Loop cie

LOOP Cie

En résidence en Avril 2017
« Nous savons » vendredi 24 novembre

LOOP Cie a été créée dans la foulée de la présentation de la forme courte Une Sale Journée en mai 2015. Elle s’est donc créée autour d’un projet, qui définit le but de la compagnie : articuler un théâtre possible qui traite de notre système économique.

 

En résidence en avril 2017

 

Fondée en juin 2015, LOOP Cie a été créée dans la foulée de la présentation de la forme courte Une Sale Journée en mai 2015. Elle s’est donc constituée autour d’un projet, qui en définit son but : articuler un théâtre possible qui traite de notre système économique et mette en lien les thématiques liées au pouvoir économique et politique. La compagnie n’a pas été formée pour élaborer des projets, elle est attachée à la dimension collective d’une création théâtrale, par goût et par nécessité. Convaincue que l’émulation, le partage et l’échange des savoirs sont bénéfiques.
Leur venue au Collectif 12 s’inscrit dans une volonté de travailler en dehors des circuits institutionnalisés.

 

nous-savons

 

Le spectacle : Nous savons

 

Le 3 janvier 2011, Matthieu Tennenbaum, cadre supérieur de Renault, est convoqué dans le bureau de Christian Husson, le directeur juridique de l’entreprise. Au fur et à mesure de cet entretien, il découvre visiblement abasourdi qu’on l’accuse d’avoir trahi Renault et d’espionner au profit des Chinois. Christian le somme d’avouer et de démissionner sans faire de bruit, sous réserve de graves poursuites pénales. Il apprend qu’il doit quitter l’entreprise le jour même et vider son bureau « sans souhaiter les vœux à ses collègues ». Matthieu, sonné par ces fausses accusations, ne sait pas qu’en plus, la direction de Renault enregistre cette conversation. Elle est même suivie en direct par d’autres responsables de l’entreprise. Une séance qui fait rétrospectivement froid dans le dos. […]

4 mois plus tôt, un groupe de managers de l’entreprise, reçoivent un courrier anonyme mettant en cause trois cadres qui travaillent sur un projet de voiture électrique. Ils mettent rapidement en place une enquête. Au fil des réunions, en recoupant des sources officieuses, ils mettent au jour un faisceau d’indices et de suppositions qui les mènent à fonder leur conviction. La machine s’emballe, les coupables désignés vont être licenciés.

4 mois plus tard, l’affaire s’est dégonflée, les managers ont été débarqués, les cadres indemnisés. Rien n’était fondé. Violence, précipitation, amateurisme, honneur, vide, sont les composantes de cette pièce.

 

On est là, ensemble, pour essayer de sortir une putain de solution. Pas pour t’emmerder.

 

 

Distribution :

Avec : Estelle Galarme, Alice Lestrat, Marcel Mankita, Vincent Mourlon, Etienne Parc, Benoit Résillot
Mise en scène : Etienne Parc
Collaborations Artistiques : Valérie Blanchon, Jean Charles Masséra, Mary Rogers
Lumière : Manon Lauriol
Son / Vidéo : Didier Léglise
Costumes : Marine Provent
Administration : Angela de Vincenzo, Carine Vincent
Diffusion : Olivier Talpaert / En Votre Compagnie