Geoffroy-de-boismenu

Compagnie Tamèrantong !

Depuis plus de 20 ans, Tamèrantong! s’engage pour un théâtre indépendant, festif, par et pour tous.
La compagnie a présenté Ça Fracasse à Castillac au Collectif 12 le dimanche 19 février 2017.

Tamèrantong !, c’est le feu sacré du théâtre, la discipline martiale, l’énergie punk, la poésie du Kung-Fu, le vif des quartiers, la turbulence des mômes, la révolte des Voraces, la fantaisie sportive, l’offensive de la plume, la vaillance et la largesse des chevaliers errants, les farces à la Nasreddin Hodja, et la force invincible du travail d’équipe.
Tout ça oui. Rien de grave.

Leur Facebook

Crédit : Geoffroy-De-Boismenu

 

Mortebique, accroche-toi !…. Les Castillac sont vivants !

 

Sur le spectacle :

Ça Fracasse à Castillac s’inspire très librement du roman du XIXe siècle, Le Capitaine Fracasse de Théophile Gautier.
Avec cette pièce, la Compagnie embarque les enfants de Tamèrantong! et le public de Mantes-la-Jolie dans la jubilation d’un cape et d’épée pur jus.
Les hauts faits des héros, les intrigues aux rebondissements multiples, les duels épiques, les fourberies des traîtres, les coups de théâtre, les grands moments de bravoure….Tous les ingrédients du genre sont réunis pour faire vivre à tous le plaisir d’une aventure trépidante.
Au-delà de son caractère épique, Ça Fracasse à Castillac explore le thème de l’identité, de la réalisation de soi que l’on soit noble, malfrat ou saltimbanque dans la France du XVIIe siècle comme dans celle d’aujourd’hui, riche de sa mixité et de sa diversité.
Cette quête d’identité ne s’accomplit jamais seul mais bien souvent grâce aux autres. C’est aussi le propre du théâtre qui est au cœur de la pièce, un théâtre qui rassemble culture populaire, énergie festive et défense des valeurs universelles.

 

La presse :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.