Karine Sahler

Karine Sahler commence par étudier en classe préparatoire littéraire. Elle y découvre la géographie, fascinée par un professeur qui commence ses cours en racontant la pampa argentine.Elle fait du théâtre, rentre au TNS en section jeu (groupe 35), mais choisit à sa sortie de continuer la géo. Elle part à Madagascar pour son DEA, choisit l’enseignement, passe le CAPES, l’agrégation, et demande à être affectée en Seine Saint Denis. Elle y travaille pendant plusieurs années, en lycée, en collège, se forme en pédagogie Freinet, anime des ateliers de théâtre.
En parallèle, elle continue ses activités artistiques, écriture, photographie, céramique, tango argentin. Elle collabore par exemple avec le compositeur Jean Pierre Seyvos dont elle met en scène l’opéra pour enfants Max et les Maximonstres.
En 2015, elle participe au programme SPEAP dirigé par Bruno Latour à Sciences-po. Elle co-dirige une enquête autour du projet Medicis à Clichy Montfermeil.
En 2016, elle fonde avec Bryan Polach la compagnie ALASKA, dont elle assure la direction artistique.