La Boîte Blanche

Créée en 2011, La Boîte Blanche porte son premier projet de création avec A.M.O, un triptyque sur la femme contemporaine en état de résistance qui s’inspire des trois figures classiques : Antigone, Médée et Ophélie. Le premier volet A la Rue O. Bloque, issu du texte de Marina Damestoy, est mis en scène au Collectif 12 dans une forme « boîte noire ».

Créée en 2011, La Boîte Blanche porte son premier projet de création avec A.M.O, un triptyque sur la femme contemporaine en état de résistance qui s’inspire des trois figures classiques : Antigone, Médée et Ophélie. Le premier volet A la Rue O. Bloque, issu du texte de Marina Damestoy, est mis en scène au Collectif 12 dans une forme « boîte noire » en 2013.

Marina Damestoy – La Boîte Blanche

Auteure de théâtre et de poésie (revues, ed° Dé Bleu, Pénultième, Parages, Berluette, la Page Blanche, Remue.net et Publie.net avec François Bon), Marina Damestoy fait ses études supérieures aux beaux-arts de Cergy ainsi qu’aux facultés de Nanterre, de Paris I en Philosophie Esthétique et un master à la Central San Martins College of art à Londres. Elle complète sa formation par un troisième cycle universitaire consacré au management des spectacles vivants.

Outre une pratique de mise en scène (Les Manipulations aux Amandiers de Nanterre, Le peuple Clune), elle travaille en tant que rédacteur pour le journal du festival Les Antipodes (festival de danse sur la scène du Quartz, Scène Nationale de Brest), administratrice à la Müller Factory aux Subsistances (Friche de la ville de Lyon), rédactrice à Avignon. Elle collabore aux revues Janus (Jan Fabre) Inventaire/Invention, Toc, Cassandre, Mouvement, Bakchich et au journal Le Monde. Elle rédige l’Essai critique « La Topographie de l’art de travers » En tant que chargée du Théâtre à Mains d’oeuvres, puis coordinatrice de La Boîte Blanche, elle contribue à favoriser l’émergence d’auteurs et de formes scéniques encore non repérées par le public et la profession théâtrale.

Elle est aussi l’initiatrice du mouvement social Génération Précaire (accès à l’emploi pour les jeunes/abus de stagiaires) et co-fondatrice de Jeudi-Noir (droit au logement).

À la rue, O.Bloque est la version scénique de l’auto-fiction Mangez-moi, publiée chez François Bon.

Leur Facebook

 

Actions sur le territoire de La Boîte Blanche

2015 / 2016 :

résidence territoriale d’artiste en établissement scolaire :

Au Collège Paul Cézanne, une classe de 6ème et l’atelier théâtre participeront à des ateliers de théâtre avec l’auteure, metteure en scène Marina Damestoy.
A partir d’un extrait du texte d’A la rue O-Bloque, tous travailleront le jeu d’acteur et improviseront des saynètes que les élèves enrichiront avec leurs mots. Ils enquêteront auprès des adultes fréquentant le collège, afin de ramener de la « matière » pour la création de saynètes supplémentaires. Ces sommes de récits seront croisées pour tenter d’y trouver un fil conducteur qui raconte quelque chose d’insoupçonné à mettre en valeur.
Un travail avec le CDI, des performances et une installation plastique prolongeront le travail des élèves pour l’ensemble des collégiens et des autres professeurs.

atelier théâtre hebdomadaire du Collectif 12 durant un trismetre autour du projet REFUS(GE) (nouveau titre de A. Collision)

– participera au nouveau rendez-vous régulier du Collectif 12, La Fabrique du possible le mercredi 9 décembre

 

Saison 2014 / 2015 :

– stage amateur autour du projet A. Collision en septembre 2014 avec Pénélope Perdereau (de la même compagnie). Public : à partir de 14 ans