Collectif 12 - Fabrique d'art et de culture
Allumage de saison

Allumage de saison

14 septembre 2019 à 19:00
Collectif 12

Comme chaque année, la saison commence au Collectif 12 par une belle soirée de fin d’été et un apéro sans façons dans la cour.  

L’équipe est là. Les artistes, comédiens, comédiennes, danseuses et danseurs amateur.es, en résidence, associé.es ou programmé.es sont là, attablé.es avec vous ou de service au bar. 

Bientôt, à eux tous, chacun à sa manière, ils vous racontent par bribes la saison à venir, comme autant de fragments d’un puzzle joyeux dispersé aux quatre coins du Collectif 12. 

Et la soirée se poursuit tard, par une belle nuit de fin d’été, des rires et des conversations qui s’éternisent, et dureront une année entière.

Together !

Together !

3 octobre 2019 au 5 octobre 2019 à 00:00
Le Groupe T

« Parce qu’il y a des ‘et si’, mon Jacquot et je crains qu’il y en aura toute ta vie. Et si j’avais parlé davantage, et si je l’avais écouté davantage, et si je l’avais compris davantage. »

« ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, cette phrase, ces tout derniers mots, ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, une phrase merveilleuse, que je trouve émouvante. »

Nous sommes de ceux qui disent non à l'ombre

Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre

10 octobre 2019 à 20:00
Compagnie Nova - Margaux Eskenazi

« Un manifeste joyeux et poétique (…) un spectacle engagé et engageant. » L’Humanité

« La force du spectacle est dans le flot des paroles aussi poétiques que salvatrices de ces auteurs qu’il fait bon entendre ou réentendre (…) portées par des acteurs aussi jeunes qu’excellents. » Mediapart

Envoûtements, spectacle, proférations #2 Bis

Envoûtements, spectacle, proférations #2 Bis

14 novembre 2019 à 20:00
Compagnie Public Chéri

« Une performance bizarroïde, pleine d’humour, qui nous parle d’aujourd’hui. » Mathieu Perez Le Canard Enchaîné

Le pire n'est pas (toujours) certain

Le pire n’est pas (toujours) certain

28 novembre 2019 au 30 novembre 2019 à 20:00
Compagnie ABC

Nous sommes dans un futur proche. Les migrations vers l’Europe se densifient. Un chien fait la route des camps de réfugiés de Thessalonique à Bobigny, en passant par Calais. Sur son chemin, plusieurs histoires se tissent, la sienne et celles d’autres personnages : la Femme à la torche, l’Homme accroché au mât, l’Europe, la Fée Clochette, le Délégué européen aux affaires migratoires, Jumana, Nègre de feu, Waël, Désiré, Abdoukarim, le Jeune-Homme et quelques autres…

Le spectacle, entre conte contemporain ironique et épopée tragique, met en scène migrants, fonctionnaires européens, clandestins, passants exaspérés et citoyens engagés. Par bribes ils nous racontent les souterrains angoissants et les contradictions comiques de cette Europe criant la libre-circulation des hommes.

Les activistes creusent des tunnels, et la Fée Clochette qui se démène, chuchote à nos oreilles européennes : « Défais ! Tisse ! Redéfais ! Retisse ! Convoque Claudel, Arendt, Gatti, Tabucchi, Chamoiseau… Noue les fils, coupe-les, écris, prends-toi la tête, rencontre, parle, transforme, courre, saisis, souris, invente… » Le pire n’est peut-être pas certain…

 

La Fabrique du Possible : d'où qu'ils viennent...

La Fabrique du Possible : d’où qu’ils viennent…

29 novembre 2019 au 30 novembre 2019 à 18:15
Collectif 12

Depuis qu’elle a été relancée par le mouvement d’exode syrien il y a quelques années, la représentation des « migrants » a envahi notre espace médiatique et politique, bien plus que ceux-ci n’ont envahi nos espaces de vie.

Les discours les plus outranciers se déchaînent pourtant aujourd’hui, amenant bon nombre de représentants politiques à prendre position par pur opportunisme politique, entraînant des cascades de législations et réglementations répressives et kafkaïennes, conduisant la machine administrative, judiciaire et policière à des décisions et des actions scandaleusement contraire aux valeurs affichées
de la République française.

De nombreux citoyens se sont mobilisés dans le même temps pour accueillir ces réfugiés, souvent épuisés et désorientés, essayant de contenir la brutalité généralisée de nos sociétés, sauvant ainsi l’honneur d’une nation bafoué par ses propres institutions.

Aujourd'hui

Aujourd’hui

12 décembre 2019 au 14 décembre 2019 à 20:00
Compagnie Tsara

Aujourd’hui est un spectacle chaque jour différent, où, commentant un document proposé par Aurelia Ivan et son équipe, trois invités livrent leur vision de la situation des gens pauvres, des Roms et des étrangers en France et en Europe.

Mais loin d’être un talk-show où fusent les avis à l’emporte-pièce, Aujourd’hui est un dispositif éminemment théâtral, une pensée en actes, exigeante et émouvante.

Scénographie, lumière, son, mise en scène, rendent justice à l’attention que demandent la complexité de la situation, la diversité des expériences et des points de vue.

Aujourd’hui est une proposition pour le théâtre, une pièce qui prend l’apparence d’un collage montage cinématographique dans lequel se succèdent un discours politique, une installation plastique sophistiquée, des récits au présent des personnes rencontrées lors des enquêtes de terrain, des citations de documents administratifs et des extraits de films d’auteur, les photographies-reportage d’une jeune fille sur ses conditions de vie dans la forêt et une installation plastique sur le vent – en référence à Pascal – car il faut bien continuer à vivre.

URGENCE-S

URGENCE-S

15 janvier 2020 au 16 janvier 2020 à 18:15
Coraline Claude

L’action se situe entre 2021 et 2025 ou entre 2019 et 2020. Dans un squat ? Un bunker ? Un garage ? Un théâtre ?
Entre réalité et fiction, quatre vivants décident de se retirer d’un monde qui ne leur convient plus, afin de chercher et d’expérimenter leur urgence profonde. Certains sont là depuis longtemps, d’autres viennent d’arriver. Ils ont des entraînements, des règles (parfois absurdes), qu’ils s’imposent chaque jour. Leur lieu de vie commun est un espace qui questionne la réalité, à travers la poésie et l’imaginaire.

« Quelle-est ton urgence profonde ? » est la question essentielle que pose Coraline Claude aux quatre acteurs avec qui elle travaille sur la pièce depuis 2016. Après une dizaine de résidences entre la France et la Belgique, elle vient au Collectif 12 réaliser le spectacle issu de leurs recherches communes. Engagé pour questionner un désarroi personnel, au milieu d’un bouleversement généralisé, URGENCE-S, à travers une écriture collective de plateau, expérimente théâtralement le retrait comme possibilité, l’imagination comme restauration du contrôle sur soi, dans un monde délibérément anxiogène.

J'ai remonté le Fleuve pour vous !

J’ai remonté le Fleuve pour vous !

24 janvier 2020 au 25 janvier 2020 à 18:15
Compagnie KonfisKé(e)

J’ai remonté le fleuve pour vous ! est un texte autobiographique de l’auteur et conteur congolais Ulrich N’Toyo. C’est l’histoire d’un jeune adolescent et de ses amis, élevés dans le communisme, qui rêvent de patrie, d’être des pionniers comme dans la grande URSS. Un jour sur leur terrain de basket, lieu de rendez-vous du groupe, un homme qui est à leur yeux un modèle, vient leur proposer des armes.

Leur pays à eux c’est le Congo-Brazzaville, un pays qui passe bientôt d’un régime politique à l’autre, d’une dictature à l’autre, un pays, dont tous ces bouleversements viennent détruire la fragile unité et mettre à vif des conflits nouveaux , un pays qui, dans les années 90, sombrera dans les guerres civiles.

Écrite après un voyage en train à travers le Congo au sortir des guerres, la pièce est un récit émouvant et une méditation sur la violence. Comme les paysages traversés, comme on regarde dans un rétroviseur tout le passé défiler, l’éducation, les premiers amours, l’école et le théâtre, l’histoire et les traditions du pays… Le personnage entre enfant et sort adulte de ce train qui file vers le chaos, et, sans pathos, nous entraîne dans son enquête.

Piletta Remix

Piletta Remix

5 février 2020 au 6 février 2020 à 00:00
Collectif Wow !

Une fiction radiophonique live. Du théâtre pour les oreilles PILETTA ou de la radio pour les yeux. Ou les deux.

Un conte initiatique qui voit son héroïne braver tous les dangers d’un monde qui lui est inconnu, le monde des adultes, pour sauver sa grand-mère malade. Une fable noire et pourtant drôle qui se joue des peurs d’enfants et du monde des grands. Une performance d’acteurs, bruiteurs, électromusiciens, mixeurs qui donnent vie à 13 personnages sous les aléas du direct. Une histoire à écouter et à voir, pour découvrir les coulisses d’une création radiophonique.

Les Densités - Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit)

Les Densités – Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n’existe pas et qui par ailleurs n’est pas droit)

28 février 2020 à 20:00
Sylvain Riéjou Association Cliché

Dans le droit chemin de sa première pièce Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver, Sylvain Riéjou poursuit son exploration vidéo-chorégraphique de l’acte de création en partageant avec humour l’intimité de ses questionnements d’artiste.

Après la censure de sa vidéo-danse Clip pour Ste Geneviève posté sur Dailymotion, l’artiste est amené à s’interroger sur la question du nu : pourquoi un corps donné à voir dans toute sa vérité, donc nu, sur un plateau, dans une visée artistique, choque-t-il bien davantage – les enfants comme les adultes – que toute vidéo aux allusions clairement sexuelles, à but commercial ?

Avec beaucoup d’autodérision, déjouant le parfum de scandale que suscite le nu, Sylvain Riéjou propose son lexique du dénuement et le met en pratique avec son propre corps, il met en évidence, avec une étonnante pudeur, que toute création artistique est intrinsèquement une mise à nu.

Texte de Mélanie Drouère

Les Densités - SonoR

Les Densités – SonoR

6 mars 2020 à 20:00
Aloun Marchal Compagnie Siège

SonoR est un quatuor sonore et chorégraphique. Les quatre performeuses jouent de la musique en dansant et dansent sur la musique qu’elles génèrent. Dans SonoR, c’est le corps qui est l’instrument.

Les gestes musicaux deviennent des mouvements dansés et danser revient à faire de la musique. Parfois, cela se complexifie. Il arrive que les bouches chantent une chanson alors que les corps dansent sur une autre mélodie. Les oreilles des spectateurs sont ainsi invitées à traverser un paysage sonore tandis que leurs yeux visitent un autre paysage, tous deux produits en direct. Pas de trucage, pas de musique pré-enregistrée. Simplement une fascination pour la mécanique fine – et parfois moins fine – du mouvement et du son. SonoR aborde le concert comme genre scénique en travaillant la manière dont un danseur peut investir par le mouvement la figure du musicien sur scène. Le spectateur est invité à naviguer entre ces paysages à imaginer – littoral, steppes, falaises et l’espace concret du plateau où les corps sont au travail du rythme et de l’espace.

Les Densités - Les Assaillants

Les Densités – Les Assaillants

13 mars 2020 à 20:00
Elodie Sicard Collectif Eukaryota

Chez Élodie Sicard, la musique est au cœur des propositions chorégraphiques. Pour sa nouvelle pièce, Les Assaillants, elle sera jouée en direct par l’exceptionnelle percussionniste Camille Émaille, dont la partition, aux sonorités de matières naturelles : peaux, bois, métaux, pierres, résonne en écho aux dramatiques enjeux environnementaux.

Le plein été 2020

Le plein été 2020

29 juin 2020 au 31 août 2020 à 00:00
Le Collectif 12 et les artistes

Le Collectif 12 a décidé de rester ouvert tout l’été, du 29 juin au 29 août 2020.
Une saison estivale pleine de surprises et d’expérimentations, c’est LE PLEIN ÉTÉ !

Après ces longues semaines de confinement, impatient.e.s de revoir le monde et prêt.e.s à le refonder, compagnies de danse et de théâtre, auteur.e.s, artistes, en effervescence, sont présent.e.s tout l’été au Collectif 12 pour des laboratoires, résidences, créations et expérimentations en tout genre.

Après trois mois à réfléchir, à interroger le sens de leurs métiers, ils et elles sont aussi là pour vous revoir, vous recevoir, vous écouter, et partager les questions surgies avec la COVID 19, inventer des moments d’échanges et de pratiques avec vous, enfants, adolescents, adultes.
Les temps sont troublés mais ils sont aussi propices à la réinvention de l’art : découvrir de nouvelles formes artistiques, construire de nouvelles relations entre habitants et artistes, territoires et lieux culturels, définir de nouvelles places à la culture et aux expressions de chacun.

Tout l’été vous serez donc les bienvenu.e.s au Collectif 12 !

Le plein été 2020 - au Collectif 12

Le plein été 2020 – au Collectif 12

29 juin 2020 au 31 août 2020 à 00:00
Collectif 12 et les artistes

SEMAINE DU 24 AU 28 AOÛT

LABOS DE RECHERCHE, D’ÉCRITURE ET DE PLATEAU
DU MERCREDI 26 AOÛT AU VENDREDI 28 AOÛT INCLUS

Mercredi 26 août de 13h30 à 17h
Jeudi 27 août de 13h30 à 17h
Vendredi 28 août à 15h avec séance publique de la recherche
Tout public (inter-génération et tout-praticiens : artistes, techniciens, administrateurs, spectateurs)
Crise de foi(e)
Après la crise du covid vient une crise de foi : celle qui pose la question du sens lié à la pratique théâtrale, à sa nécessité et à nos engagements
: créer ou non comme avant ? Quels spectacles désire-ton voir et produire ? Pouvons-nous faire à tout prix avec masques et distance ?
Comme les prêtres qui doutent et qui consultent leurs pairs, la metteuse en scène Margaux Eskenazi a beoin d’ouvrir le dialogue avec les gens du plateau : faiseurs et spectateurs. Comment retisser un fil sur ce plateau que nous n’avons pas vu pendant plusieurs mois ? Si le théâtre est une
maison de foi, peut-elle supporter le doute ? Avant de se relancer dans une saison de travail, Margaux Eskenazi ouvre donc pendant 3 jours un espace pour interroger les impensés du temps, post-confinement et pré-nouveau monde ? « Qu’est-ce que l’acte de création ? » conférence donnée par le philosophie Gilles Deleuze en 1987 à la Fémis, sera l’une des bases de réflexion de cet atelier où se mêleront pratique théâtrale, travail d’écriture, exercices d’écoute et temps de réflexion.

Le plein été - A l'école Ferdinand Buisson

Le plein été – A l’école Ferdinand Buisson

13 juillet 2020 au 24 juillet 2020 à 00:00

Pour deux semaines, à partir du lundi 13 juillet, les artistes au Collectif 12 transforment l‘école Ferdinand Buisson en lieu d‘art, de culture et de rencontres ! Les enfants suivent stages et ateliers, les parents participent ou boivent un thé en échangeant avec les artistes de passage.

Le poème de la semaine - Kouam Tawa

Le poème de la semaine – Kouam Tawa

1 septembre 2020 au 1 juin 2021 à 00:00

Auteur dramatique, poète et metteur en scène, Kouam Tawa est né le 31 mai 1974 à l’Ouest du Cameroun. Il réside dans sa ville natale et se consacre à la littérature, au théâtre et à l’animation des ateliers d’écriture. Il a obtenu le premier prix ACCT de littérature africaine pour la jeunesse, le prix poésie des lecteurs « Lire et faire lire » , et a été lauréat des bourses d’écriture de l’Association Beaumarchais, du Centre National du Livre, du programme « En quête d’auteurs » AFAA-Beaumarchais, de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles, du programme « Visa pour la création » de CulturesFrance et d’ARTCENA. Il a été en résidence d’écriture au Festival International des Théâtres Francophones de Limoges, au Triangle – cité de la danse de Rennes, à la Résidence d’auteurs dramatiques francophones en Valais, à la Résidence 10 sur 10 de Brunow, au Centquatre – Paris, aux Récollets, à la Cité Internationale des Arts de Paris et à la Villa Bloch de Poitiers. Il a publié une vingtaine de livres dont une quinzaine pour la jeunesse.

Pour en savoir plus sur l’auteur.

Kouam Tawa est en résidence d’auteur au Collectif 12 et à la Cité des Arts Internationales de Paris de septembre 2020 à Juin 2021. Il est soutenu par la région Île-de-France dans le cadre du programme de résidences d’écrivains. Lors de cette résidence, l’auteur s’attèlera à un roman ayant pour toile de fond les guerres d’indépendance camerounaises.

Tout au long de sa résidence, l’écrivain proposera des lectures et des ateliers en lien avec son travail. Au mois de mai 2021 il organisera un week-end autour de la poésie africaine au Collectif 12.

 

Chaque semaine, il crée un poème affiché au Collectif 12.

Venez découvrir ses créations :

 

Poème 1 – Assurèment

Saison Septembre 2020 - Janvier 2021

Saison Septembre 2020 – Janvier 2021

1 septembre 2020 au 26 janvier 2021 à 00:00
La Covid_19 a beaucoup chamboulé les esprits et notre programme : spectacles reportés du printemps à l’automne 2020, voire au printemps 2021, créations annulées ou déplacées, agenda incompatibles… bref nous avons attendu le plus possible pour imaginer cette première partie de saison 2020-2021, et par conséquence nous avons dû inventer une communication de dernier moment. Voilà qui explique en partie ce dépliant aux descriptions lapidaires.
Finalement déterminée au mois de juin, la programmation annoncée ici reste pleine d’inconnues. Elle porte, pour qui la lit en cet automne 2020, la trace de notre état d’esprit du début de l’été, quand, au sortir de cet incroyable événement que fut le confinement, nous avons tenté de renouer le présent avec le futur. Elle enjambe le mois de septembre, qui sera imaginé à partir des expériences de l’été. Elle maintient la présence d’artistes africains, perspective prévue de longue date, en refusant d’acter par avance un cadenassage des frontières.
Ne serait-ce pas plutôt le temps de les ouvrir plus largement à ceux-là qui, pour les affronter depuis longtemps, ont peut-être à nous apprendre sur la résistance aux dérégulations et dérèglements, prédations et épidémies ?
Parce que là, maintenant, nous tous, ce n’est pas à une nouvelle forme de dépliant qu’il faut réfléchir, mais à un changement de programme général, non ?
Bâton avec Allumage de saison

Bâton avec Allumage de saison

12 septembre 2020 à 00:00
Perrine Mornay

« Mélanie fait du Twirling Bâton. Avec sa jeune soeur Ilona. Sa mère était majorette, sa grand-mère était majorette et si on cherche bien son arrière-grandmère aussi. Pour Mélanie c’est une passion qui se transmet de génération en génération. Aujourd’hui c’est elle l’entraîneuse de l’association de Twirling Bâton de Mantes-La-Jolie et peut-être qu’un jour elle en sera la présidente, comme sa mère aujourd hui. »

Arpentage : Habiter en oiseau de Vinciane Despret

Arpentage : Habiter en oiseau de Vinciane Despret

12 septembre 2020 à 14:00
Le Plein été indien

/ LECTURE COLLECTIVE
L’ART DE L’ARPENTAGE
Habiter en oiseau de Vinciane Despret

Samedi 12 septembre
de 14h à 17h

Originellement utilisé dans l’éducation populaire, l’arpentage est une pratique de lecture collective qui vise à ce que chacun.e des participant.e.s lisent des bribes du même livre et en partage leur idées et ressentis.

Par la suite, les questions et les idées forces sont mises en commun pour élaborer une synthèse collective de l’ouvrage. La première séance d’arpentage au Collectif 12 est prévue le samedi 12 septembre dans l’après-midi et pourra se renouveler dans la saison les samedi de chaque mois. Les ouvrages sélectionnés sont en lien avec des questions écologiques, sociétales, politiques, esthétiques et philosophiques.

Allumage de saison 2020

Allumage de saison 2020

12 septembre 2020 à 18:00
Collectif 12

Après un printemps plus que particulier,  le Collectif 12 s’adapte aux contraintes  et propose une soirée d’ouverture de fin d’été empreinte d’espoir et de renouveau.

L’équipe est là. Les artistes, comédiens, comédiennes, danseuses et danseurs amateur.es, en résidence, présent.e.s lors du Plein Eté ou programmé.es sont là,  avec vous ou de service au bar.

Bientôt, à eux tous, chacun à sa manière,  ils et elles vous racontent par bribes la saison à venir  comme autant de fragments d’un puzzle joyeux dispersé aux quatre coins du Collectif 12.

Soirée Plein été

Soirée Plein été

26 septembre 2020 à 18:00
Le Plein été indien

/ PLEIN ETE INDIEN

Le Plein été, ouverture estivale du Collectif 12 inédite, fut l’occasion de rassembler de nombreux curieux.s.e.s et habitué.e.s du Collectif 12.

Ces moments d’échanges autour de ciné-club ou encore de soirées dédiées au théâtre, à la danse et aux conversations en tout genre, ont marqué les esprits et ont regonflé les énergies.

La rentrée est passée mais l’été n’est pas fini ! Le samedi 26 septembre le Collectif 12 ouvrira encore ses portes pour une soirée Le plein été indien du Collectif 12.

Au programme :

Ciné-Club

Ciné-Club

30 septembre 2020 à 20:00
Le Plein été indien

/ CINÉ CLUB
NATION.S

Mercredi 30 septembre
A 20h
Film de Florent Tillon et Hélène Magne

Alors que le 3ème référendum sur l’indépendance de la Nouvelle Calédonie aura lieu le 4 octobre prochain, Florent Tillon nous présente ce documentaire, engagé pour la cause Kanak, tourné à l’occasion du deuxième référendum tenu en 2018.

Arpentage : Le brutalisme d'Achille Mbembe

Arpentage : Le brutalisme d’Achille Mbembe

3 octobre 2020 à 14:00
Le Plein été indien

/ LECTURE COLLECTIVE
L’ART DE L’ARPENTAGE
Le Brutalisme d’ Achille Mbembe
Samedi 3 octobre
de 14h à 17h (à confirmer)

Originellement utilisé dans l’éducation populaire, l’arpentage est une pratique de lecture collective qui vise à ce que chacun.e des participant.e.s lisent des bribes du même livre et en partage leur idées et ressentis.

Par la suite, les questions et les idées forces sont mises en commun pour élaborer une synthèse collective de l’ouvrage. La première séance d’arpentage au Collectif 12 est prévue le samedi 12 septembre dans l’après-midi et pourra se renouveler dans la saison les samedi de chaque mois. Les ouvrages sélectionnés sont en lien avec des questions écologiques, sociétales, politiques, esthétiques et philosophiques.

Battre le silence

Battre le silence

8 octobre 2020 à 20:00
L'Inverso Collectif - Pauline Rousseau et Claire Besuelle

Soirée punch, soirée sida. Proches et moins proches se retrouvent autour de Camille. Où est-il ? Mort, loin d’ici. On discute, on rit, on s’endeuille. Un objet, une anecdote, on s’engueule. Et ce n’est qu’un point de départ. Avec Battre le silence, L’Inverso-Collectif plonge dans les archives de l’épidémie : ses luttes, ses figures, ses enjeux. Par le corps, le drame, le karaoké et l’humour noir, des trentenaires se demandent ce que cette histoire a d’urgent à nous dire d’aujourd’hui.

Verso-Recto

Verso-Recto

8 octobre 2020 au 9 octobre 2020 à 20:00
Gare aux pieds nus - Sylvie Dyclo Pomos

« Les vivants ont griffonné sur ma tombe « ici repose ». Est-ce qu’on se repose sous terre ? »

Dans un cimetière de la ville, se côtoient des fantômes, un prêtre et des vivants. Les fantômes parlent de leur condition de macchabée, des circonstances de leur arrivée dans cet endroit sinistre, ils complotent contre les vivants restés sur terre, s’insurgent contre ce monde des vivants, un monde dominé par des humains macabres, aux cœurs laminés par la haine et la violence, par le social et le contexte politique chaotiques.

Fabrique des figures - Biennale MARs à l'Ouest

Fabrique des figures – Biennale MARs à l’Ouest

15 octobre 2020 à 00:00
Biennale internationale

Des clous, du bois, de la peinture, quelques outils et des gestes quotidiens qui nous semblent sans importance, revisités et transformés dans un atelier de bricolage fantastique. Ici, les efforts physiques sont poussés jusqu’à l’épuisement pour un résultat parfois absurde. Avec sa troisième création, Claudio Stellato approfondie sa recherche entre le corps et la matière.

WORK - Biennale MARs à l'Ouest

WORK – Biennale MARs à l’Ouest

15 octobre 2020 à 20:00
Claudio Stellato

Des clous, du bois, de la peinture, quelques outils et des gestes quotidiens qui nous semblent sans importance, revisités et transformés dans un atelier de bricolage fantastique. Ici, les efforts physiques sont poussés jusqu’à l’épuisement pour un résultat parfois absurde. Avec sa troisième création, Claudio Stellato approfondie sa recherche entre le corps et la matière.

Maulwürfe

Maulwürfe

24 octobre 2020 à 15:00
Philippe Quesne – Biennale MARs à l’Ouest

Le groupe de taupes géantes Maulwürfe a été formé pour la création La nuit des taupes de Philippe Quesne en 2016. Depuis, le groupe ressort régulièrement des sous-sols pour des concerts dans le monde entier. Maulwürfe est un spectacle / concert performatif mêlant théâtre, arts plastiques et son. Cet univers troglodytique et onirique nous embarque dans un voyage alternatif, composé de mélodies électriques survoltées, de thérémine envoûtant, de voix punks rocailleuses, le tout rythmé par l’animalité d’un batteur. Philippe Quesne invente des paysages souterrains nourris de bruits blancs, de musiques brutes et peuplés d’humains égarés, de dragons mélancoliques ou de chiens domptés. Maulwürfe est l’empreinte de cet univers là!

Annulé - HORS LES MURS - FESTIVAL LES SATELITTES

Annulé – HORS LES MURS – FESTIVAL LES SATELITTES

28 octobre 2020 au 28 novembre 2020 à 00:00
Etoile du Nord - Paris 18

28 OCTOBRE – 28 NOVEMBRE 2020

SATELLITES
CARREFOUR DES ÉCRITURES THÉÂTRALES

Pour ce nouveau rendez-vous, le théâtre L’étoile du Nord vous fait découvrir la diversité des esthétiques du théâtre mais aussi l’engagement d’autres théâtres partenaires.

L’équipe du théâtre a construit ce programme avec la complicité de lieux qui s’engagent pour le soutien à la jeune création théâtrale avec le souhait de vous faire découvrir des écritures, des univers artistiques.

C’est l’envie d’être le lieu des rencontres, des croisements, de la pluralité des écritures et de la découverte de nouvelles formes scéniques.

Annulé - Descendre du cheval pour cueillir des fleurs HORS LES MURS

Annulé – Descendre du cheval pour cueillir des fleurs HORS LES MURS

24 novembre 2020 au 25 novembre 2020 à 18:30
Cie Sans la nommer - Fanny Gayard

Cette histoire se passe après la disparition prématurée d’un couple d’ouvriers mais cette histoire ne parle pas de deuil. Cette histoire met en présence trois femmes de vingt, trente et quarante ans mais ne parle pas de maternité. Comme chez Tchekhov, il n’est jamais question d’enfants mais d’adultes qui redeviennent des enfants. Ça parle de mémoire, de transmission et de l’oubli.

Annulé - Together ! HORS LES MURS

Annulé – Together ! HORS LES MURS

27 novembre 2020 au 28 novembre 2020 à 19:30
Le Groupe T

« Parce qu’il y a des ‘et si’, mon Jacquot et je crains qu’il y en aura toute ta vie. Et si j’avais parlé davantage, et si je l’avais écouté davantage, et si je l’avais compris davantage. »

« ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, cette phrase, ces tout derniers mots, ‘Je te souhaite d’avoir de beaux rêves’, une phrase merveilleuse, que je trouve émouvante. »

Annulé - FDP : La fabrication médiatique de la banlieue

Annulé – FDP : La fabrication médiatique de la banlieue

3 décembre 2020 au 5 décembre 2020 à 00:00
Fabrique du Possible

À l’occasion des représentations du spectacle de la compagnie Légendes Urbaines, Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois, et en collaboration avec l’équipe de création, le Collectif 12 organise une nouvelle Fabrique du Possible autour de la fabrication médiatique de la banlieue.

Projections, rencontres publiques, rendu d’ateliers, seront autant d’occasions d’ausculter cette influence des stéréotypes, largement relayés voire construits par les média de grande diffusion, sur la perception des réalités sociales, politiques et culturelles des « banlieues » françaises.

JEUDI 3 DÉCEMBRE

18h30
Spectacle : ET C EST UN SENTIMENT QU IL FAUT QUE NOUS COMBATTIONS JE CROIS
compagnie Légendes Urbaines théâtre

ANNULATION Pros- Et c'est un sentiment qu'il faut déjà que nous combattions je crois

ANNULATION Pros- Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois

3 décembre 2020 à 15:00
David Farjon Compagnie Légendes Urbaines

ANNULATION DE LA REPRESENTATION PRO
POUR MOTIF PERSONNEL DE LA COMPAGNIE

VEUILLEZ NOUS EXCUSER

Été 1981, Les Minguettes, Vénissieux dans la banlieue lyonnaise : vols de voitures, rodéos, incendies et affrontements avec la police au pied des barres d’immeubles… La couverture médiatique de ces
évènements va faire basculer radicalement les représentations des quartiers populaires.

Quelle image avons-nous de la banlieue ? Comment émergent ces récits ? Quelles perceptions intimes avons nous de ces espaces ?
La Compagnie Légendes Urbaines met en scène la fabrique de l’information qui a produit un mythe prégnant : celui de quartiers populaires
dits « dangereux » ou « désœuvrés ». Que l’on ait passé son enfance en centre-ville, dans un village ou en banlieue parisienne, chacun d’entre nous s’est forgé son rapport aux quartiers populaires à l’aune de cette représentation. Légendes Urbaines mène une (en)quête visant à démêler les fils de ce mythe fondateur. Sur le plateau, trois caméras, une régie, une salle de rédaction.

Annulé - Arpentage : Comment saboter un pipeline

Annulé – Arpentage : Comment saboter un pipeline

5 décembre 2020 à 10:00
Le Plein été indien

/ LECTURE COLLECTIVE
L’ART DE L’ARPENTAGE
COMMENT SABOTER UN PIPELINE
D’Andreas Malm

Samedi 5 décembre
de 10h à 13h30

Originellement utilisé dans l’éducation populaire, l’arpentage est une pratique de lecture collective qui vise à ce que chacun.e des participant.e.s lisent des bribes du même livre et en partage leur idées et ressentis.

Par la suite, les questions et les idées forces sont mises en commun pour élaborer une synthèse collective de l’ouvrage. La première séance d’arpentage au Collectif 12 est prévue le samedi 12 septembre dans l’après-midi et pourra se renouveler dans la saison les samedi de chaque mois. Les ouvrages sélectionnés sont en lien avec des questions écologiques, sociétales, politiques, esthétiques et philosophiques.

Annulé - Carte blanche au Collectif 12 - Dieudonné Niangouna

Annulé – Carte blanche au Collectif 12 – Dieudonné Niangouna

17 décembre 2020 au 18 décembre 2020 à 19:00
Dido

CARTE BLANCHE
A DIEUDONNE NIANGOUNA (appelé Dido)

Dieudonné Niangouna, né en 1976 à Brazzaville au Congo, est un auteur dramatique, metteur en scène et acteur. Il est depuis 2004 le directeur artistique du festival Mantsina sur scène qui se tient chaque mois de décembre à Brazzaville.Rien ne décrit mieux l’écriture de Dieudonné Niangouna que le nom de la compagnie : Les Bruits de la Rue. Son oeuvre littéraire se nourrit en effet de la rue, reposant sur un langage explosif et dévastateur, à l’image de la réalité congolaise.

Saison Février 2021 - Avril 2021

Saison Février 2021 – Avril 2021

1 janvier 2021 au 30 avril 2021 à 00:00

Edito

Comme la précédente cette «plaquette» est écrite au sortir d’un confinement et dans une grande incertitude quant à l’activité des mois à venir. Elle a repris une forme plus classique, illustrant l’espoir d’un retour à l’effervescence publique au Collectif 12. Mais elle ne couvre qu’une courte période entre février et mai, nous sommes bien vaccinés contre les projections à trop longue échéance. Même si nous l’avons beaucoup imaginé, nous savions bien qu’aucun «monde d’après » idyllique ne surgirait par miracle, qu’aucune aube ineffable ne succèderait au sommeil agité du confinement. Et de fait, on nous l’annonce déjà, car les mannes célestes aujourd’hui se remboursent à court terme: après la nuit du Covid voici que revient, effaçant tout horizon, s’étendre l’ombre de la dette. Urgence sécuritaire, urgence sanitaire, urgence économique, l’éternel retour à l’ordre… Pourquoi nous avons ouvert le Collectif 12 tout l’été, et le rouvrirons-nous l’été prochain? Pourquoi avons-nous accueilli encore plus d’artistes en résidence cet automne? Pourquoi ouvrons-nous les portes dès que possible, avant même de s’être un peu réorganisés, à toutes et tous? Bien sûr qu’il n’y aura pas de miracle, mais, qu’il s’accomplisse dans l’ordre ou dans le chaos, nous refusons l’effondrement! L’art c’est fouiller le chaos, adopter la mort et inventer la vie. S’y remettre maintenant, voilà une urgence.

Annulé - LES DENSITÉS - Siguifin

Annulé – LES DENSITÉS – Siguifin

26 janvier 2021 à 20:00
Compagnie Amala Dianor- Amala Dianor

« Siguifin » est une création chorégraphique qui se nourrit de la richesse et de la diversité de trois jeunes danseurs(ses) issu(e)s du Mali, Burkina Faso et Sénégal.
« Siguifin » signifie être magique en bambara. Cette nouvelle création est le fruit d’un processus d’écriture chorégraphique à plusieurs mains inspiré du jeu du cadavre exquis à la création chorégraphique pour donner naissance à un monstre magique.

Annulé - Les toits bossus

Annulé – Les toits bossus

11 février 2021 au 12 février 2021 à 20:00
Le Groupe T - Juliane Lachaut, Théo Cazau, Antonin Fassio

1. Une troupe de théâtre fait un atelier avec les enfants d’une école primaire, et montent ensemble une pièce intitulée L’OEil de lièvre ; une histoire de voisins qui se disputent l’accès au toit de leur immeuble, un clan de rebelles aux corps difformes qui se battent pour leurs droits avant de se faire massacrer par les autres habitants : l’histoire d’une révolution manquée.

2. Peu après la représentation, les vingt-six élèves disparaissent. 3. Les acteur.rices décident alors de s’installer sur le toit de l’école primaire et de rejouer L’OEil de lièvre, chaque mois à destination des toits alentour. Pourquoi ?

Annulé - Danse avec le Yak

Annulé – Danse avec le Yak

20 février 2021 à 17:00
Clément Aubert - Balades de saison des 400 coups

Une chorégraphie en solo, un western contemporain et une épopée quichottesque… Un western par son esthétique plastique et sonore, qui s’inspire des caractéristiques et mésaventures du célèbre personnage de Cervantès. Un spectacle réjouissant où les figures évoquées et les atmosphères convoquées se nourrissent les unes des autres pour créer un monde onirique fait de frottements et de sonorités, d’images équivoques et de danses obscures et limpides, tantôt sacrées, tantôt grotesques et souvent les deux…

Les résidences se poursuivent mais les représentations sont fermées

Les résidences se poursuivent mais les représentations sont fermées

15 mars 2021 au 4 mai 2021 à 00:00

Que dire, que penser, que ressentir, lorsque le milieu du spectacle est fermé, privé de ses spectateurs et spectatrices ?

 

Annulé - Les lettres d'amour de la religieuse portugaise

Annulé – Les lettres d’amour de la religieuse portugaise

18 mars 2021 au 19 mars 2021 à 20:00
Compagnie Ultima Necat (UNTM) - Gaël Leveugle

Une jeune femme adresse à son amant, depuis le couvent où elle est enfermée, cinq lettres qui sont comme cinq actes d’une tragédie intérieure. Le texte est demeuré célèbre dans la littérature pour être un des témoignages les plus authentiques de la passion féminine, dans tous ses états, de l’extase amoureuse à la rupture. Pourtant ce texte est une fiction écrite par un homme.

Gaël Leveugle adapte et joue un roman majeur du XVIIe siècle, dans l’expression d’un théâtre poétique, où les mouvements du corps, de la musique, et d’une scénographie performative forment des images de songerie : un corps d’homme peut-il incarner la féminité ? Quelle est la part du féminin entre nous et en nous ? Quelle part d’expression lui est accordée ?

Annulé - Ça raconte Sarah

Annulé – Ça raconte Sarah

2 avril 2021 au 3 avril 2021 à 00:00
Keti Irubetagoyena théâtre Variable N°2

ÇA RACONTE SARAH – Pauline Delabory-Allard – à partir de 16 ans 

La performance se fait à voix nue.

Elle occupe le cœur d’une installation photographique – cliché parmi ceux qui l’entourent. L’actrice est seule pour tenir l’entièreté du drame. De rares fragments musicaux viennent suspendre, l’espace d’un instant, le rythme effréné imposé par l’autrice.

Annulé - La Fabrique du Possible : Féminisme

Annulé – La Fabrique du Possible : Féminisme

3 avril 2021 à 15:00
Collectif 12 + FFFRAC

Dans le cadre du spectacle Ça raconte Sarah, le Collectif 12 et l’association FFFRAC organisent une rencontre-débat autour du film #Female Pleasure de Barbara Miller.

Annulé - Echos Ruraux

Annulé – Echos Ruraux

9 avril 2021 à 20:00
Compagnie Les Entichés - Partenariat Théâtre de La Nacelle

Hommage à nos campagnes. Un village quelque part en France. Thomas, jeune éleveur, fait face au décès soudain de son père. Sa soeur, partie depuis des années à Paris, revient pour les funérailles. Leur père avait contracté de nombreuses dettes qui menacent la survie de l’exploitation. Au sein de la famille, le dialogue s’avère quasi impossible, pourtant il faut rapidement trouver des solutions pour sauver l’exploitation.

Annulé - Incandescences

Annulé – Incandescences

11 mai 2021 au 12 mai 2021 à 20:00
Compagnie Madani - Ahmed Madani - En partenariat avec le théâtre de la NACELLE

Dernier opus de la trilogie qui donne la parole aux jeunes des quartiers périurbains.

Comment ces jeunes se projettent-ils dans l’avenir et à quoi rêvent-ils pour leur vie d’adulte ? Après les succès de Illumination(s) et de F(l)ammes, Ahmed Madani clôt son triptyque Face à leur destin, qui met en scène des jeunes femmes et jeunes hommes non professionnels, nés de parents ayant vécu l’exil et résidant dans des quartiers populaires.

Karnaval - Représentation professionnelle & représentation publique

Karnaval – Représentation professionnelle & représentation publique

18 mai 2021 au 19 mai 2021 à 14:30
Compagnie La Controverse - Marie-Charlotte Biais

Travailler à révéler ce qu’il y a de beau et de révoltant dans les mécanismes d’organisation sociale, c’est ce à quoi la compagnie La Controverse oeuvre depuis sa création.
Le Carnaval est une période festive qui permet d’inverser et de renverser les rapports et les ordres établis. Il est l’espace d’un règlement de comptes fictionnel entre dominés et dominants.

Annulé - 7e Bob Dylan's Day

Annulé – 7e Bob Dylan’s Day

21 mai 2021 à 20:00
Hommage par plusieurs groupes

Bob Dylan est un artiste intemporel qui marque l’histoire de la musique contemporaine et demeure une influence majeure pour de nombreux musiciens à travers le monde. On le voit par exemple à travers les films que Martin Scorsese lui a consacrés.
Des expositions à travers le monde, des pièces de théâtre, des reprises de ses chansons par d’innombrables artistes depuis 60 ans, le prix Nobel de littérature qui lui a été décerné, tout cela montre une œuvre qui touche à de nombreux domaines (poésie, peinture, cinéma…) et constitue une interrogation renouvelée sur la création.

LES DENSITÉS - daté·e·s

LES DENSITÉS – daté·e·s

25 mai 2021 à 18:00
Compagnie NO DRAMA - Pol Pi

Les pièces chorégraphiques de Pol Pi ont toujours comme point de départ une archive. Avec Daté.e.s, cette fois c’est le corps lui même qui sera interrogé comme archive. Le corps comme constitué de couches de mémoire sensible, faites d’aller-retour entre mémoire intime et mémoire collective.

LES DENSITÉS - Les Statues Meurent aussi

LES DENSITÉS – Les Statues Meurent aussi

29 mai 2021 à 18:00
Compagnie Gramma- Aurélie Berland

La danseuse/chorégraphe Aurélie Berland est une spécialiste de la notation Laban, qui permet de conserver et transmettre les écritures chorégraphiques. A partir d’une étude d’archives Laban, elle se propose avec cette création de redonner vie à l’un des deux courants majeurs de la danse moderne avec la “modern dance” américaine : la danse expressionniste allemande. Loin d’une exposition muséale de statues, ce sont plutôt des corps en mouvement, qui tels des fantômes surgis du passé soudain rendent visibles une partie de notre histoire commune, racontant une époque qui n’est pas sans questionner la nôtre.

Festival des créations amateures

Festival des créations amateures

3 juin 2021 au 19 juin 2021 à 20:00
Les amateurs du Collectif 12

Du jeudi 3 juin au samedi 19 juin 2021

Pour la seconde année, les actions culturelles ont été considérablement perturbées par la crise sanitaire.
Les ateliers de pratiques amateures adultes en danse et en théâtre ainsi que l’atelier de création ado ne pourront proposer au public une restitution, seuls l’atelier enfant hebdomadaire ainsi que l’atelier de création ado pourront le faire.

Vous aurez aussi le plaisir de découvrir le travail des élèves de l’école Claude Monet et des collégiens du collège Paul Cézanne (Mantes-la-Jolie) qui ont mené une résidence territoriale toute l’année, des lycéens du lycée Saint-Exupéry et de Rostand en option théâtre ainsi que celui des élèves du lycée Condorcet de Limay qui se sont impliqués sur leur temps de vacances avec l’Inverso Collectif dans un atelier de création théâtrale avec le soutien d’enseignants pour les encadrer et les accompagner dans cette aventure artistique.

Nous remercions tous ceux et celles qui ont soutenu toutes les actions que nous avons tentées ou pu mettre en place en dépit de la crise sanitaire. Nous les remercions de leur implication et de leur engagement qui rendent encore possible ce festival de créations amateures. Nous vous invitons à découvrir et à partager avec nous ces propositions artistiques

 

ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES PARTENAIRES DU COLLECTIF 12 :

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CLAUDE MONET,
COLLÈGES PAUL CÉZANNE ET LES PLAISANCES,
LYCÉES SAINT-EXUPÉRY, JEAN ROSTAND (MANTES-LA JOLIE), CONDORCET (LIMAY).

 

Restitutions d’ateliers et perspectives pour l’année prochaine

PROGRAMME

Jeudi 3 juin 
De 18h30-20h15
Restitution Lycée Saint-Saint-Exupéry – Seconde, Première, Terminale (Option théâtre)
Artiste intervenants : Théo Cazau et Antonin Fassio – Le Groupe T
Artiste intervenant : Stéphane Gombert

Vendredi 4 juin
A 18h
Projection de film avec les élèves du Lycée Lavoisier
Artistes intervenantes : Laura Baquela – Thissa d’Avila Bensalah – Cie Désamorc(e)s
30min ( 7min de film + 15 min de débat après)
A 19h
Restitution Lycée Condorcet
Artistes intervenantes : Pauline Rousseau Dewambrechie – Claire Besuelle – L’Inverso Collectif
45min

Samedi 5 juin
A 15h30
Restitution avec l’Association les 400 coups – Adolescents de Brassens
50 min
A 17h 
Représentation Monsieur, Blanchette et le loup avec l’Association les 400 coups – Adolescents de Brassens
1h

Mardi 8 juin 
A 18h
Restitution Lycée Rostand – salle de danse
Artistes intervenantes : Lavinia Osimo et Mathilde Rousseau
35 min ( 15 min de spectacle + 15 de débat )

Mercredi 9 juin
A 18h30
Projection de film avec les élèves du Lycée Rostand
10 min environ

Mercredi 9 juin 
A 19h
Restitution atelier adolescents du Collectif 12
Artiste intervenant : Abd Hakim Medkour
30-40 min

Jeudi 10 juin  
A 18h30
Restitution Collège Les Plaisances
Artiste intervenant : Théo Cazau et Antonin Fassio – Le Groupe T

Samedi 19 juin  
A 15h
Restitution de l’atelier enfants – Résidence CM
Artiste intervenant : Théo Cazau et Antonin Fassio – Le Groupe T
1h30environ

Samedi 19 juin
A 18h
Restitution de l’Ecole Claude Monet
Artiste intervenant : Romain Noury et Aurélien Vacher – Le Groupe T
Entre 30 min et 1h

 

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 1

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 1

11 juin 2021 à 20:00
Kouam Tawa

/ VENDREDI 11 JUIN
ERRANCES
Rituel pour faire le deuil d’une guerre oubliée
Lecture performée de Kouam Tawa

Les textes réunis dans le recueil de poèmes Les errants sont le produit de plus de 10 ans de travail de Kouam Tawa (recueil de témoignages, enquêtes, visites de villages, lecture d’archives…) sur la guerre d’indépendance camerounaise et les conflits qui l’ont suivie. Ces guerres qui ont fait des milliers de victimes, ont été cachées puis niées pendant plus de 50 ans, tant en France qu’au Cameroun.

Choisissant quelques textes du recueil, Kouam Tawa propose, avec la lecture-performance Errances, d’accomplir et de partager une cérémonie de deuil dédiée aux innombrables victimes pour lesquelles elle n’a jamais pu être accomplie, notamment en pays bamileke, où le deuil et ses rituels sont une des dimensions fondamentales de la vie sociale.

Vendredi 11 juin à 20h
Genre : Lecture-performance poétique
Durée : 1h15
Tout public

Prolongation de l’évènement :
Samedi 12 juin de 16h à 21h
Jour 2 :Rencontres, scène ouverte, dédicace

DISTRIBUTION

• Texte : Kouam Tawa
• Lecture et performance : Kouam Tawa
• Musique : Brice Wassy
• Lumière et regard extérieur : Laurent Vergnaud

Kouam Tawa est en résidence au Collectif 12 et à la Cité Internationale des Arts de Paris.

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 2

Une nuit et un jour de poésie africaine / Jour 2

12 juin 2021 à 16:00
Kouam Tawa et d'autres poètes invités

/ SAMEDI 12 JUIN
Une Journée de poésie

Avec les poètes : Nimrod, Maurice Kamto, Abdoul Ali War, et Kouam Tawa

Cette journée autour de la poésie africaine a pour invités des poètes publiés par les éditions Le Manteau & la Lyre qui vise l’édition et la diffusion de la poésie africaine de langue française.


/14h à 16h Le Congrès !
(rencontre professionnelle)

Rencontre sur le thème « poésie et engagement ».
Avec Nimrod, Maurice Kamto, Abdoul Ali War, Kouam Tawa et autres poètes

/16h30  à 18h30 La Palabre !
(rencontre publique)

Rencontre  animée par Kouam Tawa avec les auteurs de la Collection Le Manteau et la lyre. Lecture de poèmes par les auteurs. Echanges avec la salle.
Avec Nimrod, Maurice Kamto, Adboul Ali War

/ 18h30 à 21h Le Gueuloir !

Open Mike Poésie africaine. Les artistes du Collectif 12, les amateurs et les spectateurs, les poètes d’ici ou d’ailleurs, accompagnés par un ou des musiciens improvisateurs, lisent, scandent, slament, rapent ou chantent les poèmes tirés d’une anthologie spécialement conçue par Kouam Tawa pour l’occasion.

Dédicace
Les poètes invités dédicacent leurs ouvrages et échangent autour d’un verre.

Buvette et sandwichs

Samedi 12 juin de 16h à 21h
Genre : rencontre autour de la poésie francophone africaine proposée par Kouam Tawa dans le cadre de sa résidence d’auteur au Collectif 12
Jour 2 :   Rencontres, scène ouverte, dédicace
Durée : de 16h à 21h
Dès :  tout public

Kouam Tawa est en résidence au Collectif 12 et à la Cité Internationale des Arts de Paris.