le silence.

Un être hybride plane autour d’elle : Lom Papang, témoin du passé et du présent. Nous remontons le fil de cette Histoire, de ces histoires, des années 1960 à nos jours. Nous traversons des vies meurtries, incomplètes, enfouies, qui se dessinent progressivement par la parole des différents protagonistes.

Un conte se déploie: celui de l’ogre qui avale les enfants, mais notre ogre ici a vraiment existé́. Reste à comprendre : Qui est-il ? Comment a-t-il opéré ? Pendant combien de temps ? Et aujourd’hui, où se cache-t-il ?
 

Entre témoignage, écriture fictionnelle ou encore discours politique, Goyav de Frans’: histoire sortie de sous le tapis propose une fresque de cette page méconnue de l’histoire de France, celle des enfants réunionnais dit de la Creuse.
 

© Javier – I AM association
 

Festival ViF - Expéri'Mantes

Festival ViF – Expéri’Mantes

20 mai 2023 à 15:00

FESTIVAL ViF

VIF, le festival dédié aux expressions urbaines

Pour sa dixième édition, le Festival ViF vous invite à venir célébrer L’improvisation. Ce cœur battant des expressions hip-hop, l’impro, est sans doute la plus grande spécificité de ces expressions qui ont conquis la planète et se renouvellent sans cesse pour représenter la vivacité des quartiers populaires du monde. Le Collectif 12 vous propose, dans un partenariat complice avec les compagnies Hip-hop qui œuvrent depuis des années dans notre bassin de vie, la Cie Antoinette Gomis et le Start 2 Step de Frankwa Marna, son premier battle de danse: Experi’Mantes, avec des règles du jeu inédites et des épreuves décalées. Ce samedi 20 mai, pour notre plus grand plaisir, danseurs, b.boys et b.girls, musiciens et musiciennes vont se livrer à cœur joie à la création instantanée, au risque et à la jubilation de ce qui s’invente là, sous nos yeux, sur le ViF.
 

15 H Conférence

Conférence de Somy Duc sur l’histoire et l’origine des Battles dansés, avec DJ Junkaz Lou.

 

16 H – Expéri’Mantes

Battle expérimental.

Expérimenter, verbe issu à la fois de l’ancien français experiment : expérience, et du latin experimentum : épreuve. Expérimentez les improvisations de huit crews de quatre danseurs livrés à des expériences inhabituelles pour leurs épreuves les obligeant à inventer leurs danses dans l’instant sous l’œil expérimenté de trois juges.

Ce premier battle Expéri’Mantes est organisé en partenariat avec la compagnie Antoinette Gomis en résidence au Collectif 12 pour sa prochaine création. Expéri’Mantes mettra en lumière la créativité et l’originalité des danseurs qui devront s’adapter à des contraintes liées à la signature chorégraphique de la Cie Antoinette Gomis.

 

© Collectif 12
 

Festival ViF - Immersive movement / Ivresse de la nuit

Festival ViF – Immersive movement / Ivresse de la nuit

26 mai 2023 à 10:30
Compagnie Michel Onomo

FESTIVAL ViF

VIF est un festival pluridisciplinaire dédié aux expressions urbaines.

 

DEUX SPECTACLES

En partenariat avec le Centre de la danse Pierre-Doussaint (Les Mureaux)

SÉANCE SCOLAIRE UNIQUEMENT / NON OUVERT AU PUBLIC NON-SCOLAIRE
 

IVRESSE DE LA NUIT – CRÉATION

L’esprit troublé par un abus, l’état d’exaltation, l’euphorie sous l’effet d’une passion forte.

L’ivresse (ou l’ébriété) correspond à notre état quotidien.

Elle nous amène à des troubles de l’humeur ou une “incoordination” des mouvements.

Cette pièce invite les gens à nous plonger dans le grand frisson qui passe sous les étoiles. Celui du fameux : “écoutez là-bas, sous les rayons de la lune…” et dites ce que vous avez vu… C’est l’intelligence qui s’amuse.
 

© Martin Photography
 

IMMERSIVE MOVEMENT

L’âme, les premiers instants, les premiers sons de l’univers…

Le son d’un bruit interne tel celui d’un fœtus dans le ventre…

Les bruits résonnants sont ceux de l’extérieur…

Un va-et-vient entre le réel et l’irréel électronique…

La danse devient alors… Immersive et expressive !
 

Immersive Movement est un solo de danse accompagné en live par un beatboxeur, une violoniste-percussionniste et un beatmaker.
 

© Agathe Moubembe
 

Festival des créations amateures

Festival des créations amateures

31 mai 2023 au 10 juin 2023 à 00:00

Le Collectif 12 vous invite à découvrir le travail d’un année de pratique artistique en amateur ou à l’école, du plus petit au plus grand age. Les élèves des écoles, collèges et lycées vont, pour la première fois, brûler les planches, et connaître les sensations du trac les soirs de première.

Les amateurs vont jouer devant leur proches, leurs amis et un public de curieux que nous espérons nombreux.

Plus qu’un festival des créations amateures, nous souhaitons que ce soit un temps de partage, de croisement et de plaisir. Une invitation à tous et à toutes de découvrir la richesse des productions de ces amateurs engagés.
 

PROGRAMME
 

Mercredi 31 mai 2023

18h – 19h

Restitution Pacte du collège Les Plaisances / Groupe T
 

Jeudi 1er juin 2023

18h – 19h30

Restitution Résidence territoriale du Lycée Saint-Exupery / Groupe T
 

Vendredi 2 juin 2023

19h30 – 20h30

Restitution classe de seconde spécialité théâtre du Lycée Saint-Exupery / Stéphane Gombert
 

Samedi 3 juin 2023

19h30 – 21h30

Restitution atelier théâtre adultes / Groupe T
 

Mercredi 6 juin 2023

12h15 – 12h45

Restitution atelier théâtre enfant 8 – 10 ans / Compagnie Bousculade
 

Mercredi 7 juin 2023

16h – 17h

Restitution atelier théâtre adolescents 11 – 13 ans / Compagnie Bousculade
 

Jeudi 8 juin 2023

18h30 – 20h30

Restitution classes de première et terminale du lycée Saint-Exupery / Groupe T, Compagnie Beïna et l’Inverso Collectif
 

Vendredi 9 juin 2023

20h – 21h30

Restitution ateliers danse adulte / Gaëlle Mangin

Restitution CREAC au lycée Condorcet
 

Samedi 10 juin 2023

Restitution des ateliers des 400 coups :
11h15 – 12h

Enfants de 4 – 11 ans

14h – 15h

Collège pasteur

16h – 17h

Adolescents
 

Tilda et Rose
Le Plein Été #3 - Juillet

Le Plein Été #3 – Juillet

10 juillet 2023 au 21 juillet 2023 à 00:00

Pour deux semaines, du 10 au 21 juillet, les artistes au Collectif 12 transforment l‘école Pierre Coubertin en lieu d‘art, de culture et de rencontres. Les enfants pourront suivre des stages et des ateliers gratuits, conduits par des artistes de compagnies de théâtre. les parents seront invités à chaque fin de semaine pour découvrir ce qu’ils ont créé.

 

SEMAINE 1/

ATELIERS

DU 10 AU 14 JUILLET

DE 10H À 12H

RÉINVENTER LES INTERACTIONS ET LES IMAGINAIRES D’UN ESPACE

COMPAGNIE FUROR POETICO • 6 – 8 ANS

Atelier pluridsiciplinaire qui mèle danse, théâtre et arts plastiques.

« Nous partirons d’une cartographie de la cour d’école, où les enfants dessineront avec leur corps quels sont leurs mouvements, leurs sensations, leurs émotions et leurs interactions dans cet espace. Cela sera notre matière première et notre terrain de jeu commun pour créer ensemble un petit spectacle. »

 

L’EXPÉRIENCE DE CHACUN EST LE TRÉSOR DE TOUS – GÉRARD DE NERVAL

COMPAGNIE BOUSCULADE • 8 – 11 ANS ET +60 ANS

Atelier intergénérationnel avec des enfants et des personnes âgées.

À partir de figures comme Tadeusz Kantor, Samuel Beckett et Maguy Marin, Thomas Nordlund mènera avec des enfants et des personnes âgées un travail sur le rapport aux corps entre la jeunesse et la vieillesse. C’est à partir des histoires et mythes de chaque personnes que nous construirons une histoire où se croisent les générations.

 

DE 14H À 16H

VACANCES, LIBERTÉ ET BÊTISES

LE DIPTYQUE COLLECTIF • 6 – 8 ANS

« Ensemble nous nous amuserons à créer avec les enfants de petites scènes/situations autour des thèmes des vacances, de la liberté, des bêtises pour aboutir à un petit spectacle ou un petit film.

 

AUJOURD’HUI ON IMPROVISE

COMPAGNIE BOUSCULADE • 9 – 11 ANS

Thomas Nordlund mènera un travail d’improvisation et de création de saynètes qui aboutiront à un petit spectacle pouvant être présenté aux familles des enfants participants.

 

SEMAINE 2/

ATELIERS

DU 17 AU 21 JUILLET

DE 10H À 12H

COMMENT RÊVE-T-ON À 7 ANS ? COMMENT ACCUEILLIR LA DIFFÉRENCE DE L’AUTRE ?

COMPAGNIE NAGANANDA • 6 – 8 ANS

« Nous travaillerons à partir de la pièce d’Anne-Christine Tinel, Passage du convoi cette nuit, qui interroge la façon dont nous percevons et accueillons l’autre, dans sa différence. Pendant l’atelier, nous nous interrogerons : Comment rêve-t-on à 7 ans ? Quel est l’endroit qui nous ressource ? L’endroit d’où on peut être fort ? Pour arriver à vivre et surmonter ces choses difficiles de la vie ? Quel regard avons-nous sur la différence, notamment celle du handicap ? »

 

DE 14H À 16H

AUJOURD’HUI ON IMPROVISE – 2

COMPAGNIE BOUSCULADE • 9 – 11 ANS

Thomas Nordlund mènera un atelier sur le lien entre le théâtre et la musique. À partir de différentes écritures (Alain Damasio, Sony Labou Tansi, Stéphane De Groodt, Booba, Gaël Faye, NTM, Kery James) les enfants construiront des formes originales mises en voix et en musique par les participant·e·s eux-mêmes.

Musiciens ou personnes possédant des instruments bienvenus.

 

DE 10H À 12H PUIS DE 14H À 16H

AUTOUR DE MOI

SYLVIE GASTEAU ET STÉPHANE GOMBERT • 6 – 13 ANS

Atelier documentaire de poche.

À l’aide d’outils numériques qui tiennent dans la poche, les deux artistes aideront les enfants à réaliser de petits films pour une visite guidée de leur quartier et de ce qui les entoure.

 

DANS LE CADRE DES CONSTELLATIONS DE MARS À L’OUEST/

SPECTACLE

LE 17 JUILLET À 19H AU COLLECTIF 12

GRASSHOPPERS – CIRQUE D’OBJETS ÉCO-RIGOLO

CIRCUS KATOEN

Dans Grasshoppers la compagnie Circus Katoen retire un morceau de la nature de son habitat naturel et le soulève au-dessus du niveau du sol à l’aide de tréteaux, de planches, de cordes et de leurs corps.

Une création pleine d’humour et d’énergie où les artistes jouent à rendre la nature plus vivante qu’elle n’est déjà. Cette illustration paradoxale tend à nous démontrer comment l’humain, par son contrôle sur l’environnement, repousse les limites du possible parfois pour le meilleur mais aussi souvent pour le pire.
 

DISTRIBUTION

Direction artistique : Willem Balduyck & Sophie van der Vuurst de Vries

Interprètes : Willem Balduyck & Sophie van der Vuurst de Vries

Coaching : Kitt Johnson et Hanne Vandersteene

Conseils artistiques : Benjamin Kuitenbrouwer

Costumes : Lorelinde Hoet

Techniciens : Margot Jansens / Bram Vandeghinste

Production : HH Producties
 

PROJECTIONS

SÉANCES :

• LE 19 JUILLET À 11H, 14H ET 15H

• LE 20 JUILLET À 10H, 11H, 14H ET 15H

À L’ÉCOLE COUBERTIN

LA CARAVANE ENSORCELÉE – MARIONNETTES ET CINÉMA

LA PELLICULE ENSORCELÉE

La Caravane ensorcelée, une caravane ambulante, projettera des courts-métrages dédiés à la marionnette. Chaque séance pourra accueillir 15 enfants, et durera entre 30 et 40 minutes.

 

Allumage de saison

Allumage de saison

16 septembre 2023 à 15:00

PASSAGES SECRETS : En centre-ville de 15h à 19h

En amont de notre traditionnelle soirée d’Allumage de saison au Collectif 12, nous vous proposons dès 15 h d’assister gratuitement au cœur du centre ville à une ou plusieurs propositions artistiques d’une heure chacune dans des lieux inhabituels. Ces trois lieux, choisis pour leur relation avec les spectacles, sont proches les uns des autres, ils dessinent un petit parcours dans lequel l’on pourra avec d’autres s’isoler une heure pour partager un spectacle.
 

Les deux premiers spectacles auront lieux simultanément à 15h (places limitées, réservation conseillée)
 

15h – Dans les locaux du Courrier de Mantes (8 Place de la République) : Des nénuphars dans les poumons

Par la Compagnie Sans la nommer

Une journaliste et deux comédiennes retracent chaque étape d’une enquête journalistique en forme de bataille autour d’une affaire d’intoxication à l’amiante.
 

DISTRIBUTION

D’après un article de la journaliste Elsa Sabado

Avec : Rose Guégan, Suzanne Llabador, Elsa Sabado et Magali Chovet (en alternance)

Mise en scène : Fanny Gayard

Scénographie : Carine Ravaud
 

MENTIONS OBLIGATOIRES

Production : Compagnie Sans la nommer

Avec le soutien de la Fondation d’Entreprise SYNDEX et de la Région Ile-de-France au titre de l’aide à la diffusion.

Avec l’accueil en résidence du Théâtre Paris Villette, du Collectif 12 à Mantes-la-Jolie, du Landy Sauvage à Saint-Denis, du Centre Paris Anim Louis Lumières et de la Ville de Gennevilliers.

Avec le concours du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis dans le cadre de «Culture et art au Collège», de la Région Île-de-France dans le cadre de l’aide ponctuelle aux projets d’éducation artistique et culturelle, et de la DRAC Île-de-France dans le cadre de la résidence territoriale en milieu scolaire.
 

15h – Dans l’ancienne boutique de la Bioccop (2 Rue d’Alsace) : Celle qui voulait qu’on la regarde disparaître

Par L’inverso collectif

L’histoire d’ une mannequin de défilé qui se connecte une dernière fois sur son célèbre compte instagram pour raconter comment elle est devenue anorexique. Une performance de comédienne qui interroge les enjeux culturels et politiques des Troubles du Comportement Alimentaire.
 

DISTRIBUTION

Écriture : Claire Besuelle et Pauline Rousseau Dewambrechies

Jeu : Claire Besuelle

Mise en scène : Pauline Rousseau Dewambrechies

Scénographie : Cerise Guyon

Création sonore : Luc Montaudon
 

MENTIONS OBLIGATOIRES

L’Inverso collectif est soutenu par l’OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, le Collectif 12, L’Empreinte – scène nationale Brive-Tulle, a DRAC Ile-de-France, le Théâtre du Cloître Scène conventionnée.
 

16h30 – Au square Gabrielle d’Estrées (entrée rue Gâte Vigne) : La sieste du jardin

Par Sylvie Gasteau et Stéphane Gombert

Une invitation à s’allonger dans des transats, fermer les yeux et ouvrir grand les oreilles pour écouter au pied d’un arbre une composition sonore faite de voix, de sons, de musique pour composer avec de petites histoires la grande histoire des jardins.
 

DISTRIBUTION

Création : Sylvie Gasteau et Stéphane Gombert.

Violoncelle : Jean Michel Motta.
 

17h45 – Au square Gabrielle d’Estrées : Les axiomatiques

Par le Groupe T

Plusieurs courtes pièces, farces, tragédies, qui essayent de hisser le théâtre à la hauteur de l’urgence climatique, de mettre de la joie dans la politique et de la politique dans la joie.
 

DISTRIBUTION

Dramaturgie : Camille Blanc

Texte : Théo Cazau

Jeu : Frédéric Fachéna, May Hilaire, Olivier Horeau, Ydire Saïdi, Bertrand Schiro et Aurélien Vacher

Scénographie – graphisme – régie générale : Antonin Fassio

Collaboration scénographique : Quentin Frichet

Mise en scène : Juliane Lachaut

Création musicale – régie son : Solal Mazeran

Création lumières – régie lumière : Louise Rustan

Administration – production : Héloïse Vignals
 

Soirée d’Allumage de saison au Collectif 12

À partir de 19h30

Retrouvons-nous dans la cour du Collectif 12 avec L’Allumage de saison, pour une soirée conviviale autour d’un verre et d’une collation avec une présentation décalée de la saison à venir, enrichie de performances telle Memento Flori de la chorégraphe Sandra Abouav, ou celle préparée par la chorégraphe Gaelle Mangin avec les amateurs de l’atelier danse, et la chorale féministe des FFFRAC qui nous interpréteront leur nouveau répertoire. Alors que dans notre foyer la parole sera aux enfants, témoignant de ce que certains artistes ont vécu avec eux durant notre troisième édition du Plein été.
 

© Kim Nguyen
 

1983

1983

13 octobre 2023 à 20:00
Compagine Nova - Margaux Eskenazi

Avec 1983, la Compagnie Nova plonge dans un triple virage de l’année 1983 : économique, politique et social. Elle pose la question de l’engagement et des luttes – contre le racisme, ouvrières et médiatiques – des années 80 à nos jours. Virage libéral, montée du Front National et luttes des jeunes issus de l’immigration et des banlieues pour revendiquer plus d’égalité dans la société servent de décor à cette fiction documentée.

De 1979 à 1985, les personnages nous emmènent d’une petite radio pirate aux plateaux télévisuels, des salons des HLM et des cités de transits aux usines de la région parisienne. A la jonction de l’intime et du collectif, le théâtre de la Compagnie Nova s’ancre dans un travail d’enquêtes et de recherche, porté par un travail de troupe généreux et exigeant.
 

©Loic Nys
 

FABRIQUE DU POSSIBLE

Fabrique du possible est le nom que nous donnons aux événements construits autour de la création ou des représentations d’un spectacle, ou de la résidence d’un artiste au Collectif 12, qui en déplient ou en développent une thématique ou un enjeu, en conférences, rencontres, projections, expositions, repas et débats.
 

Samedi 14 octobre à partir de 16h

FABRIQUE DU POSSIBLE: 40 ème anniversaire de La marche pour l’égalité et contre le racisme.
Il y a 40 ans partait de Marseille « La Marche pour l’égalité et contre le racisme », cette grande manifestation qui relia Paris en un mois et demi est le premier acte de visibilité de la « seconde génération ». Cette marche fut initiée en réaction à des violences policières contre des jeunes d’origine immigrée aux Minguettes, avant de devenir la grande démonstration historique de cette génération, qui venait poser la reconnaissance de sa citoyenneté française dans le contexte politique paradoxal voyant simultanément l’arrivée au pouvoir de la gauche, mais aussi une augmentation de l’audience du front national.

Pour revenir sur l’histoire et le contexte historique de ce mouvement social inédit, et prolonger le spectacle «1983 », nous vous proposons  une Fabrique du Possible  faite de projections, de témoignages, de conférence et de débats.

 

Les Fabriques du possible

Les Fabriques du possible

14 octobre 2023 au 8 décembre 2023 à 00:00

Fabrique du possible est le nom que nous donnons aux événements construits autour de la création ou des représentations d’un spectacle, ou de la résidence d’un artiste au Collectif 12, qui en déplient ou en développent une thématique ou un enjeu, en conférences, rencontres, projections, expositions, repas et débats.
 

4 Fabriques du possible auront lieux au Collectif 12 durant la saison 2023-2024
 

Samedi 14 octobre à partir de 16h : 1983 / Compagine Nova – Margaux Eskenazi

Pour réfléchir, au-delà des caricatures et de l’émeute, à la possibilité d’une construction politique des banlieues françaises.
 

Samedi 25 novembre à partir de 16h : Le Monde de demain quoiqu’il advienne nous appartient / Compagnie Légendes Urbaines – David Farjon

Samedi 2 décembre : Haïti-Algérie-France, insurrections croisées / Compagnie ABC – Catherine Boskowitz

À 16h : Vernissage de l’exposition Le Cheval de Toussaint Louverture en Algérie, grande salle du Collectif 12.

À 18h : Le Monologue du Cheval de Toussaint Louverture, compagnie ABC / Catherine Boskowitz précédé de Insurrections/monologues. Retour sur un chantier théâtral d’une semaine au Collectif 12 puis le comédien Marcel Mankita nous donne à entendre le monologue que Catherine Boskowitz a attribué à ce cheval bien spécial.
 

La reine bicyclette, Histoire des Français à vélo

La reine bicyclette, Histoire des Français à vélo

18 octobre 2023 à 20:00

Ciné-débat proposé par le Collectif Vélo du Mantois.
 

Le film raconte l’histoire sociale et politique des Français à vélo, de 1890 à nos jours, entre modernité, luttes sociales et écologie politique.

La projection sera suivie d’un débat sur les aménagements cyclables à Mantes-la-Jolie et alentours, et l‘utilisation du vélo par tous au quotidien.
 

Sirène 2428

Sirène 2428

9 novembre 2023 au 10 novembre 2023 à 20:00
Compagnie Les 7 sœurs - Adèle Gascuel

Texte futuriste aux accents comiques, Sirène 2428 raconte la rencontre improbable entre une communauté du Compost de la fin des années 2020 cherchant des solutions inédites pour sauver l’humanité, et une sirène débarquée des années 2400 qui chante un autre avenir que celui que notre présent nous promet. Notamment inspirée des écrits de la philosophe Donna Haraway, la pièce joue des métamorphoses et met en scène un futur où les humains s’hybrideraient avec les animaux en vue de la préservation des espèces menacées. Quelles marges avons-nous pour de nouveaux mondes ?
 

© Camille Riquier
 

À l'horizon... Plateforme théâtrale de projets en cours

À l’horizon… Plateforme théâtrale de projets en cours

14 novembre 2023 à 14:30

Le Collectif 12, l’Étoile de Nord, le Théâtre Berthelot-Jean Guerrin et Lilas en Scène vous invitent à la rencontre avec six compagnies au Théâtre Berthelot-Jean Guerrin – Montreuil.
 

Depuis 2020, L’étoile du nord (Paris 18), le Théâtre Berthelot-Jean Guerrin (Montreuil), Lilas en Scène (Les Lilas) et le Collectif 12 (Mantes-la-Jolie) organisent une journée de découverte de projets de théâtre en cours de production, dans le cadre du festival Satellites à L’étoile du nord et du Pôle accompagnement du Collectif 12.

Cette saison, nous poursuivons notre engagement auprès des jeunes compagnies et renouvelons cette expérience au Théâtre Berthelot-Jean Guerrin à Montreuil.

Six compagnies, choisies par les quatre lieux, présenteront leur parcours et dévoileront leurs projets en cours, suivi d’un échange avec le public.
 

Collectif Les Bolides / GIOVANNI ARNOUX BELLAVITIS, THOMAS BOSQUET, LÉA DELMART, NASSIM FARANPOUR, LOUISE LE RICHE LOZAC’HMEUR, MARGAUX MARSOLLIER ET JONAS THIERRYBientôt

Bientôt est une forme pour sept interprètes : un groupe ayant pour but de trouver la phrase qui va changer le monde. C’est cet espoir démesuré qui les réunit et les porte. Depuis quand sont-iels là ? Malgré les échecs iels ne cessent de persévérer, tentative après tentative, rien ne les détournera de leur quête.
 

Cie A point / ALICE GOZLAN & ZACHARIE LORENTCholéra (titre provisoire)

Choléra (Titre provisoire) a pour but d’explorer les récits et rapports au monde qui se construisent au travers de nos usages du net, comme média d’information et comme lieu de relations. Nous nous intéressons, depuis plusieurs créations, à la place qu’occupent les récits dans nos vies. Nous cherchons à comprendre la façon dont les histoires, leurs formes et les médias qui les portent, agissent sur nous, sur nos imaginaires, nos désirs, nos peurs, nos réflexes, nos opinions, nos gestes. Mais aussi nos constructions sociales, notre rapport à la communauté, aux groupes, au politique. C’est ainsi que nous sommes arrivés à la question des médias en ligne. À travers cette création, nous cherchons à regarder différemment les récits venus du net. À les appréhender dans toute leur complexité et à nous en ressaisir.
 

d’un pays lointain / BOUTAÏNA EL FEKKAK & JÉRÉMIE SCHEIDLERLe temps de vivre (titre provisoire)

2020. Une ville, quelque part en France. Un couple dans sa cuisine. Leur fille de 9 mois est couchée dans la pièce d’à côté, la seule autre pièce de leur appartement ; ils sont épuisés. Avec la nuit tombe la question soudaine, inattendue, et pourtant inévitable : est-ce qu’on est en train de séparer ? Alors s’ouvre la discussion qu’ils n’ont cessé de repousser, de retarder, de peur de ce qu’elle pourrait révéler et contenir. Cette discussion va les tenir éveillés toute la nuit, là, dans leur cuisine, entre le rire fou et les larmes d’amour, entre la colère et les malentendus, entre les restes d’un repas à ranger, les événements de leurs métiers, de la garde de leur enfant, des contraintes administratives et domestiques qui leur prennent, dans le fond, tout leur temps.
 

Cie UltraComète / VICTOR INISANMars Exploration

Dans les années 1970, la CIA inaugure un programme de contre-espionnage dont le personnel est composé de médiums pratiquant la « vision à distance », une technique qui permettrait de projeter son esprit par-delà le temps et l’espace. Après quinze ans d’activité, l’un des membres fondateurs, Frederick H. Skip Atwater, veut tenter une nouvelle expérience : à partir d’une série de coordonnées sur la planète Mars, il guide le médium Joseph McMoneagle sur les traces d’un peuple mystérieusement disparu dans une apocalypse climatique… Adaptation pour la scène d’une archive déclassifiée de la CIA, Mars Exploration réveille le souvenir de deux mystiques new age à la recherche des origines.
 

La Mesa feliz / LOUISE HERRERObonnes

C’est une veille du Carnaval. Les dames préparent leurs corps. Elle s’acharnent sur l’apparence de leur chair, de leur peau parce que ce sont des femmes. Les bonnes préparent la maison et les corps de leurs dames. Ce sont des femmes au service d’autres femmes. Toutes, elles travaillent. Elles travaillent si dur pour la beauté.

Elles travaillent si dur qu’elles se font mal. Elles travaillent si dur qu’elles y laissent leur santé. C’est trop de travail. C’est le Carnaval. Il est finalement arrivé. Il bat son plein. Et une bonne disparaît. Une bonne parmi tant d’autres. Celle qui devait être invisible devient le centre de toutes les attentions. Les dames n’aiment pas ça. Mais ce soir-là, la lune était rouge : le sang devait couler.
 

© Clément Cadot
 

Le Schmilblick / MAËLLE PUÉCHOULTRESLes oiseaux sont faux

Les oiseaux sont faux est un seul-en-scène masqué. Hervé, homme d’une cinquantaine d’années, bibelote dans le garage de sa maison. Menant une vie solitaire dans cet atelier improvisé, il consacre la majeure partie à la constitution minutieuse d’une collection d’appeaux en bois. Et quand il ne communique pas avec les volatiles, ou à distance avec sa nièce étudiante en bioacoustique, c’est sur l’écran de son ordinateur qu’il multiplie les onglets le redirigeant vers réseaux sociaux et sites d’information en tout genre. Parmi ceux-ci émerge un forum en particulier : celui de la « communauté des aposibilaphiles », avec qui il partage ses récentes trouvailles et ses enregistrements d’imitations d’oiseaux.

Mais petit à petit le sentiment d’isolement grandit : de messages anonymes en messages anonymes, le monde perd son équilibre, le garage confortable se met à trembler, et le déni de réalité vient remettre en cause le plus intime : les oiseaux seraient-ils faux ?
 

Rencontre animée par Pauline Rousseau-Dewambrechies de L’Inverso Collectif et Anna Agostini du Diptyque Collectif.

Chacune des compagnies aura dix minutes de présentation et dix minutes de discussion avec vous.

Ce rendez-vous commence dès 14h30 pour une durée estimée de 2h30 environ et sera suivi d’un pot convivial.
 

Du béton sur nos courgettes

Du béton sur nos courgettes

17 novembre 2023 à 20:00
Arnaud Gobin & Christophe Camoirano

En partenariat avec le Festival Alimenterre et les Biocoopains.
 

Depuis les années 70, le monde rural des Alpes-Maritimes a connu un essor considérable du bâti. La spéculation foncière qui en découle a engendré la disparition progressive de ses terres cultivables et des sources d’approvisionnement en denrées alimentaires. Ce documentaire montre les dispositions prises par les communes pour réhabiliter les jachères et endiguer le grignotage immobilier. Il va à la rencontre de celles et ceux qui s’opposent à cette érosion des espaces exploitables en réhabilitant des modes de production adaptés à la géographie et au climat local.

La projection sera suivie d’un débat avec Ghislaine Senée, et animé par Dominique Pellegrin.
 

© Girelle Production
 

Le Monde de demain quoiqu'il advienne nous appartient

Le Monde de demain quoiqu’il advienne nous appartient

24 novembre 2023 à 20:00
Compagnie Légendes Urbaines - David Farjon

SPECTACLE HORS LES MURS PROPOSÉ PAR LE THÉÂTRE DE LA NACELLE
 

Dans le cadre du festival Groove On
 

Un spectacle innovant sur la banlieue et la culture hip-hop, qui en reprend les codes et l’énergie, pour décaper le regard porté sur elles.

Préparez-vous à être bousculés dans vos habitudes de spectateurs par cet ovni théâtral, dont le titre est un clin d’œil à NTM ! La compagnie Légendes urbaines, créée par David Farjon et Zoumana Méïté, est engagée depuis dix ans dans un travail de recherche documenté sur les représentations de la banlieue et le discours dominant diffusé par les institutions et la presse la concernant. Elle en prend le contre-pied dans des récits alternatifs portés par la culture hip-hop. Les actrices et acteurs issus de ces quartiers, dans un processus d’écriture collective, affirment leur point de vue artistique et politique sur leurs réalités en cassant les mythes. Ils poursuivent aussi une démarche de réinvention de l’espace scénique où les outils numériques « remixent » les outils théâtraux. Dans ce quatrième spectacle, création 2023, l’ordinateur accompagne les huit interprètes comme un partenaire de jeu. Chacun compose sa propre performance en direct, tel un DJ à ses platines, dans un dispositif scénique inventif disséquant à vue la machinerie théâtrale. Dans Le Monde de demain quoi qu’il arrive nous appartient, qui met en relief les tensions entre culture dominante, institutionnelle et commerciale, et contre-culture, les cultures urbaines entrent en scène de façon innovante, avec l’énergie communicative et les codes du hip-hop, pour décaper notre regard sur elles et sur la banlieue d’où elles sont issues. Instructif et stimulant !
 

©Laurie Martinez
 

FABRIQUE DU POSSIBLE

Fabrique du possible est le nom que nous donnons aux événements construits autour de la création ou des représentations d’un spectacle, ou de la résidence d’un artiste au Collectif 12, qui en déplient ou en développent une thématique ou un enjeu, en conférences, rencontres, projections, expositions, repas et débats.
 

Samedi 25 novembre à partir de 16h : Rencontre/débat avec la Compagnie Légendes Urbaines et Benjamine Weill.

Au lendemain du spectacle de la compagnie Légendes Urbaines met en dialectique les récits que proposent la culture Hip-Hop en mettant en jeu ses apparentes ambivalences : culture de révolte ou apologie du capitalisme ? Réalité de la rue ou transfiguration poétique ?,

dans son livre «  A qui Profite le sale ?, »Benjamine Weill propose avec un plaisir non dissimulé, une lecture critique du « sale » dans le rap pour en comprendre les piliers – sexistes et racistes – et dénoncer les intérêts du capitalisme à le promouvoir quasi exclusivement à travers des idoles stéréotypées.

Philosophe de formation, Benjamine Weill exerce dans le travail social, notamment en Seine-Saint-Denis, depuis vingt ans. Grande amatrice de rap depuis son adolescence, elle collabore à plusieurs médias spécialisés et accompagne de nombreux artistes dans leurs projets pour faire rayonner la culture Hip- Hop.
 

Fabrique du possible : Haïti-Algérie-France, insurrections croisées

Fabrique du possible : Haïti-Algérie-France, insurrections croisées

28 novembre 2023 au 8 décembre 2023 à 00:00
Compagnie ABC - Catherine Boskowitz

Fabrique du possible est le nom que nous donnons aux événements construits autour de la création ou des représentations d’un spectacle, ou de la résidence d’un artiste au Collectif 12, qui en déplient ou en développent une thématique ou un enjeu, en conférences, rencontres, projections, expositions, repas et débats.
 

Catherine Boskowitz revient expérimenter son théâtre, toujours inventif politique et rebelle, cette fois pour une recherche sur l’insurrection et les racines des révolutions. Alors qu’elle travaillait sur l’écriture et la mise en scène d’un débat imaginaire (et télévisé !), entre Toussaint Louverture et Robespierre, acteurs majeurs des révolutions haïtiennes (1791) et françaises (1789), Catherine est allée en Algérie, à la rencontre de participants au « Hirak », mouvement populaire qui a occupé les rues algériennes en 2019. De ce premier voyage, elle a rapporté textes et photos rassemblés aujourd’hui dans l’exposition Le cheval de Toussaint Louverture en Algérie.

Lors d’un second séjour en automne 2022, elle a été engagée par le réalisateur Abdenour Zahzah sur le tournage d’un film sur Frantz Fanon, jeune psychiatre français d’origine martiniquaise, figure majeure de l’anticolonialisme, impliqué aux côtés des révolutionnaires et indépendantistes algériens à la fin des années 50.

Quel est ce fil qui court de Robespierre, à Louverture et Fanon ? Pouvons-nous le tirer à notre tour ?
 

©Catherine Boskowitz
 

Samedi 2 décembre 2023 : INSURRECTIONS CROISÉES – VERNISSAGE ET PERFORMANCES

À 16h

Vernissage de l’exposition Le Cheval de Toussaint Louverture en Algérie.

À 17h

Restitution du laboratoire artistique Monologues insurrectionnels.

À 18h30

Performance théâtrale Le Monologue du Cheval de Toussaint Louverture par Marcel Mankita, écrit et mis en scène par Catherine Boskowitz.
 

Mardi 5, jeudi 7 et vendredi 8 décembre 2023 : LE CHEVAL DE TOUSSAINT LOUVERTURE EN ALGÉRIE – EXPOSITION

De 14h à 17h

Seul·e ou en groupe, réservez pour visiter l’expo Le cheval de Toussaint Louverture en Algérie réalisée par Catherine Boskowitz. L’exposition débute dans la Cour du Collectif 12 et se poursuit dans la salle de spectacle.

Visite en présence de l’artiste le mardi 5 décembre après-midi.
 

L’exposition Le cheval de Toussaint Louverture en Algérie sera installée au Collectif 12 sur toute cette période.

Elle servira de cadre à un laboratoire d’écriture et jeu d’acteur·ice autour du « monologue insurrectionnel », restitué publiquement à l’occasion du vernissage. Pour ce vernissage également le comédien Marcel Mankita performera Le Monologue du Cheval, récit imaginaire du cheval de Toussaint Louverture, racontant sa traversée des révolutions, de 1803, à la mort en prison de son maître, jusqu’à aujourd’hui.
 

La Sagesse

La Sagesse

11 janvier 2024 au 12 janvier 2024 à 20:00
Compagnie Le Dahu - Maëlle Faucheur

La Sagesse est fondée sur la rencontre entre Geneviève, une sage-femme à l’aube de la retraite et Damien, un comédien professionnel. Geneviève a soixante-huit ans, elle a travaillé pendant vingt ans à l’hôpital, avant d’accompagner des naissances à domicile. Elle monte sur scène, traversée de ces centaines d’expériences de grossesse et d’accouchement, de son soutien indéfectible au corps des femmes, et à leur envie de donner naissance. Damien a trente-huit ans, il est comédien, célibataire sans enfant. Quand il entend parler d’accompagnement pendant la grossesse, ou d’accouchement, il se sent un peu comme un martien. Pour autant, entre eux, la complicité et la confiance naissent immédiatement. Avec leurs parcours socio-professionnels, des questions autour du métier de sage-femme et du métier d’acteur s’ouvrent. Qu’est-ce que ces métiers nous apprennent sur la façon dont on représente la vie, dont on prend soin du corps, et dont on donne naissance aujourd’hui ?
 

© David Costé
 

Break - Sur quel pied danser ?

Break – Sur quel pied danser ?

19 janvier 2024 à 20:00
Compagnie Flowcus - Bruce Chiefare

En partenariat avec la biennale de danse Sur quel pied danser ?
 

En coréalisation avec le Centre de la danse Pierre Doussaint – GPSEO.
 

Un quintet de breakers aux disciplines et influences diverses se retrouve pour un training. À travers leurs relations, on se demande jusqu’où peut résister la pratique du breakdance.

Et puis le Break comme un contre-pied, dans le sens de faire une pause. Les bonsaïs au plateau apportent un nouveau rapport au temps et aux mouvements urbains.

La pratique et le training du breakdance deviennent langage créatif. La compagnie Flowcus vous embarque pour une aventure entre vivant, break et respiration.

Souvent réduit à son expression la plus spectaculaire, la danse hip-hop, ses courants et nuances, comme le breakdance, restent encore assez méconnus et peu représentés dans sa diversité sur les plateaux. Au fil des années, on a ainsi pu voir le breakdance s’adoucir sous l’influence de la musique classique ou encore flirter avec le cirque et l’acrobatie.

N’est-il désormais pas temps de se demander : pourquoi ne se suffit-il que trop rarement à lui-même ?
 

© Luc Chiefare
 

INFUSION DANSE
 

Infuser : laisser tremper (une substance) dans un liquide afin qu’il se charge des principes qu’il contient.
 

Les Infusions Danse sont des ateliers de danse dans lesquels les chorégraphes, en résidence au Collectif 12, initient par des exercices pratiques, thèmes d’improvisation, des amateurs aux axes de recherches et de questionnements de leurs dernières création.
 

JEUDI 18 JANVIER DE 19H À 22H

Avec la Compagnie Flowcus autour du spectacle Break.
 

Le Silence - Sur quel pied danser ?

Le Silence – Sur quel pied danser ?

1 février 2024 à 20:00
Compagnie Antoinette Gomis

En partenariat avec la biennale de danse Sur quel pied danser ?
 

AVANT PREMIÈRE
 

Fraîchement arrivé en France, « le Voyageur » trouve rapidement du travail dans une grande usine. Comme ses collègues de travail, il se retrouve pris dans une boucle chronophage et aliénatrice dans laquelle s’alterne le travail à la chaîne, les transports et sa vie de famille. Petit à petit, la fatigue et l’isolement le poussent dans le silence.

Le style chorégraphique est résolument Hip-hop. Ainsi, en plus de mêler Break, House, Hip-hop et danse traditionnelle Africaine, cette nouvelle création inclut également du Krump et du Steppin’. Antoinette Gomis utilise tous ces styles, y ajoutant une grande part d’interprétation et surtout l’utilisation de la langue des signes comme base d’une création chorégraphique originale dans laquelle les paroles et les pensées se traduisent en signes puis en mouvements.
 

© Paul Hampartsoumian
 

INFUSION DANSE
 

Infuser : laisser tremper (une substance) dans un liquide afin qu’il se charge des principes qu’il contient.
 

Les Infusions Danse sont des ateliers de danse dans lesquels les chorégraphes, en résidence au Collectif 12, initient par des exercices pratiques, thèmes d’improvisation, des amateurs aux axes de recherches et de questionnements de leurs dernières création.
 

MARDI 23 JANVIER DE 19H À 22H

Avec la Compagnie Antoinette Gomis autour du spectacle Le Silence.
 

FABRIK

FABRIK

17 février 2024 à 16:00
Compagnie KOR

En partenariat avec la Balade d’Hiver des 400 coups.
 

FABRIK, c’est le récit initiatique d’un homme qui va apprendre à se mouvoir, à jouer et à ressentir, mais va surtout, à la grande surprise de son concepteur, découvrir son libre-arbitre. Au cours de leur histoire en commun, ces deux êtres vont apprendre l’un de l’autre et chambouler les codes de la création en brouillant les pistes entre “celui qui sait” et “celui qui découvre”.
 

© Valentin Signargout
 

Ceci est un adieu au langage

Ceci est un adieu au langage

8 mars 2024 à 20:00
Le Furor Poetico - Lili Gomond

CRÉATION
 

DUO POUR UNE FEMME ET UN SAXHORN

Une femme essaie par tous les moyens de retrouver le son de son corps, de retrouver le lien à son instrument de musique. Ici, c’est une quête vers la création du langage entre ce corps devenu femme et la vibration de son instrument. Elle traverse ces tentatives de langage en jouant du saxhorn, en chantant, en se heurtant aux objets du monde extérieur. Ici, elle y invente son langage. Un langage qui se passe de mots car ils n’arriveront jamais à dire tout ce qu’elle rêve. Elle fuit le monde des mots car son corps et sa parole ne peuvent plus prendre vie. On la suit dans cette séparation entre le corps qu’elle était et le corps qu’elle devient. Un tas d’objets l’entoure, elle y cherche un bout de son corps, de sa musique, en quête du souffle débordant. Elle se heurte aux mondes imaginaires qui lui feront retrouver son corps et sa parole.
 

© Didier Monge
 

Les Densités : REFACE - So

Les Densités : REFACE – So

16 mars 2024 à 20:00
Collectif Les Idoles / Collectif Ô77

LES DENSITÉS
 

Une soirée pour découvrir les premières créations de deux équipes représentatives d’une nouvelle génération d’artistes chorégraphiques qui apparaît sur la scène française. On pourrait rapidement en relever trois caractéristiques : des propositions formellement tranchées, une inspiration et des références puisées hors de l’histoire de la danse et un mode d’organisation plus collectif.
 

UNE SOIRÉE / DEUX SPECTACLES
 

REFACE

REFACE est une recherche physique et musicale autour de l’idée de transformation et de déformation des matières. Tout n’est que transition : notre corps, la mémoire, l’environnement social, les relations amoureuses, etc. Nous travaillons sur cette instabilité à l’échelle intime car les visages et les émotions sont pour nous troubles et pluriels. REFACE veut rendre visible ces métamorphoses imperceptibles et incessantes qui rendent manifeste la complexité de notre identité. REFACE est donc un terrain où jouer, où se prendre pour un·e autre. Qui est-ce ? Qu’est-ce que c’est ? Un fantôme ? Un·e enfant ? Le rire ou la terreur ?
 

© Tom Grand Mourcel
 

DISTRIBUTION

Chorégraphie/interprètes : Chandra Grangean & Lise Messina

Création musique live : Martin Malatray-Ravit

Conception maquillage : Chloé Herouart

Création costumes : Lucie Grand Mourcel

Regards extérieurs : Natacha Kierbel & Tom Grand Mourcel

Aide à la conception : Jacopo Greco d’Alceo

Création lumière et scénographie : Johanna Thomas

Crédit photos et vidéos : Tom Grand Mourcel
 

MENTIONS OBLIGATOIRES

Production : La Feat.

Coproduction : CCN d’Orléans, Ciné-Théâtre de Saint Chély d’Apcher, La Place de la Danse – CDCN de Toulouse.

Accueil en résidence : Honolulu, La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne, Maison de la danse de Lyon – NTH8, Le Velvet Moon, CCN de Nantes, Le Quartz de SaintChély d’Apcher.

Soutiens : Ministère de la Culture – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes pour l’aide au projet, Les Ateliers Medicis (Création en cours), Point Éphémère, Maison de la danse de Lyon – NTH8.

Les Idoles et LA FEAT sont accompagnées par Danse Dense en 2023.

Les Idoles sont artistes d’Aerowaves Twenty24 et présenteront REFACE au Spring Forward Festival (21 – 23 mars) à Darmstadt, Wiesbaden et Mayence.
 

So

À la recherche d’une danse physique aux contraintes fortes, liée à une musique live volontairement organique, le collectif Ô77 nous présente sa première création, So, un défi à l’épuisement des corps. Trois interprètes accompagnés d’un batteur rebondissent ensemble sur une pulsation commune. L’intensité musicale et corporelle progresse en continu, passant d’un rebond vibratoire, presque imperceptible, à des corps sautants, presque envolés. En construisant un vocabulaire basé sur un espace contraint et l’interdépendance des danseurs en contact quasi-permanent, So se confronte directement à la gravité. Dans ce crescendo de rebonds, le spectateur est embarqué dans une transe quasi-hypnotique.
 

© Grégory Forestier
 

Les Garçons qui croient sont très seuls, les autres Garçons sont perdus

Les Garçons qui croient sont très seuls, les autres Garçons sont perdus

4 avril 2024 au 5 avril 2024 à 20:00
Groupe T - Théo Cazau, Antonin Fassio & Juliane Lachaut

CRÉATION
 

La nuit, lorsque seules brillent les étoiles, nous pouvons parfois les voir avancer sans bruit. À l’orée des bois et des places de village, à proximité de parkings et des entrepôts, ils suscitent l’admiration des enfants et le mépris de bien d’autres. C’est une petite confrérie, qui a renoncé à ses privilèges, s’est délestée de ses habits civils et avance en moines guerriers. Certains les appellent « les Garçons ». On raconte qu’ils cherchent un théâtre, une langue, sinon des armes, pour se hisser à la hauteur de la tragédie de la terre et de son péril climatique. Leurs présences, dépourvues d’ego mais non de courage, ouvrent un espace de croyance et d’action, une passerelle pour enjamber vaillamment le gouffre de l’indécision. En réponse au visage grimaçant de notre époque, le Groupe T a initié une grande marche mêlant acteurs professionnels et amateurs. Une quête sur les sentiers de campagne pour inventer et jouer de petites pièces didactiques, directement inspirées de l’agit-prop et des mystères médiévaux. Ces laboratoires de jeu au plus proche de la nature rejoindront le spectacle Les Garçons qui croient sont très seuls, les autres Garçons sont perdus. Ils viendront fonder un récit où, à la mode franciscaine, le tragique de l’action est le prix d’angoisse endossé par des esprits enfants venus pour chanter autrement la joie d’être de ce monde. Avec le Groupe T, c’est le retour de la parabole, une parabole frottée aux rencontres et aux routes de ce monde, comme outil pour affronter les circonstances et les carrefours des décisions à prendre. Une forme pour notre temps, qui cherche une équation de nouvelle innocence : ni condamner ni pourtant attendre.
 

© Carla Neff
 

Festival ViF - Jam Session Hip Hop : Scène ouverte musicale

Festival ViF – Jam Session Hip Hop : Scène ouverte musicale

3 mai 2024 à 19:30

FESTIVAL ViF

VIF, le festival dédié aux expressions urbaines

 

SOIREE PROGRAMMEE PAR L’ESPACE BRASSENS

 

Une Jam Session, c’est avant tout une séance musicale d’improvisation à laquelle peuvent se joindre différents musiciens d’horizons variés et d’esthétiques multiples. C’est dans cet esprit de rencontres fraternelles et complices que s’organisent les Jams Sessions à l’Espace Brassens.

Les meilleurs musiciens de Mantes-la-Jolie et des alentours se réunissent dans le Club de l’Espace Brassens pour improviser face au public dans une ambiance cosy et exaltée. Scène ouverte à toutes et à tous !

Cette Jam Session du vendredi 3 mai sera consacrée à la musique Hip Hop. Les rappeurs pourront ainsi délivrer leurs morceaux avec de vrais musiciens pour les accompagner. Un moment à ne pas manquer pour les artistes, et pour le public.
 

© Ville de Mantes-la-Jolie
 

Espace Brassens : 18 rue de Gassicourt, 78200 Mantes-la-Jolie
 

Festival ViF - La Cuenta [Medellín-Marseille] -au Centre Culturel Le Chaplin-

Festival ViF – La Cuenta [Medellín-Marseille] -au Centre Culturel Le Chaplin-

14 mai 2024 à 19:30
Compagnie Hylel - Marina Gomes

FESTIVAL ViF

VIF, le festival dédié aux expressions urbaines

 

SPECTACLE PROGRAMME PAR LE CHAPLIN
LIEU DE REPRESENTATION: Centre Culturel Le Chaplin : Place Pierre Mendès France, 78200 Mantes-la-Jolie

 

La Cuenta [Medellín-Marseille] aborde la question des règlements de compte du point de vue de celles qui en sont les victimes collatérales : les femmes. Malgré elles, les mères, les sœurs, les filles, naviguent entre le deuil, le désir de vengeance et de paix, la résistance et la résilience.

Hylel est née entre Marseille et Medellín, villes marquées, à échelle différentes, par la violence terrible du narcotrafic et des règlements de comptes. À Medellín, Marina Gomes a rencontré des associations qui œuvrent auprès des familles, pour briser les chaînes de représailles et pacifier les quartiers notamment par des actions artistiques. À Marseille, des collectifs de femmes endeuillées commencent à naître aussi. Ici ou là-bas, la même volonté de prise de conscience, de pacification. C’est le combat de ces femmes pour la paix que la chorégraphe veut donner à voir dans cette nouvelle pièce. Fidèle à l’esthétique de ses premières pièces, Marina Gomes ancre sa danse dans une écriture dépassant les codes du hip-hop, mais toujours nourrie de références à la street culture.

© Pierre Gondar

Festival ViF - Expéri'Mantes - Battle expérimental - au Collectif 12-

Festival ViF – Expéri’Mantes – Battle expérimental – au Collectif 12-

25 mai 2024 à 15:00
Organisé en partenariat avec la Compagnie Antoinette Gomis

FESTIVAL ViF

VIF, le festival dédié aux expressions urbaines

 

Expérimenter, verbe issu à la fois de l’ancien français experiment : expérience, et du latin experimentum : épreuve. Expérimentez les improvisations de huit crews de quatre danseurs livrés à des expériences inhabituelles pour leurs épreuves les obligeant à inventer leurs danses dans l’instant sous l’oeil expérimenté de trois juges.

Pour la seconde fois, Expéri’Mantes est organisé en partenariat avec la compagnie Antoinette Gomis, avec qui nous avons imaginé des règles du jeu pour mettre en lumière la créativité et l’originalité des danseurs qui devront s’adapter à des contraintes surprises.
 

© Collectif 12
 

8ème Bob Dylan’s day

8ème Bob Dylan’s day

28 mai 2024 au 1 juin 2024 à 00:00

MARDI 28 MAI
 

À 19h : Conférence de Stéphane Bernard Plongée dans le mythe Bob Dylan.

Réfléchir à la place de Bob Dylan dans la culture contemporaine, à la diversité de son influence, à l’originalité de son rapport à la création. Et voir en quoi le “mythe Bob Dylan” est nourri aussi des rapports de son œuvre aux mythes les plus anciens. Restera à interroger le rapport singulier à son public depuis plus de 60 ans.

En partenariat avec l’Université populaire du Mantois.
 

SAMEDI 1ER JUIN
 

De 18h30 à 20h : Scène folk ouverte.

De 20h à 23h : Concert.
 

Les livres et les films sur Bob Dylan se multiplient. Les sites et les réseaux sont pleins de concerts donnés depuis 60 ans, et de reprises de morceaux ou de disques entiers par des rockeur·euse·s, des jazzmen, voire des rappeur·euse·s qui veulent “payer leur dette” à Bob Dylan.

Ajoutez à cela un prix Nobel de littérature, un nouvel album en 2020 et trois années de tournée mondiale et vous obtenez, toujours vivant, le mythe Bob Dylan.

Pour la 8ème fois depuis 2011, une trentaine de musiciens, du Mantois et d’ailleurs, dylanophiles de longue date pour certains, reprendront une trentaine de ses morceaux. Chaque groupe à sa manière : classique ou profondément revisitée, mais toujours passionnée.

 

Festival des créations amateures

Festival des créations amateures

4 juin 2024 au 29 juin 2024 à 00:00

Le Collectif 12 vous invite à découvrir le travail d’une année de pratique artistique en amateur ou à l’école, du plus petit au plus grand âge. Les élèves des écoles, collèges et lycées vont, pour la première fois, brûler les planches, et connaître les sensations du trac les soirs de première.

Les amateurs vont jouer devant leurs proches, leurs amis et un public de curieux que nous espérons nombreux.

Plus qu’un festival des créations amateures, nous souhaitons que ce soit un temps de partage, de croisement et de plaisir. Une invitation à tous et à toutes de découvrir la richesse des productions de ces amateurs engagés.
 

PROGRAMME
 

Mardi 4 juin 2024

19h30 – 21h

Restitution CREAC Lycée Condorcet
 

Jeudi 6 juin 2024

19h – 21h30

Restitution classes de première et terminale du Lycée Saint-Exupery
 

Vendredi 7 juin 2024

19h – 20h30

Restitution classes de seconde “vivier” du Lycée Saint-Exupery et du Lycée Jean Rostand
 

Samedi 8 juin 2024

Restitution des ateliers des 400 coups :

11h10 – 12h30

Restitution des enfants

14h30 – 15h30

Restitution des adolescents

16h30 – 17h30

Restitution des enfants “école à la maison”
 

Mardi 11 juin 2024

19h – 20h

Restitution PACTE du Nouveau Collège
 

Jeudi 13 juin 2024

19h – 20h

Restitution PACTE du Collège Les Plaisances
 

Mercredi 26 juin 2024

12h30 – 13h15

Restitution des ateliers hebdomadaires théâtre enfants du Collectif 12

16h30 – 17h30

Restitution des ateliers hebdomadaires théâtre adolescents du Collectif 12

 

Samedi 29 juin 2024

19h30 – 20h

Restitution des ateliers hebdomadaires danse adultes du Collectif 12

20h – 22h

Restitution des ateliers hebdomadaires théâtre adultes du Collectif 12