Collectif 12 - Fabrique d'art et de culture

L’Art à l’école

—————————————

Chaque année, le Collectif 12 est partenaire de l’Éducation Nationale mais aussi de la DRAC et de la Région Île-de-France pour développer, sur le territoire, des actions artistiques dans les établissements scolaires.

Ces projets permettent aux élèves de participer à une approche particulière de l’art vivant. Ils deviennent acteurs de leurs émotions, les vivent et les partagent.

UN MONDE À SOI – PASSER PAR LA SCÈNE ET TROUVER SON CHEMIN

Le Collectif 12 s’implique dans la mise en oeuvre des dispositifs et des projets suivants :

A – Des projets Artistique et Culturels en Territoire Éducatif (PACTE)

Ces projets artistiques et culturels se font avec les élèves des classes (allophones et primo arrivant ) du Collège Gassicourt dans le cadre de la création d’un Web documentaire.
Les élèves du bac pro vente du Lycée Camille Claudel en font également partie et travaillent sur la thématique du dépassement des stéréotypes avec la Compagnie Alaska.

B – Une convention régionale d’Education Artistique et Culturelle (CREAC)

Le projet proposé par le Collectif 12 dans le cadre du CREAC pour la saison 2019/2020, a été composé en collaboration avec des artistes et des compagnies impliquées au collectif 12 (créations en cours ou à venir). Ces projets manifestent une appétence pour la mise en partage de leur questionnements, de leur pratiques et de leur processus de création.

Les thématiques abordées dans les ateliers découlent toutes de celles traitées par les compagnies dans leurs futures créations : la décolonisation, le rapport au travail, les mouvements sociaux et leur histoire, les peurs du siècle. Ces actions en direction des lycéens sont donc un prolongement de leurs propres interrogations et font partie de leurs processus de création.

Trois équipes et un binôme d’artistes indépendants interviendront dans les quatre lycées partenaires. :

Deux compagnies poursuivent le travail mené en 2018/2019 (la cie Nova et le Théâtre variable N°2). Outre la pratique du théâtre, de nouvelles disciplines artistiques telle la création sonore et les arts plastiques sont proposées aux élèves du Lycée Polyvalent Rostand.

L’ensemble de ces équipes ou de ces artistes abordera dans une diversité de points de vue, des questions qui traversent et façonnent notre époque. Les ateliers déboucheront sur des sorties culturelles, les petites formes donneront des créations théâtrales et amèneront à avoir une vision vivante de notre monde. Les compagnies donneront aux lycéens des outils de compréhension et d’appréhension de notre société.

Les compagnies impliquées pour l’année 2019-2020 sont :

Les créations qui seront issues de ces ateliers seront présentées au sein des lycées et au Collectif 12 du 2 au 13 juin 2020.

C- Une résidence territoriale artistique et culturelle en milieu scolaire

La résidence territoriale artistique est menée au sein de deux établissements :

La résidence de 2018 avait pris pour axe de travail l’analyse du traitement, par les médias, de la banlieue. Elle se poursuit en 2019 avec la compagnie Légendes Urbaines et sera l’objet de la création d’un spectacle ayant pour intitulé Le val Fourré Sous l’Oeil des Caméras.

Le principe de ce spectacle est d’amener les élèves à créer avec la compagnie des outils dramaturgiques et scéniques, permettant de questionner la fabrication médiatique de la banlieue, dans un tout autre contexte, celui du plateau de théâtre.

La restitution finale aura lieu en même temps que la présentation de la nouvelle création proposée par la compagnie Légendes urbaines de David Farjon : Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois, présenté au Collectif 12 du 26 au 28 mars 2020.

D – Les options théâtre aux lycées

Depuis 2015, le Collectif 12 est la structure culturelle partenaire des options de spécialité et facultative de théâtre, de la seconde à la terminale, aux lycées Saint-Exupéry et Jean Rostand de Mantes-la-Jolie.

Ainsi, les artistes interviennent près de 300 heures dans l’année pour réfléchir avec les élèves sur le jeu, la mise en scène mais aussi la dramaturgie et la scénographie. Ils sont alors amenés à s’interroger sur la construction de leur rapport au monde.

Cette année les intervenant sont en seconde avec Stéphane Gombert, en première avec Serge Cartelier et Théo Cazau, et en terminale avec Eva Grüber, Christelle Harbonn, et Karima El Kharraze.