Collectif Impatience

Perrine Mornay/Collectif Impatience 
Perrine Mornay est née en 1980 en Picardie, à Compiègne. Elle étudie aux Beaux Arts de Paris. Ses créations peuvent utiliser plusieurs médiums: performances, écritures de plateau ou créations radiophoniques. Ces formes diverses questionnent toujours le mode de réception et de production des images. Perrine Mornay crée avec Olivier Boréel et Christophe Givois, le Collectif Impatience, regroupant la production de leurs créations artistiques respectives ainsi qu’un espace de réflexion autour de la performance et du spectacle vivant.
Son travail d’écriture sur le plateau repose sur des écrits intimes, théoriques ou poétiques: « couples passants » de Botho Strauss dans « de l’autre coté du flot » (Mains d’Oeuvres, 2006), « Journal » de Gombrowicz dans « Hapax  » (Le Colombier, 2012), les Lettres de Van Gogh et Dostoïevski dans  » Détails de l’infamie » (Anis Gras et Point Ephémère, 2010,). L’univers visuel de ces créations empruntent autant aux tableaux de maîtres qu’à la culture télévisuelle pop et mêlent le grotesque et la fascination.
En 2016,  » Non que ça veuille rien dire » est, en bi-frontal, une adaptation du recueil  » brefs entretiens avec des hommes hideux » de David Foster Wallace. Cette pièce fut jouée, entre autres,  au théâtre de Vanves, à L’Echangeur de Bagnolet et au Collectif 12 l’an dernier. Dans « Western », création produite et créé en Italie en 2013, tournée en France en 2014 au théâtre de Vanves et au Collectif 12, il n’y a pas de texte, mais une partition chirurgicale d’images émergeantes du noir.

Résidence de reprise en novembre 2018