Fanny Gayard – Compagnie Sans la Nommer

Résidence en Février 2016
Descendre du cheval pour cueillir des fleurs

La Compagnie Sans la nommer questionne les voies de l’émancipation sociale et politique. Elle joue souvent hors des lieux de représentation traditionnels (théâtre in situ, en appartement…) et expérimente la notion de collectif à travers différents processus créatifs (écritures, improvisation, processus de recherches…).

Fanny Gayard – Compagnie Sans la Nommer

Résidence en Février 2016

Descendre du cheval pour cueillir des fleurs

La Compagnie Sans la nommer questionne les voies de l’émancipation sociale et politique. Elle joue souvent hors des lieux de représentation traditionnels (théâtre in situ, en appartement…) et expérimente la notion de collectif à travers différents processus créatifs (écritures, improvisation, processus de recherches…). Au cours de son premier chantier de création théâtrale, «Paroles et récits d’usines : entre mythes et réalités», elle crée deux spectacles à Gennevilliers (Des bus, des obus, des syndicalistes et Usine vivante) en prise directe avec les réalités de ce territoire en plongeant dans l’histoire de l’usine Chausson.

Leur Facebook

 

Usine vivante – extraits from Fanny Gayard on Vimeo.

 

Actions sur le territoire :

2016/2017 :

  • Projet Éducatif Artistique et Culturel : Mon usine à moi au lycée Jean Rostand