Sébastien Rouiller

Après avoir porté et défendu plusieurs projets personnels dans le spectacle vivant, multiplié les collaborations, Sébastien Rouiller se consacre depuis 2009 à la réalisation de contenus sonores, de paysages musicaux virtuels dans un soucis d’autonomie et de liberté artistique. Proche d’une esthétique “électro-acoustique” ou encore “acousmatique”, sa démarche s’appuie sur l’interaction entre sons concrets bruts et textures électroniques, participations instrumentale et vocale, avec une réflexion sur la mise en espace et les capacités génératives de l’œuvre. En pensant dispositif et improvisation, il se rapproche régulièrement d’autres disciplines tel que la danse, le théâtre, les images…, afin d’explorer le large éventail de possibilités qu’offre la “création sonore”. Son envie est de créer des formes allant au-delà du simple concert, de jouer des pièces originales sur scène, de penser des installations et des parcours…

Entièrement autodidacte, il a participé entre 1997 et 2009 à la construction de plusieurs formations de musiques jazz & improvisées, en développant la composition pour grands ensembles. Une posture qui lui a permis de réaliser des expériences en tout genre (mise en scène, réseaux, production…). Plus récemment et parallèlement au milieu du spectacle, il participe à des ateliers de création sonore en milieu scolaire ou pénitencier, et à la réalisation de contenus audio autour de l’art contemporain.

Sébastien intervient au Lycée Jean Rostand de Mantes La Jolie