Compagnie BurnOut – Jann Gallois

En résidence en Juillet 2017
Le travail de la compagnie BurnOut allie technique hip hop et écriture contemporaine.
Le but de la résidence au Collectif 12 est de commencer le développement de la prochaine création de Jann Gallois.
Elle sera au Collectif 12 en mai 2017 dans le cadre du Festival ViF pour présenter P=mg et Compact.

Crédit Anne-Sylvie Bonnet

En résidence en juillet 2017

 

Basée en Ile-de-France, la Cie BurnOut est fondée en 2012 par la chorégraphe Jann Gallois. Son travail est très vite remarqué par son originalité alliant technique hip hop et écriture contemporaine.
Depuis la rentrée 2016 et après quatre créations à son actif, Jann Gallois est en résidence territoriale dans le département des Yvelines avec le réseau Créat’Yve.
La compagnie sera également en résidence au Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée danse de Tremblay-en-France, dans le cadre de « Territoire(s) de la danse » 2017, avec le soutien du département de la Seine-Saint-Denis.
Le but de la résidence de la Cie BurnOut en juillet 2017 au Collectif 12 est de commencer le développement de la prochaine création de Jann Gallois.

Jann Gallois sera au Collectif 12 en mai 2017 dans le cadre du Festival ViF. Elle présentera P=mg et Compact.

P=mg

P=mg est la formule physique qui définit la force de pesanteur exercée par la terre sur tout corps. Formée en danse hip hop et contemporaine, Jann Gallois imagine un espace où la gravité serait décuplée et où il faudrait s’adapter à cette nouvelle donnée. L’effort pour se mettre à la verticale exprimé par la danse est aussi une façon d’exprimer le poids qui pèse sur nous par notre éducation, nos origines : la danseuse finit par s’en servir pour aller plus loin et se tenir debout en pleine conscience. Une métaphore puissante pour évoquer l’envol.

p=mg Crédit : gilles-vidal
© gilles-vidal
Chorégraphie, mise en scène, interprétation : Jann Gallois
Lumières : Cyril Mulon
Création musicale : Jean-Charles Zambo
Production Cie BurnOut
Coproduction Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines *IADU (Fondation de France-Parc de la Villette avec le soutien de la Caisse des dépôts et de l’Acsé)
Accueil studio Halle aux Cuirs, Micadanses, Théâtre de Suresnes, Centre de danse du Galion

 

Compact

Véritable performance technique et poétique, Jann Gallois axe ici son travail autour d’une seule et unique contrainte : le contact extrême et permanent. Avec une écriture millimétrée voir presque architecturale, elle imbrique deux corps se retrouvant emmêlés l’un dans l’autre et pousse à l’extrême la notion de contact pour questionner sur le fondement des relations entre deux êtres. Le temps de cette danse les deux artistes ne font plus qu’un. Le duo se fait alors solo. Dualité, fusion, coexistence demeurent les maîtres mots de cette pièce à la fois douce et puissante. Tour à tour violents, délicats, sévères puis burlesques les danseurs nous embarquent dans un tourbillon d’émotions jusqu’à l’harmonie attendue.

COMPACTChorégraphie et mise en scène Jann GalloisAvec Rafael Smadja et Jann GalloisLumières Cyril MulonCompagnie BurnOutCadre : Festival Suresnes Cité Danse 2016Lieu : Théâtre de Suresnes Jean VilarVille : SuresnesDate : 02/12/2015© Laurent Paillier / photosdedanse.com
© Laurent Paillier
Chorégraphie Jann Gallois
Avec Jann Gallois et Rafael Smadja
Lumières Cyril Mulon
Musiques Alexandre Dai Castaing, Nils Frahm

Production Cie BurnOut
Coproduction Théâtre de Suresnes Jean Vilar / Cités danse connexions
Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France • CDC Le Pacifique | Grenoble • Centre
Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l’Accueil Studio • CCG La Gomera (Espagne) • Dantzagunea Gipuzkoako (Espagne)