©Hélène Harder

A Bout Portant

Résidence en Mars 2017
Compagnie associée

Associée au Collectif 12 depuis 2010, la compagnie A Bout Portant est menée par Karima El Kharraze, auteure et metteure en scène et Bryan Polach, comédien et rappeur. Attentifs aux réalités sociales et politiques d’une société post-coloniale qui s’ignore, ils s’appuient sur des documents historiques et des témoignages pour interroger l’impact de l’histoire sur l’individu.

Compagnie à Bout Portant

 

Résidence en Mars 2017
Compagnie associée

Associée au Collectif 12 depuis 2010, la compagnie A Bout Portant est menée par Karima El Kharraze, auteure et metteure en scène et Bryan Polach, comédien et rappeur. Attentifs aux réalités sociales et politiques d’une société post-coloniale qui s’ignore, ils s’appuient sur des documents historiques et des témoignages pour interroger l’impact de l’histoire sur l’individu.

Le Cafard et L’Orchidée est une tentative de trouver un espace et un langage pour faire dialoguer des personnages que tout sépare.

En novembre 2015, la compagnie a travaillé sur la petite forme Madame Flyna avec la comédienne Mouna Belghali. Madame Flyna est un des personnages de la pièce en cours d’écriture Le Cafard et l’Orchidée.
En juillet 2016, ils ont répété Le Cafard et L’Orchidée pour préparer la création qui aura lieu en mars 2017.

Leur Facebook
Leur site internet

La presse :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Actions sur le territoire :

2016/2017 :

  • Karima El Kharraze mène, avec Hélène Harder, une série d’ateliers à l’ECM Le Chaplin autour des archives du Val Fourré, dans le cadre du projet film documentaire interactif CasaMantes.
  • La compagnie mène des ateliers au Collège Cézanne et à l’école Monet de Mantes-la-Jolie dans le cadre de la résidence territoriale.

 

Saison 2015 / 2016 :

– Atelier Carré dans la Mare

Mouna Belghali a travaillé avec des migrants, des réfugiés qui avaient entre 20 et 50 ans. Les neuf participants venaient du Maroc, du Soudans, de Syrie, de Géorgie, du Kazakhstan, du Bangladesh. Les ateliers se faisaient dans une salle de classe puis dans une salle de réunion du CVS Aimé Césaire à Mantes-la-Jolie. Ils auront travaillée autour d’exercices de théâtre, d’improvisations, d’écriture et d’interprétation. Mouna a réussi à tisser une relation de confiance avec le groupe malgré les difficultés de compréhension. Les participants ne maîtrisaient pas beaucoup la langue française.Il était parfois difficile de se faire comprendre ou de les comprendre. Aussi, il était difficile de développer davantage le travail mené avec eux.

Le livret du Carré dans la Mare #14 est disponible au Collectif 12 ou sur demande à l’adresse mail : contact@collectif12.org

Résidence territoriale d’artiste en milieu scolaire

A l’école Monet, Karima El Kharraze et Mouna Belghali ont travaillé avec les classes de CM1 et CM2 dans le but de concrétiser la création d’une petite-forme : Mme Flyna, personnage de la création jeune public Le Cafard et l’Orchidée. Ces ateliers ont permis aux enfants de travailler l’expression corporelle par l’improvisation, le détournement d’objets dans le but de développer leur imaginaire et leur capacité d’initiative ainsi qu’un travail sur les textes.
Dans le cadre de la résidence, la petite forme théâtrale Mme Flyna, a été diffusée à l’école Monet, au collège Cézanne et au CVS Les Garennes.

– le projet CasaMantes se poursuit, et le web-documentaire aussi. En juillet 2015, 4 enfants du Val Fourré et de Casablanca ont réalisé chacun un voyage d’une semaine pour découvrir réellement les quartiers décrits par chacun précédemment dans le cadre du projet. Durant ces deux semaines d’échange (une semaine dans chaque pays) une équipe de tournage les a suivi pour réaliser des interviews des « témoins » de ces quartiers, menée par Hélène Harder.

Saison 2014 / 2015 :

– Résidence territoriale d’artiste en établissement scolaire

Résidence dans le cadre de la création du spectacle jeune public Le Cafard et l’Orchidée. Les artistes Karima El Kharraze et Mouna Belghali sont présentes au sein de l’école Matisse, du collège Cézanne et de la Réussite Éducative à Mantes-la-Jolie.

Les élèves, enfants, personnels encadrant et les enseignants sont sollicités afin d’intégrer de manière complète le processus de création de la pièce à travers des ateliers d’écriture ou de pratique.

– CasaMantes 2.0

En 2013, le projet né d’une correspondance photographique portée par Karima El Kharraze et le photographe Fayssal Zaoui entre les enfants du Val Fourrée et du quartier Hay Mohamady au Maroc.

CasaMantes – Regards Croisés 2014 from A Bout Portant on Vimeo.

Cette année, les enfants du Val Fourée se rendent au Maroc afin de réaliser un web-documentaire avec l’aide d’Hélène Harder (réalisatrice de documentaire) pour la fin d’année 2015.

– Atelier Carré dans la Mare

Par le biais de ces ateliers, Karima a rencontré 3 groupes issus de l’association des Restos du Coeurs basée au CVS Paul Bert.

La saison dernière, Karima a travailler autour de l’utopie (répondant au thème global du Carré de la saison : l’Espace). L’utopie a été envisagée d’une manière subjective dans le but d’imaginer une utopie collective.

 

Résidence septembre 2013

– Tournée du spectacle Arable

Après plusieurs représentations au Collectif 12, le spectacle fait l’objet d’une tournée au Maroc en Mai 2015, ainsi que plusieurs représentations au Festival Théâtre en Mai à Dijon.

 

Saison 2013 :

A travers l’écriture ou la réécriture de textes, la compagnie A Bout Portant interroge l’impact de l’histoire sur l’individu, notamment sur les interprètes avec lesquels nous choisissons de travailler. Théâtre et écriture s’invitent partout pour partager cette si nécessaire réinvention de soi. La compagnie est présente cette saison avec Arable, une création ayant pour thème la double-culture et le projet Casa/Mantes.
Arable, les jeudi 13 et vendredi 14 mars à 20h30